Earth

Les clients ont également acheté des articles de

Mastodon
Sunn 0)))
Öm
Black Sabbath
Sunn 0)))
Endless Boogie
Behemoth
Kyuss

Top albums (Voir les 24)


Voir les 24 albums de Earth

Earth : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 140
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Dylan Carlson (guitare) forme Earth en 1989 à Olympia (Washington). Ses premiers acolytes sont Slim Moon (chant) et Greg Babior (guitare). Les deux hommes sont bientôt remplacés par Joe Preston (basse, percussions) et Earth se fixe à Seattle (Washington) où il est signé par le label Sub Pop. Pour la petite histoire, Dylan Carlson est ami à cette époque avec Kurt Cobain qui chante sur le titre de Earth « Divine and Bright ». Cette démo est présente sur l'album live Summ Amps and Smashed Guitars en 1995. Dylan Carlson a également acheté l'arme avec laquelle Kurt Cobain mis fin à ses jours en ... Lire la suite

Dylan Carlson (guitare) forme Earth en 1989 à Olympia (Washington). Ses premiers acolytes sont Slim Moon (chant) et Greg Babior (guitare). Les deux hommes sont bientôt remplacés par Joe Preston (basse, percussions) et Earth se fixe à Seattle (Washington) où il est signé par le label Sub Pop. Pour la petite histoire, Dylan Carlson est ami à cette époque avec Kurt Cobain qui chante sur le titre de Earth « Divine and Bright ». Cette démo est présente sur l'album live Summ Amps and Smashed Guitars en 1995. Dylan Carlson a également acheté l'arme avec laquelle Kurt Cobain mis fin à ses jours en 1994.

Après le EP Extra-Capsular Extraction en 1991, Earth sort en 1993 Earth 2: Special Low-Frequency Version. Le son du groupe est constitué de longues pièces proches d'un dark ambient ou d'un doom minimaliste. Earth devient rapidement une référence underground, autant qu'une impasse commerciale pour Sub Pop qui lâche le groupe après Pentastar: In the Style of Demons en 1996. Earth va alors disparaître totalement à partir de 2000, Dylan Carlson revenant en 2002 avec une nouvelle formation.

Earth poursuit dans sa veine expérimentale, ajoutant la batterie absente de la première période du groupe ainsi que le violoncelle. Ce son plus riche apporte à Earth de belles réussites comme  Hex: Or Printing in the Infernal Method en 2005 et The Bees Make Honey in the Lion's Skull  en 2008. Earth profite également de ce net regain de forme pour sortir plusieurs albums enregistrés en public. Si Earth reste à l'écart des circuits commerciaux grand public, il devient une référence pour de nombreux groupes underground, Sun O))) et Teeth of Lions Run the Divine en tête.

Toujours aussi ambitieux, Earth sort en 2011 Angels of Darkness, Demons of Light I, premier volume d'un double album conceptuel. Angels of Darkness, Demons of Light I s'avère à la fois ample et sombre, faisant de Earth le fer de lance du metal expérimental de la période. Plus acoustique, et moins sombre qu'à l'habitude, Angels of Darkness, Demons of Light II en février 2012 préfigure peut-être un changement de climats musicaux chez Earth. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Dylan Carlson (guitare) forme Earth en 1989 à Olympia (Washington). Ses premiers acolytes sont Slim Moon (chant) et Greg Babior (guitare). Les deux hommes sont bientôt remplacés par Joe Preston (basse, percussions) et Earth se fixe à Seattle (Washington) où il est signé par le label Sub Pop. Pour la petite histoire, Dylan Carlson est ami à cette époque avec Kurt Cobain qui chante sur le titre de Earth « Divine and Bright ». Cette démo est présente sur l'album live Summ Amps and Smashed Guitars en 1995. Dylan Carlson a également acheté l'arme avec laquelle Kurt Cobain mis fin à ses jours en 1994.

Après le EP Extra-Capsular Extraction en 1991, Earth sort en 1993 Earth 2: Special Low-Frequency Version. Le son du groupe est constitué de longues pièces proches d'un dark ambient ou d'un doom minimaliste. Earth devient rapidement une référence underground, autant qu'une impasse commerciale pour Sub Pop qui lâche le groupe après Pentastar: In the Style of Demons en 1996. Earth va alors disparaître totalement à partir de 2000, Dylan Carlson revenant en 2002 avec une nouvelle formation.

Earth poursuit dans sa veine expérimentale, ajoutant la batterie absente de la première période du groupe ainsi que le violoncelle. Ce son plus riche apporte à Earth de belles réussites comme  Hex: Or Printing in the Infernal Method en 2005 et The Bees Make Honey in the Lion's Skull  en 2008. Earth profite également de ce net regain de forme pour sortir plusieurs albums enregistrés en public. Si Earth reste à l'écart des circuits commerciaux grand public, il devient une référence pour de nombreux groupes underground, Sun O))) et Teeth of Lions Run the Divine en tête.

Toujours aussi ambitieux, Earth sort en 2011 Angels of Darkness, Demons of Light I, premier volume d'un double album conceptuel. Angels of Darkness, Demons of Light I s'avère à la fois ample et sombre, faisant de Earth le fer de lance du metal expérimental de la période. Plus acoustique, et moins sombre qu'à l'habitude, Angels of Darkness, Demons of Light II en février 2012 préfigure peut-être un changement de climats musicaux chez Earth. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Dylan Carlson (guitare) forme Earth en 1989 à Olympia (Washington). Ses premiers acolytes sont Slim Moon (chant) et Greg Babior (guitare). Les deux hommes sont bientôt remplacés par Joe Preston (basse, percussions) et Earth se fixe à Seattle (Washington) où il est signé par le label Sub Pop. Pour la petite histoire, Dylan Carlson est ami à cette époque avec Kurt Cobain qui chante sur le titre de Earth « Divine and Bright ». Cette démo est présente sur l'album live Summ Amps and Smashed Guitars en 1995. Dylan Carlson a également acheté l'arme avec laquelle Kurt Cobain mis fin à ses jours en 1994.

Après le EP Extra-Capsular Extraction en 1991, Earth sort en 1993 Earth 2: Special Low-Frequency Version. Le son du groupe est constitué de longues pièces proches d'un dark ambient ou d'un doom minimaliste. Earth devient rapidement une référence underground, autant qu'une impasse commerciale pour Sub Pop qui lâche le groupe après Pentastar: In the Style of Demons en 1996. Earth va alors disparaître totalement à partir de 2000, Dylan Carlson revenant en 2002 avec une nouvelle formation.

Earth poursuit dans sa veine expérimentale, ajoutant la batterie absente de la première période du groupe ainsi que le violoncelle. Ce son plus riche apporte à Earth de belles réussites comme  Hex: Or Printing in the Infernal Method en 2005 et The Bees Make Honey in the Lion's Skull  en 2008. Earth profite également de ce net regain de forme pour sortir plusieurs albums enregistrés en public. Si Earth reste à l'écart des circuits commerciaux grand public, il devient une référence pour de nombreux groupes underground, Sun O))) et Teeth of Lions Run the Divine en tête.

Toujours aussi ambitieux, Earth sort en 2011 Angels of Darkness, Demons of Light I, premier volume d'un double album conceptuel. Angels of Darkness, Demons of Light I s'avère à la fois ample et sombre, faisant de Earth le fer de lance du metal expérimental de la période. Plus acoustique, et moins sombre qu'à l'habitude, Angels of Darkness, Demons of Light II en février 2012 préfigure peut-être un changement de climats musicaux chez Earth. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page