undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
1 neuf à partir de EUR 58,84

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 12,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Electric Ladyland
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Electric Ladyland Import


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, Import, 2 septembre 2009
EUR 58,84
Cassette, Import, 28 septembre 1993
"Veuillez réessayer"
Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 58,84

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Jimi Hendrix

Discographie

Image de l'album de Jimi Hendrix

Photos

Image de Jimi Hendrix

Biographie

Né en 1942 d'un père aux origines indiennes, noires, blanches et Irlandaises et d'une mère noire d'à peine dix-huit ans, Johnny Allen Hendrix ne voit pas son père durant ses trois premières années, celui-ci étant retenu à l'armée. Lorsque le père revient au foyer, il s'aperçoit que sa femme ... Plus de détails sur la Page Artiste Jimi Hendrix

Visitez la Page Artiste Jimi Hendrix
349 albums, 22 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (2 septembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Geffen Distribution
  • ASIN : B000SFP64M
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 358.606 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. And the gods made love
2. Have you ever been (to electric ladyland)
3. Crosstown traffic
4. Voodoo chile
5. Little miss strange
6. Long hot summer night
7. Come on (let the good times roll)
8. Gypsy eyes
9. Burning of the midnight lamp
10. Rainy day, dream away
11. 1983... (a merman I should turn to be)
12. Moon, turn the tides...gently gently away
13. Still raining, still dreaming
14. House burning down
15. All along the watchtower
16. Voodoo child (slight return)

Descriptions du produit

A l'occasion du 40ème anniversaire de la sortie originale, retrouvez l'oeuvre maîtresse de Jimi Hendrix : At Last... The Beginning: The Making of Electric Ladyland. The Making Of Electric Ladyland témoigne de la création hallucinante et psychédélique du 3ème et dernier album studio de Jimi Hendrix, sorti en automne 1968 (2 LP set). Chef d'oeuvre musical ayant offert les titres légendaires tels que 'All Along The Watchtower', 'Crosstown Traffi c', 'Burning of the Midnight Lamp', 'Voodoo Chile'... Ses plus proches collaborateurs commentent leur Jimi Hendrix recollection et ce projet incluant LE Bassiste Noel Redding, Mitch Mitchell (batteur), Chas Chandler (manager) qui a découvert Hendrix après avoir quitté The Animals, Buddy Miles (batteur), Jefferson Airplane, Jack Cassady (basse), Steve Winwood (orgue) et Dave Mason (Traffi c) et plein d'autres ayant participé à cette incroyable ode musicale enregistré à New-York, The Record Plant. Inclus dans la nouvelle édition (Deluxe digipack CD + DVD et DVD amaray) des bonus rares et inédits de plus de 40 minutes.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 15 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par gaëlB le 10 avril 2012
Format: CD
...pour noter LE meilleur disque de rock DE L'UNIVERS. Car quoi quel disque peut résumer hard-Rock (psychédélique), Funk, blues, jazz avec autant de magnificence et d'inspiration. Tout est à pleurer de beauté et de rage : les compos, on n'en parle plus, les notes de grattes : hallucinantes, des cas d'écoles!.. Wawah et réverbe en avant (et encore la whammy n'existait pas...), Hendrix va chercher des notes dans l'hyper-espace. Les rythmiques : éénormes et puissantes, et enfin subtiles et le son, carrément incroyable, qui vous pénètre le cortex, et ne vous lâche plus. Hendrix, dans son chef-d'oeuvre (malheureusement "first rays of the blue rising sun" fût inachevé), réinvente toute la musique rock et blues à l'aide de compos démentielles, de même que Miles Davis le fit pour le jazz avec "kind of blue".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par MIKE le 27 juillet 2015
Format: CD
Face A : 1-And the Gods Made Love...
Braoum ! Bang !...deux coups de tonnerre électroniques sur une chambre d'échos malmenée et ça commence très fort, mes baffles s'en rappellent encore...parce qu'inutile de présenter Jimi Hendrix comme le guitariste le plus inspiré,et génial, et prolixe de tous les Temps, n'est ce pas ?...Tout de suite, nous sommes dans l'atmosphère de l'Expérience, ce groupe qu'Hendrix avait monté en Grande Bretagne pour séduire le plus grand nombre d'artistes anglais aficionados de blues bousculé par la période « flower-power-LSD » ,et pourquoi pas, un public voué aux gémonies des Beatles, des Rolling Stones, Moody Blues, Cream...n'oublions pas qu'au royaume du rock-blues naissant, le challenge n'était pas si évident que cela...Mitch Mitchell aux caisses et Noël Redding à la basse sont les petits anglais que le guitariste américain recrute à sa suite sulfureuse et fraîchement débarquée des States, mais ils n'ont pas le vécu du routier du Rythm-&-Blues,ni l'expérience des tournées qu'Hendrix subissait au fin-fond d'un car entassé avec les musiciens de Sam & Dave,Ike & Tina Turner,Little Richard et toute une flopée d'autres galériens trépignant (s) dans les starting-blocks d'hypothétiques heures de gloire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 24 juillet 2012
Format: CD
"JIMI HENDRIX" de BENOIT FELLER (Albin Michel - 1976)
3° Album 1968 33T Réf : Reprise RS 6307 us - Track 2657 012 gb - Barclay CA 920060/61
.....Les séances d'enregistrements d'"Electric Ladyland", qui s'étalèrent au fil d'une demi-année, illustrèrent avec précision la nature des conflits qui habitaient Jimi Hendrix. L'évolution musicale se manifesta très rapidement. Hendrix, que l'Experience ne satisfait déjà plus, fit participer à son disque quelques-uns des meilleurs musiciens anglais et américains du moment. A Mitch Mitchell et Noël Redding s'ajoutent Buddy Miles, batteur de l'Electric Flag, Jack Casady (1), bassiste du Jefferson Airplane et aujourd'hui d'Hot Tuna, ce Jack Casady qui est à la basse ce que Jimi Hendrix était à la guitare. Existe-t-il meilleur compliment ? L'on verra au fil du chapitre suivant combien les interventions de Chris Wood et de Stevie Winwood, respectivement flûtiste et organiste/leader de Traffic, enrichissent la musique du Voodoo Child, ainsi que celles du très talentueux Al Kooper , organiste du Blues Project. Tant de contributions diverses, qui sont le fait d'hommes issus de familles musicales parfois fort éloignées (Buddy Miles et Jack Casady par exemple), dotent "Electric Ladyland" de couleurs multiples, d'une palette sonore qui devient sous les doigts de Jimi Hendrix véritable kaleidoscope......
(1) le nom de Jack Casady s'est transformé en Cassidy sur la pochette du disque, pour de simples motifs contractuelles.
.....
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-pierre Straub le 5 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Que dire qui n'ait été dit sur Hendrix? Ce 3e album du J.H.Experience se montre à la hauteur de ses prédécesseurs. Il est peut-être plus proche de "Axis:bold as love", avec son intro psyché ou le petit morceau avec Redding au chant ("Little miss strange").
Il contient son lot de classiques immortels comme "Burning of the midnight lamp", "Voodoo chile" ou "All along the watchtower".
Du tout bon !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 4 août 2015
Format: CD
1968. Hendrix est devenu LE mât de cocagne du monde du rock, celui auquel toute la communauté essaie de grimper. Acquérant une totale liberté due à ce statut privilégié, il publie son troisième album (double celui-ci) qui deviendra l'une des cathédrales de l'histoire du rock, un authentique chef-d'œuvre de créativité libérée.
Sous son incroyable pochette (qui sera censurée dans la plupart des pays) se cache l'une des musiques les plus originales que le monde de la pop a créé. Perché là-haut dans le cosmos, Hendrix explose les limites de sa propre conscience artistique (STILL RAINING STILL DREAMING), danse le tango au milieu de la foudre (HOUSE BURNING DOWN), tutoie les anges (1983'), croise le fer (et l'ivoire) avec Steve Winwood le temps d'un blues transcendantal (VOODOO CHILE), illumine la nuit de sa wah-wah possédée (BURNING OF THE MIDNIGHT LAMP), invente le hard rock au passage avec VOODOO CHILE (SLIGHT RETURN) et ne semble redescendre sur terre que par éclipses, juste pour renforcer les mots de Maître Bob Dylan de sa fulgurance électrique et offrir à ALL ALONG THE WATCHTOWER des atours qui sont depuis devenus siens. Au-delà de toute stylistique ou genre, et à l'instar de ces jazzmen que Jimi convoitait d'amener à sa musique, voici l'un des rares albums de l'histoire du rock qui n'est comparable à aucun autre, quasi de l'art brut. Une entité stellaire qu'il faut absolument avoir visité.
Tops : CROSSTOWN TRAFFIC, VOODOO CHILE (SLIGHT RETURN), ALL ALONG THE WATCHTOWER, 1983..., VOODOO CHILE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?