ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Electric Ladyland [Import]

Jimi Hendrix CD
4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
Prix : EUR 18,97 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Dvd Overstocks UK et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Détails sur le produit

  • CD (20 janvier 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Geffen Distribution
  • ASIN : B000002P5U
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 53.802 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. And the gods made love
2. Have you ever been (to electric ladyland)
3. Crosstown traffic
4. Voodoo chile
5. Little miss strange
6. Long hot summer night
7. Come on (let the good times roll)
8. Gypsy eyes
9. Burning of the midnight lamp
10. Rainy day, dream away
11. 1983... (a merman I should turn to be)
12. Moon, turn the tides...gently gently away
13. Still raining, still dreaming
14. House burning down
15. All along the watchtower
16. Voodoo child (slight return)

Descriptions du produit

Amazon.fr

Enregistré aux États-Unis avec le concours de Stevie Winwood (orgue), Chris Wood (flûte) et Jack Casady (basse), Electric Ladyland est l'oeuvre maîtresse de Jimi Hendrix. Ode à une nouvelle sensualité, ce "voyage au pays de la Dame électrique" est une succession d'images poétiquement fortes, au-delà même du psychédélisme, où la musique n'a plus besoin d'être mélodique pour être belle et exister. Indépassable témoignage d'un être torturé qui voulait détruire ce qui lui apparaissait dépassé pour mieux reconstruire et trouver ainsi la paix intérieure: c'est assurément cette notion qu'il faut avoir à l'esprit pour comprendre - et apprécier à leur juste valeur - des morceaux tels que "And The Gods Made Love", "Voodoo Chile", "Gypsy Eyes" ou cette exceptionnelle reprise de "All Along The Watchtower" de Bob Dylan. --Philippe Margotin

Critique

L'année 1968 a accouché de nombreux chefs d'œuvres pop intemporels dont Electric Ladyland est l’un des plus importants. Jimi Hendrix souhaite se démarquer de la formation de trio imposé par Chas Chandler qui ne sera pas crédité sur l'album. C'est aussi l'écartement temporaire de Noel Redding à la basse, remplacé par Hendrix ou des musiciens de passage tel que Jack Casady du Jefferson Airplane. Jimi expérimente et profite au maximum des avancés du multipiste pour tester de nombreux overdubs. Ce double album (format encore rare à l'époque) est conçu comme un tout, une expérience comme le suggère Hendrix en meneur de trip sur le premier vrai titre de l'album «Have You Ever Been (To Electric Ladyland)». Malgré l'alternance de titres à hit comme «Crosstown traffic», ou la reprise de Bob Dylan «All Along The Watchtower», et de morceaux plus expérimentaux, improvisés et étirés comme «Voodoo Chile» ou la série «Rainy Day, Dream Away» - «1983…» - «Morn, Turn The Tides… », la cohérence de l'album est maintenue. Hendrix est impliqué jusqu'aux tripes dans ce concept-album, il en émerge un extraordinaire patchwork de sonorités nouvelles, de hits accrocheurs, de morceaux intemporels tel que l'orgasmique «Voodoo Child (Slight Return)». Du genre qui colle à la peau et peut vous suivre toute une vie en une relation très intime ... difficile de partager les sensations ressenties à son écoute, Hendrix a sondé son imagination et en a tiré un disque intemporel. Incontournable.



Stephen Des Aulnois - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
4.6 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 My arrows are made of desire... 21 avril 2011
Par Pascal
Format:CD
Un disque pour l'éternité. Avec Voodoo Chile (Slight Return), Jimi inventait les riffs du hard rock. Une reprise d'All Along The Watchtower de Dylan qu'on ne pourra égaler, un morceau (Voodoo Chile) qui dure toute une face de vinyle, transpire le blues et préfigure le Band Of Gipsies. Un disque de légende qui a influencé des générations de musiciens.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 No Comment... 8 janvier 2010
Par JEAN-CLAUDE TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Stevie Winwood et Chris Wood (Traffic), Jack Casady (Jefferson Airplane), Buddy Miles, Al Kooper... quelle belle brochette que voilà! C'est du lourd cette collaboration d'Hendrix pour mener à bien son Electric Ladyland (nous sommes en 1968), son oeuvre maîtresse, le sommet de sa courte carrière.
Voodoo Chile, Gypsy Eyes, And the Gods made Love, CrosstownTraffic et l'immense reprise de Bob Dylan, All Along The Watchtower... Allez, pas de commentaires, allez directement à la case départ (mais n'empochez pas la prime, lol !). Ah oui, le disque est signé du Jimi Hendrix Experience, autrement dit avec Noel Redding et Mitch Mitchell. Un des meilleurs albums de tous les temps, assurément !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Que dire ? 21 août 2007
Par G. Beaudoin TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
Surestimé cet album ? tu as du faire une faute de frappe je suppose. Tu voulais dire sous-estimé ! Cet album est tout simplement magnifique !

Beaucoup de gens ne connaissent d'Hendrix que les chansons "radio" tel que "Hey Joe" "Purple haze" etc; C'est pas mal mais franchement l'Hendrix blues-psychédélique est encore bien meilleur.

Déjà rien qu'au niveau de la production, cet album à 50 ans d'avance. Je n'ai jamais écouté un album de cette époque aussi bien réalisé (non non pas meme sgt pepper qui lui est completement surestimé !)

Bon c'est plutot un album assez planant. Voodoo Chile est un long morceau blues absoluement magnifique. Le plus marquand pour moi, ca été surtout "1983...". En dehors du coté très psychébluesy du morceau, la construction du morceau ainsi que la facon de nous distiller ces petits sons avec précisions, légèreté, rraaaaaaaaaah l'extase ! (euh je m'emporte lol)

Pour fini, Voodoo Child (Slight Return) très connu, fini l'album sur un rythme endiablé à la Hendrix.

Seul bémol : le prix du CD n'est pas assez cher ! une vrai insulte au talent !lol !

pfff et dire que maintenant on doit ce taper la star académie ou oasis !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
20 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 S'il n'y en avait qu'un... 26 mars 2003
Par taz
Format:CD
...ca serait celui la!
Le talent d'Hendrix a son apogee! Ce n'est certes pas son album le plus abordable au debut (surtout par rapport a Are You Experienced, plus facile d'acces, avec ses chansons plus destinees a la radio, comme "Hey Joe" ), mais c'est le pus abouti, avec une pleiade de musiciens invites.
N'oublions pas non plus qu'il s'agit d'un double album, initialement sorti en vynile, donc avec 4 faces, differentes des unes des autres. Personnellement, de Burning of the midnight lamp a Voodoo child (slight return), je trouve que tout s'enchaine, et l'excitation atteint son apogee a la fin.
Surestime, cet album? Certainement pas!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ACCORDS MAJEURS 5 décembre 2008
Format:CD
Nous sommes en train de faire de notre musique une religion. Cela devient spirituel et nous voulons que ce soit considéré comme tel. Nous appelons notre musique "Electric Church Music". Certaines filles sont comme des églises pour nous. Il y a des groupies qui y connaissent plus en musique que beaucoup de types. Les gens les appellent des groupies, mais je préfère le terme "Electric Ladies". Mon album "Electric Ladyland" parle d'elles"

Soit disant inspirée par la scène du Bain Turc, aeuvre orientaliste du peintre Dominique Ingres, si la première version de la pochette de cet album ne fit pas trembler Trafalgar Square, il n'en fut pas vraiment de même outre atlantique : trop indécente, trop obscène aux yeux de la pudibonderie américaine. Aussi, si c'est par un portrait plus classique de son créateur que celle-ci fut remplacée, on remarquera également avec quelle légèreté et en fonction des diverses rééditions, combien d'autres illustrations lui furent imposées, sans jamais que soit pris en compte le vrai désir de son auteur... Néanmoins, sans aucun doute imperméable à tous ces aléas, unique tant par ses multiples visages que par l'âme qui en véhicule le propos, reste qu'Electric Ladyland est avant tout le jardin d'Eden électrique que tout amateur de rock se doit de posséder.

Sorti en octobre 68 sous la forme d'un double album, Electric Ladyland est le reflet exact de tout ce que le gaucher de Seattle fut, de ce qu'il a légué ou inscrit dans la mémoire collective. Car plus qu'un phénomène de société, Hendrix est un monde à lui seul.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 DON'T BE LATE CAUSE I'M A VOODOO CHILE 5 mars 2007
Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:CD
C'était bien un enfant vaudou, Jimi, quand il met au monde, avec Noel Redding et Mitch Mitchell, "Electric Ladyland" le dernier album du trio magique. Cet album relève de la Magie Noire, de la Magie Blues, du Sortilège, d'un Autre Monde.

Chaque morceau est un univers en soi et aurait pu donne naissance à un concept album. Repassez-vous en boucle "Crosstown traffic", les deux "Voodoo chile", "All along the watchtower", "House burning down"...c'est comme si c'était la première fois.

Ce guitariste était non seulement super doué, comme seul un Clapton inspiré l'était, mais il portait en lui un monde infini de possibilités artistiques.

Il n'était pas de notre galaxie et ses oeuvres n'appartiennent qu'à lui. Il nous a donné la chance de pouvoir les entendre puis a bêtement trouvé le moyen de mourir sans que le plus étonnant ait été accompli.

Il nous reste "Electric Ladyland" en guise d'aboutissement. Un des 5 de l'ile déserte.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 Décevant
3è album d'Hendrix est clairement le moins réussi du maitre mais la barre était tellement haute après ses 2 premiers chef d'œuvre. Lire la suite
Publié le 8 novembre 2008 par B. Sylvain
5.0 étoiles sur 5 Sublimissime !!!
Comment certains sur ce site peuvent critiquer un tel chef-d'oeuvre !!! On tient là une des pierres angulaires du rock !!! Lire la suite
Publié le 14 juillet 2007 par Killer Cole
5.0 étoiles sur 5 Le Chef D'oeuvre de Jimi Hendrix
Une piece musicale rare, d'une qualité hallucinantes, a ranger a coté des meilleurs albums des Beatles dans n'importe quel discographie qui porte son nom... Lire la suite
Publié le 30 décembre 2005 par PearlJamFan
5.0 étoiles sur 5 Le chef d'oeuvre d' Hendrix !
Rarement album de rock n' a présenté autant de facettes de l' inspiration d' un artiste.
Et Jimi possédait un talent immense ! Lire la suite
Publié le 15 avril 2005 par frenchjazzfan
5.0 étoiles sur 5 un des plus grand chef d'oeuvre de l'humanite
Chef d'oeuvre absolu ,l'album le plus aboutie que j'ai jamais entendu .tout y est ,le son futuriste,une orchestration parfaite, une creation inegalée . Lire la suite
Publié le 26 décembre 2003 par tony
4.0 étoiles sur 5 Hendrix dans son monde
un double album pour exploser la face du monde, voila ce qu'est "electric ladyland", que l'on pourrait presque réusmer à "voodoo chile", qui, en quinze minutes, dit... Lire la suite
Publié le 12 mai 2003 par "bizeaud"
3.0 étoiles sur 5 Surestimé
1. ...And The Gods Made Love
2. Have You Ever Been (To Electric Ladyland)
3. Crosstown Traffic
4. Voodoo Chile
5. Little Miss Strange
6. Lire la suite
Publié le 6 février 2003 par Mercureendirect
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?