Eating Animals et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 19,98
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

Eating Animals (Anglais) Broché – 1 septembre 2010


Voir les 9 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 1 septembre 2010
EUR 19,98
EUR 7,05 EUR 4,19

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Eating Animals + Everything is Illuminated + Extremely Loud and Incredibly Close
Acheter les articles sélectionnés ensemble


NO_CONTENT_IN_FEATURE

Détails sur le produit

  • Broché: 368 pages
  • Editeur : Back Bay Books; Édition : Reprint (1 septembre 2010)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 9780316069885
  • ISBN-13: 978-0316069885
  • ASIN: 0316069884
  • Dimensions du produit: 20,9 x 14,1 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 202.756 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1977 à Washington, DC, Jonathan Safran Foer fait des études de lettres à Princeton sous la direction de Joyce Carol Oates et Jeffrey Eugenides. En 1999, il part pour l'Ukraine afin d'y retracer la vie de son grand-père. De ce voyage naît son premier roman, « Tout est illuminé », qui devient un événement littéraire international qui sera récompensé par de nombreux prix et adapté au cinéma. Il publie en 2005 son deuxième roman, « Extrêmement fort et incroyablement près » : « Pyrotechnique, énigmatique et, avant tout, extrêmement émouvant. Un exploit hors du commun » (Salman Rushdie).
Jonathan Safran Foer vit à Brooklyn avec sa femme et leur fils.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par clairette on 26 juin 2010
Format: Broché
J'ai trouvé ce livre absolument passionnant. Tout d'abord, l'auteur a un très bon style d'écriture, mêlant à la fois critiques, sérieux, réflexion et humour. Ensuite, le thème traité est très intéressant, l'auteur a fait une étude poussée du sujet pour pouvoir nous donner les informations les plus précises possibles.
Je crois qu'il est très important de provoquer la réflexion sur ce sujet qui nous concerne tous. D'une part, par respect des autres êtres vivants de qui nous descendons (selon la théorie de l'évolution), mais d'autre part, par respect de l'environnement dans lequel nous vivons.
Comme l'auteur, je suis convaincue qu'il faut arrêter de se bander les yeux et s'interroger sur ce que l'on mange au quotidien, au minimum par respect de soi-même et des personnes que l'on nourrit.
Je ne crois pas que le but de l'auteur soit de rendre tous ses lecteurs végétariens, mais de les informer et de les sensibiliser à cette cause. Après si le lecteur choisit de continuer à manger de la viande et du poisson, c'est son choix, mais il doit au moins être conscient qu'un animal a souffert et est mort pour ce plaisir des papilles qui n'est, en aucun cas, indispensable à notre nutrition (d'ailleurs ce sont bien les personnes ayant une alimentation riche en fruits et légumes et sans viande qui vivent le plus longtemps, comme les Crétois ou les japonais), et qu'il serait possible de faire en sorte que les animaux soient tués de façon plus respectueuse, plus "humaine" en quelque sorte, sans trop de souffrance.
En définitive, c'est un livre que je recommande à 100%
Bonne lecture!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par jbj on 13 novembre 2010
Format: Broché
Un excellent livre qui montre toute l'absurdité de la consommation d'animaux par les humains, tant au niveau de la santé, de l'environnement, et bien sur des traitement inhumains infligés à ceux qui termineront dans les assiettes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lua on 28 mars 2010
Format: Broché
Mais Martine, que croyez vous? Que ce livre est là pour vous divertir, que vous pouvez le refermer et hop, tout oublier? Vous vous étonnez que ce livre ait tendance à vouloir vous rendre végétarien (sic!)? Disons qu'en fait, une fois qu'on sait comment sont traités les animaux, la raison voudrait qu'en effet, on remettre en cause notre système de consommation et notre consommation des animaux. C'est quand même le but.

Donc oui, je vous encourage à lire ce livre et à effectivement lâcher votre steak! Heureusement qu'il y a une alternative à toute cette barbarie ignoble, innacceptable pour des êtres civilisés (ah, les humains sont civilisés?)...

Car oui, on peut aimer la viande, mais il suffit de voir comment elle est produite pour en être dégoûté à jamais! Eh oui, c'est possible. On peut vivre sans cautionner la cruauté qui est partout autour de nous. C'est possible!! Impossible de voir son steak de la même façon une fois qu'on connait la réalité. Et c'est très bien comme ça. Autant arrêter de faire l'autruche, et aquérir une morale. Quand on voit la souffrance, la violence qui se cache derrière un steak, ça fait relativiser sur le plaisir de quelques minutes que procure ce steak.

Je suis végétarienne depuis 14 ans, la moitié de ma vie, végétalienne depuis 3 ans, je n'ai pas de carences. C'est dingue, mais on se passe très facilement des produits venant de l'exploitation d'êtres faibles qui n'ont aucun moyen de défense....
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pascale TOP 500 COMMENTATEURS on 10 juin 2012
Format: Broché
Attention, chef-d'oeuvre... A priori souvent galvaudé, le terme me paraît pourtant adéquat dans la mesure où ce livre exerce un impact profond sur le lecteur et où en le refermant, j'ai dit à mes enfants: "Un jour, il faudra que vous lisiez ceci."

La force de "Eating Animals" tient à la fois au talent de son auteur (romancier) et à sa façon de traiter un sujet sur lequel chacun a déjà plus ou moins son opinion. A aucun moment rébarbatif -je l'ai dévoré en un week-end-, toujours pertinent et intelligent, Jonathan Safran Foer ne verse jamais dans la démagogie ni le prosélytisme et nous livre le résultat d'une enquête qui a duré trois ans. Il donne la parole à des interlocuteurs très différents et nous laisse nous forger notre propre opinion grâce à un travail journalistique rigoureux. J'étais sensible au sujet, je connaissais déjà pas mal de choses et pourtant, j'en ai appris beaucoup d'autres et la réalité dépasse mon entendement.

J.S. Foer lève le voile sur un système totalement abject et déshumanisé, où l'animal n'est qu'un produit destiné à l'enrichissement de personnes sans scrupules. Certaines pages sont littéralement insoutenables et moi qui détourne les yeux lorsque je vois un taureau dans une arène, je me suis forcée à les lire, pour garder les yeux ouverts sur une réalité que l'on ne peut pas ignorer, car si je n'irai jamais assister à une corrida, la consommation potentielle de produits animaux fait partie de la vie quotidienne.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?