Quantité :1
Eat 'Em And Smile a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Round3FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié la jour prochaine á partir de GA, ETATS UNIS. Toutes les produits sont inspectée pour assurer la qualitié jouable (á l'exclusion de tout contenu numérique). Notre equipe sympathique et multilingue sera prêt et heureux de résoudre vos requêtes.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,69

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Eat 'Em And Smile
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Eat 'Em And Smile Import


Prix : EUR 10,82 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
31 neufs à partir de EUR 3,91 8 d'occasion à partir de EUR 3,29

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste David Lee Roth

Discographie

Image de l'album de David Lee Roth

Photos

Image de David Lee Roth

Biographie

En 1985, le chanteur et sex symbol David Lee Roth quitte le fameux groupe de hard Van Halen. Entre deux moqueries à l'adresse de ses anciens compagnons, il entame une carrière solo. Après un mini-album de reprises étonnant, qui propose des ver-sions de « California Girls » et de « Just A Gigolo », il retrouve le son et ... Plus de détails sur la Page Artiste David Lee Roth

Visitez la Page Artiste David Lee Roth
16 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Eat 'Em And Smile + Skyscraper + Balance
Prix pour les trois: EUR 33,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 mars 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002L9W
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.138 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Yankee Rose 3:48EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Shyboy 3:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. I'm Easy 2:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Ladies' Nite In Buffalo? 4:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Goin' Crazy 3:07EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Tobacco Road 2:30EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Elephant Gun 2:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Big Trouble 3:58EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Bump And Grind 2:32EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. That's Life 2:45EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

EAT 'EM AND SMILE

Amazon.fr

Lassé de n'être que le chanteur de Van Halen et fort du succès d'un premier EP en solo (comprenant sa reprise mémorable de "Just A Gigolo"), David Lee Roth s'en va tenter sa chance en 1985. Il sort l'année suivante Eat'em And Smile, album misant tant sur son style vocal extrême que sur la virtuosité de Steve Vai, spécialiste du solo de guitare expert et convoluté. Le résultat est un gros morceau de rock clinquant qui assume avec bonne humeur les meilleurs clichés du genre. "Yankee Rose" donne le ton général, entre métal et cacophonie travaillée à la Aerosmith. "Shyboy" surprend par son intro batterie et voix avant de tourner au survoltage pur et dur. Et, sur "That's Life" (déjà interprétée par Sinatra) et "I'm Easy", David cabotine délicieusement, sur fond de swing et de cuivres à gogo. On sent, une fois de plus, l'influence de Louis Prima, dont le chanteur copie les excentricités, montrant au passage qu'il possède une sacrée maîtrise de son art. --Isabelle Chelley

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
13
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 décembre 2007
Format: CD
Avec un titre pareil il nous avait prévenu, le sourire aux lèvres, David Lee Roth les boufferait tout cru. Qui ça !? Tous les prétendants ! Les pseudo virtuoses qui voudraient lui piquer sa place. Décidé à tirer le premier, il livra un premier album magistral (quoiqu'un peu court).
S'entourant de musiciens hors paire (inconnus à l'époque) dotés d'un vocabulaire musical proprement hallucinant, ces derniers apportèrent à ce disque une dimension complètement barrée, novatrice, maîtrisée à l'extrême et surtout non dénuée d'humour.
En son temps (1986), "Eat'em and Smile" repoussa les limites d'un Rock qui se voulait sûr vitaminé et plus fou que jamais. A l'image du charisme de l'ex Van Halen.
Difficilement définissable, certains s'empressèrent d'étiqueter cette musique sous l'appellation que celle de BIG ROCK. Pourquoi pas. Une chose est sûre, à cette époque il y avait un roi... Il s'appelait David. 17/20
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 juin 2011
Format: CD
Dire qu'on l'attendait au tournant - alors qu'il avait quitté la poule aux aeufs d'or et sorti un EP de reprises certes sympathique mais pas transcendant - relève du doux euphémisme. Le moins que l'on puisse dire c'est que David Lee Roth remporte ici le challenge voire enfonce la tête des ses ex-partenaires sous l'eau.

Car enfin, si on devait comparer cet Eat 'Em and Smile au 5150 des frères bataves, il ne faudrait pas bien longtemps pour déclarer David et sa nouvelle bande d'allumés vainqueurs par KO.

Pour remplacer Edward, Steve Vai est un choix judicieux. Technicien hors pair mais pas franchement un boute-en-train, Vai - ici poussé dans ses retranchements par le patron - livre une des ses plus mémorables performances... ce qui n'est pas peu dire.

L'ex Pallas Bill Sheehan (basse) et le session-man Greg Bisonette (batterie) composent quand à eux une section rythmique cohérente et efficace quelque soit l'orientation prise par l'album.

Car, et c'est bien là la force de David Lee sur ses anciens compagnons, la fantaisie et la variété sont au rendez-vous. Du hard rock bien furieux (Shyboy, Elephant Gun), du big bang (I'm Easy, That's Life), du bon gros big rock comme Van Halen ne savait plus en faire (Yankee Rose, Goin' Crazy)... Tout est là !

Cerise sur le gâteau, c'est Ted Templeman - qui avait si bien mis en son la discographie de Van Halen - qui produit l'album... à la perfection.

Jamais plus David Lee ne refera un album de ce calibre (mention tout de même à Skyscraper et Your Filfthy Little Mouth) mais, bon, peu d'artistes peuvent se targuer d'avoir ne serait-ce qu'un album de cette qualité à leur actif.

Essentiel donc.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 24 février 2009
Format: CD Achat vérifié
S'appuyant sur le talent de Steve Vai, Billy Sheehan et Greg Bissonnette, Diamond Dave pond un album majeur, qui sent certes le Van Halen, mais aussi le fun et les cuivres à la Aerosmith, et possède la patte des grands crooners ricains tels que Sinatra, avec même des relents à la Ray Charles... sacré mélange, non ? Et pourtant cette alchimie donne de flamboyants résultats au travers d'un disque très bien produit par un manitou des mannettes, Ted Templeman, qui réalise là avec Dave un disque inspiré, joyeux, et très très pro. Rock musclé en mid-tempo, le style non violent peut toucher un large public, mais reste tout en qualité, sacrément pêchu !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
1985: Après de nombreuses tensions au sein du groupe Van Halen tout juste auréolé de son "MCMLXXXIV", David Lee Roth décide de claquer la porte ou bien est-ce finalement Eddie, agacé par les frasques et l'égocentrisme exacerbé de son frontman officiel qui va congédier Roth ? Dur, dur de savoir le véritable fin mot de l'histoire: les échanges musclés entre les deux hommes se déroulèrent principalement par voie de presse interposée à l'époque. C'est alors que peu de temps après, Roth va mijoter sa vengeance : juste le temps pour lui de réunir un line-up de premier choix avec le super batteur Greg Bisonnette, le génial bassiste Billy Sheehan et enfin le virtuose de la six-cordes, élève surdoué de Joe Satriani: Steve Vai pour ses premiers faits d'armes. Roth tenait alors sa réponse directe aux frères Van Halen à qui il adresse ce message personnel et amical : "Eat'em and smille". Produit avec soin par Ted Templeman, l'album contient 10 brûlots menés tambour battant par "Yankee Rose" et "Goin' Crazy". Ajoutez à cela des clips vidéos spectaculaires et à l'humour potache fidèles à l'esprit de "Hot for Teacher". Des apparitions toujours aussi remarquées à la télévision ou sur scène, le tout dans un style toujours aussi flamboyant et chamarré avec un goût prononcé pour la démesure : Tel est l'univers fun et coloré de Mister David Lee Roth ! Pourtant même avec un très bon "5150" paru quelques mois après, Edward Van Halen et ses comparses auront du mal à s'en remettre ! C'est dire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?