Edguy

Top albums (Voir les 40)


Voir les 40 albums de Edguy

Edguy : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 249
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Edguy

Biographie

La valeur n'attend pas le nombre des années, Tobias Sammet (Chant, basse, clavier), Jens Ludwig (Guitare), Dirk Sauer (Guitare), et Dominik Storch (Batterie) ont quatorze ans lorsqu'ils forment Edguy à Fulda (Hesse). Le nom du groupe vient du prénom de leur professeur de mathématiques, sans que l'on sache si c'est de l'humour potache ou un amour de la discipline et de son enseignant. Edguy travaille sur deux demos, avant d'être signé sur un label allemand en 1995.

Kingdom of Madness, leur premier effort en 1997, ne marque pas les esprits. Au contraire de Vain Glory Opera (1998), produit avec ... Lire la suite

La valeur n'attend pas le nombre des années, Tobias Sammet (Chant, basse, clavier), Jens Ludwig (Guitare), Dirk Sauer (Guitare), et Dominik Storch (Batterie) ont quatorze ans lorsqu'ils forment Edguy à Fulda (Hesse). Le nom du groupe vient du prénom de leur professeur de mathématiques, sans que l'on sache si c'est de l'humour potache ou un amour de la discipline et de son enseignant. Edguy travaille sur deux demos, avant d'être signé sur un label allemand en 1995.

Kingdom of Madness, leur premier effort en 1997, ne marque pas les esprits. Au contraire de Vain Glory Opera (1998), produit avec l'aide de Timo Tolkki de Stratovarius, qui recueille un bon accueil critique. Le vrai tournant a lieu avec Theater of Salvation en 1999, lorsque Tobias Sammet abandonne la basse pour occuper le devant de la scène. Edguy se taille alors une flatteuse réputation en Allemagne et en Suède, entrant par la même occasion dans les meilleures ventes de ces deux pays.

Sans se compliquer la vie, Edguy pratique un heavy metal épique, aux solides bases hard rock. Voilà un groupe qui ne néglige ni l'énergie, ni la mélodie, dans la veine du meilleur de Scorpions ou UFO. The Savage Poetry (2000), Mandrake (2001), et Helfire Club (2004) continuent de baliser le sage chemin de Edguy.

Avec Rocket Ride en 2006, Edguy conforte sa place dans le coeur des fans, la France, l'Autriche et la Suisse viennent grossir les rangs des aficionados de Edguy. Tinnitus Sanctus en 2008 est suivi de Fucking with Fire, enregistré à Sao Paulo au Brésil lors de leur tournée mondiale de 2006. Edguy parcours de nouveau l'Europe au printemps et à l'été 2010, certaines dates étant effectuées en première partie de Scorpions. Octobre 2010 voit la sortie du coffret  The Legacy, reprenant les albums The Savage Poetry, Mandrake et le EP Painting on the Wall, le tout agrémenté de bonus. La reprise de « La Marche des Gendarmes » chère à Raymond Lefèvre, figure en titre caché sur Mandrake.

Age of the Joker en 2011 dénote une baisse sensible de l'inspiration de Edguy. La version digipak double CD de Age of the Joker comprend des face B et autres raretés, dont une version du titre de Slade « Cum on Feel the Noize ». Tobias Sammet et sa bande ne s'en laissent pas compter et obtiennent un succès européen confortable avec Space Police: Defenders of the Crown qui contient une reprise de « Rock Me Amadeus » de Falco en 2014. Copyright 2014 Music Story a

La valeur n'attend pas le nombre des années, Tobias Sammet (Chant, basse, clavier), Jens Ludwig (Guitare), Dirk Sauer (Guitare), et Dominik Storch (Batterie) ont quatorze ans lorsqu'ils forment Edguy à Fulda (Hesse). Le nom du groupe vient du prénom de leur professeur de mathématiques, sans que l'on sache si c'est de l'humour potache ou un amour de la discipline et de son enseignant. Edguy travaille sur deux demos, avant d'être signé sur un label allemand en 1995.

Kingdom of Madness, leur premier effort en 1997, ne marque pas les esprits. Au contraire de Vain Glory Opera (1998), produit avec l'aide de Timo Tolkki de Stratovarius, qui recueille un bon accueil critique. Le vrai tournant a lieu avec Theater of Salvation en 1999, lorsque Tobias Sammet abandonne la basse pour occuper le devant de la scène. Edguy se taille alors une flatteuse réputation en Allemagne et en Suède, entrant par la même occasion dans les meilleures ventes de ces deux pays.

Sans se compliquer la vie, Edguy pratique un heavy metal épique, aux solides bases hard rock. Voilà un groupe qui ne néglige ni l'énergie, ni la mélodie, dans la veine du meilleur de Scorpions ou UFO. The Savage Poetry (2000), Mandrake (2001), et Helfire Club (2004) continuent de baliser le sage chemin de Edguy.

Avec Rocket Ride en 2006, Edguy conforte sa place dans le coeur des fans, la France, l'Autriche et la Suisse viennent grossir les rangs des aficionados de Edguy. Tinnitus Sanctus en 2008 est suivi de Fucking with Fire, enregistré à Sao Paulo au Brésil lors de leur tournée mondiale de 2006. Edguy parcours de nouveau l'Europe au printemps et à l'été 2010, certaines dates étant effectuées en première partie de Scorpions. Octobre 2010 voit la sortie du coffret  The Legacy, reprenant les albums The Savage Poetry, Mandrake et le EP Painting on the Wall, le tout agrémenté de bonus. La reprise de « La Marche des Gendarmes » chère à Raymond Lefèvre, figure en titre caché sur Mandrake.

Age of the Joker en 2011 dénote une baisse sensible de l'inspiration de Edguy. La version digipak double CD de Age of the Joker comprend des face B et autres raretés, dont une version du titre de Slade « Cum on Feel the Noize ». Tobias Sammet et sa bande ne s'en laissent pas compter et obtiennent un succès européen confortable avec Space Police: Defenders of the Crown qui contient une reprise de « Rock Me Amadeus » de Falco en 2014. Copyright 2014 Music Story a

La valeur n'attend pas le nombre des années, Tobias Sammet (Chant, basse, clavier), Jens Ludwig (Guitare), Dirk Sauer (Guitare), et Dominik Storch (Batterie) ont quatorze ans lorsqu'ils forment Edguy à Fulda (Hesse). Le nom du groupe vient du prénom de leur professeur de mathématiques, sans que l'on sache si c'est de l'humour potache ou un amour de la discipline et de son enseignant. Edguy travaille sur deux demos, avant d'être signé sur un label allemand en 1995.

Kingdom of Madness, leur premier effort en 1997, ne marque pas les esprits. Au contraire de Vain Glory Opera (1998), produit avec l'aide de Timo Tolkki de Stratovarius, qui recueille un bon accueil critique. Le vrai tournant a lieu avec Theater of Salvation en 1999, lorsque Tobias Sammet abandonne la basse pour occuper le devant de la scène. Edguy se taille alors une flatteuse réputation en Allemagne et en Suède, entrant par la même occasion dans les meilleures ventes de ces deux pays.

Sans se compliquer la vie, Edguy pratique un heavy metal épique, aux solides bases hard rock. Voilà un groupe qui ne néglige ni l'énergie, ni la mélodie, dans la veine du meilleur de Scorpions ou UFO. The Savage Poetry (2000), Mandrake (2001), et Helfire Club (2004) continuent de baliser le sage chemin de Edguy.

Avec Rocket Ride en 2006, Edguy conforte sa place dans le coeur des fans, la France, l'Autriche et la Suisse viennent grossir les rangs des aficionados de Edguy. Tinnitus Sanctus en 2008 est suivi de Fucking with Fire, enregistré à Sao Paulo au Brésil lors de leur tournée mondiale de 2006. Edguy parcours de nouveau l'Europe au printemps et à l'été 2010, certaines dates étant effectuées en première partie de Scorpions. Octobre 2010 voit la sortie du coffret  The Legacy, reprenant les albums The Savage Poetry, Mandrake et le EP Painting on the Wall, le tout agrémenté de bonus. La reprise de « La Marche des Gendarmes » chère à Raymond Lefèvre, figure en titre caché sur Mandrake.

Age of the Joker en 2011 dénote une baisse sensible de l'inspiration de Edguy. La version digipak double CD de Age of the Joker comprend des face B et autres raretés, dont une version du titre de Slade « Cum on Feel the Noize ». Tobias Sammet et sa bande ne s'en laissent pas compter et obtiennent un succès européen confortable avec Space Police: Defenders of the Crown qui contient une reprise de « Rock Me Amadeus » de Falco en 2014. Copyright 2014 Music Story a


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page