Egarés (La cosmopolite) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 20,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Egarés a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Egarés Broché – 5 septembre 2012


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,50
EUR 17,39 EUR 0,50

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

L'homme et l'enfant

T'es pas dans ton assiette, ce matin, hein ? Ça ne te ressemble pas. C'est le froid, peut-être. Ces vents de mars, ils viennent tout droit de l'Oural et ils remontent la Tamise jusqu'à Londres, à ce qu'on dit. Non, on peut rien te cacher : la garde à cheval qu'on entend jouer, c'est pas ton régiment préféré ; t'aimes pas ça, quand ils changent de fanfare. Tu veux un petit pain ? Tu te sentiras mieux après un bon petit déjeuner. Allez, dépêche-toi, viens en manger un ou deux... Bon, comme tu voudras. Tout à l'heure, peut-être, après ton bain.
J'ai eu des mots avec le directeur du zoo, ce matin. Oui, à ton sujet, fiston, tu t'en doutes bien. Il a demandé l'autorisation d'acheter une carabine aux membres du conseil d'administration.
Calme-toi, personne ne va te tuer ou je m'appelle plus Matthew Scott. Mais prends-le comme une mise en garde. Je ne dis pas ça pour t'accuser, mais voilà ce qui arrive quand on fait des colères (des «accès de démence», dirait le directeur). Regarde ce vieux mur tout rafistolé : qui est-ce qui l'a défoncé ? Oui, l'erreur est humaine, mais ça n'excuse quand même pas un cirque pareil ! Tout ça n'a servi qu'à te blesser et cet abcès te fait toujours souffrir.
Bref, le directeur est allé se fourrer dans le crâne que tu représentes un danger pour les mômes, maintenant que t'es un homme, pour ainsi dire. Oui, c'est n'importe quoi, tu le sais aussi bien que moi. Tu adores les petits. Tu n'aimes pas être enfermé, c'est tout, et on ne peut pas te le reprocher. J'arrive toujours à te calmer en t'emmenant faire un petit tour du zoo et voir tes amis. Mais le directeur n'est pas de cet avis : «Et si vous n'êtes pas là, la prochaine fois que Jumbo sera en rut, Scott ? Aucun autre gardien ne sait y faire avec lui ; chaque fois que je vous donne un assistant, l'éléphant le terrorise et l'envoie balader. C'est tout à fait contraire à la procédure, sans parler de la puanteur, des taches et... du membre engorgé. L'épouse d'un des membres de l'association a failli se trouver mal quand elle l'a vu !»
Je lui ai fait observer que tu n'y peux pas grand-chose.
«Par ailleurs, les éléphants d'Afrique mâles tuent leurs gardiens, c'est connu, qu'il m'a expliqué comme un maître d'école. Dans un de ses accès de rage, il pourrait vous renverser d'un coup de queue et vous enfoncer son crâne dans le ventre.
- Non, pas cet éléphant-là, que j'ai répondu, il ne me ferait pas ça à moi.»
Ensuite il s'est lancé dans un récit sanglant ; un jour, un éléphant déchaîné s'est fait abattre sous ses yeux alors qu'il était pas plus haut que trois pommes, cent cinquante-deux balles, qu'il leur a fallu, et lui, il n'est plus le même depuis qu'il a vu ça. Ma foi, ça explique pas mal de choses sur notre directeur.

Revue de presse

L'écriture saisit les effets de l'arrachement et, en quelques pages, ces étrangers nous deviennent familiers. Ils portent en eux l'espoir d'une vie nouvelle qui les rend magnifiques jusque dans leurs échecs. (Alicia Marty - Le Monde du 6 septembre 2012)

Quatorze nouvelles d'Emma Donoghue sur le thème de l'errance. Avec des personnages en exil, des héros égarés, mais pas tout à fait perdus...
L'exil de ces gens ordinaires n'est pas toujours synonyme de drame et c'est en changeant de registre que la narratrice montre tout son talent, moqueuse et joueuse, grave et sensuelle. Les femmes sont ses héroïnes privilégiées : les jeunes mères épuisées, traînant une ribambelle de marmots, les esclaves des hommes, les alcooliques, les voleuses et toutes celles qui refusent de rester des victimes. (Christine Ferniot - Lire, octobre 2012)

La Canadienne Emma Donoghue suit des voyageurs au fil du temps...
La plupart de ses personnages ont réellement existé, quelques-uns ont été inventés «pour mettre un visage sur un incident bien réel», mais cela ne change pas grand-chose : tous sont (dé)logés à la même enseigne romanesque. On nous raconte des histoires dans l'Histoire qui sont d'abord des tentatives littéraires. Pour évoquer, entre 1853 et 1929, le transfert massif d'orphelins de la côte Est américaine vers les foyers de la côte Ouest, des lettres s'échangent, une mère veut reprendre la fille qu'elle a placée parce qu'elle ne pouvait plus subvenir à ses besoins, le père adoptif fait valoir ses droits. Emma Donoghue imagine les vies qui se cachent entre les lignes des livres d'histoire, les sentiments derrière les dates, les gens derrière les chiffres. (Thomas Stélandre - Libération du 22 novembre 2012)


Détails sur le produit

  • Broché: 312 pages
  • Editeur : Stock (5 septembre 2012)
  • Collection : La cosmopolite
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2234073235
  • ISBN-13: 978-2234073234
  • Dimensions du produit: 14 x 2,3 x 20 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 687.899 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

2.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par traversay TOP 50 COMMENTATEURSVOIX VINE le 19 septembre 2012
Format: Broché
Dans Egarés, Emma Donoghue est partie d'histoires réelles : faits divers ou récits déjà en partie contés, pour tresser une guirlande de 14 nouvelles dont le point commun est le voyage et le lieu quasi unique, l'Amérique, au fil d'époques différentes, dans tous ses Etats, des pionniers du XVIIe siècle à une vieille femme des années 60. Ceux qui ont hautement apprécié Room retrouveront difficilement la plume et le talent de l'auteure canadienne dans ces récits à l'intérêt fort inégal qui sont écrits dans une veine réaliste et souvent prosaïque. Qu'Emma Donoghue montre qu'elle est capable de se renouveler est indéniable. Que ses nouvelles se lisent sans passion, comme des documents quasi ethnographiques, l'est également. Comme si, bridée par le factuel, elle avait voulu rester au plus proche de la vérité, délaissant la fantaisie et l'originalité de son précédent roman. Ce n'est pas désagréable à lire, loin de là, mais tant le style que les histoires elles-mêmes ont un aspect ordinaire et auraient pu être rédigés par n'importe quel écrivain un tant soit peu doué. On vous préfère définitivement dans la fiction pure et au long cours, très chère madame Donoghue. Ici, c'est plutôt Emma bof aride.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?