Electric Mary

Top albums



Electric Mary : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 40
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Electric Mary
Fourni par l'artiste ou son représentant


Biographie

"C’est du lourd !
Ca tortille pas du cul pour marcher droit ! Ca envoie grave le bois ! Si vous avez chez vous du AC/DC, du Rose Tattoo, du Angel City, il ne vous manque plus que Electric Mary."
(Francis Zégut, RTL2)

2003 fut un grand tournant dans la vie de Rusty, l’auteur-compositeur et vocaliste du groupe Electric Mary.
Les goûts musicaux changeaient de par le monde et ce nouvel élan était ce que recherchait Rusty. C’est pourquoi on le retrouve à New York en compagnie du guitariste Irwin Thomas.
Leur périple touristique se passe au Dakota building, à Central Park et un peu partout autour. ... Lire la suite

"C’est du lourd !
Ca tortille pas du cul pour marcher droit ! Ca envoie grave le bois ! Si vous avez chez vous du AC/DC, du Rose Tattoo, du Angel City, il ne vous manque plus que Electric Mary."
(Francis Zégut, RTL2)

2003 fut un grand tournant dans la vie de Rusty, l’auteur-compositeur et vocaliste du groupe Electric Mary.
Les goûts musicaux changeaient de par le monde et ce nouvel élan était ce que recherchait Rusty. C’est pourquoi on le retrouve à New York en compagnie du guitariste Irwin Thomas.
Leur périple touristique se passe au Dakota building, à Central Park et un peu partout autour. ... Lire la suite

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Electric Mary se forme en 2003 à Melbourne en Australie avec Rusty Brown (chant), Venom (batterie), Pete Robinson (guitare, chant), Irwin Thomas (guitare, chant), et Alex Raunjak (basse). Le groupe débute par un coup d'éclat avec son premier single « Sail On » classé numéro soixante-seize des charts locaux. L'album Four Hands High la même année confirme l'orientation rock classique et hard rock de Electric Mary. 

Le EP The Definition of Insanity en 2006 fait patienter en attendant un deuxième album. Il arrive en 2008 avec Down to the Bone qui prend des accents rock sudiste qui pimentent son ... Lire la suite

"C’est du lourd !
Ca tortille pas du cul pour marcher droit ! Ca envoie grave le bois ! Si vous avez chez vous du AC/DC, du Rose Tattoo, du Angel City, il ne vous manque plus que Electric Mary."
(Francis Zégut, RTL2)

2003 fut un grand tournant dans la vie de Rusty, l’auteur-compositeur et vocaliste du groupe Electric Mary.
Les goûts musicaux changeaient de par le monde et ce nouvel élan était ce que recherchait Rusty. C’est pourquoi on le retrouve à New York en compagnie du guitariste Irwin Thomas.
Leur périple touristique se passe au Dakota building, à Central Park et un peu partout autour. Alors que Rusty se repose sur un banc au Memorial John Lennon en écoutant de véritables mauvais chanteurs de rue s’égosiller sur les chansons des Beatles, il prend soudain conscience qu’il était à la recherche d’un son sans coeur et sans âme.
Il était temps pour lui de revoir son parcours depuis ses débuts musicaux.
Pendant quelques jours, Rusty arpente les rues de New York, humant l’air ambiant et cherchant une autre façon de vivre.
Par une incroyable chance lors d’un concert où ils se rendent, Rusty et Irwin rencontrent Mary Campbell, la légendaire studio manager de l’Electric Lady Studio. Le duo est convié à visiter les lieux autrefois propriété de Jimi Hendrix.
Le building a été témoin des plus grandes musiques et des plus grands musiciens venus y séjourner. La leçon d’Histoire fut violente et si évidente. Au hasard des escaliers et des couloirs, défila devant ses yeux le véritable sang du Rock’n’Roll, la lignée des plus grands.
Mary lui raconta maintes histoires sur les artistes et les groupes tels que AC/DC, Led Zeppelin, Guns'n'Roses, the Kinks, David Bowie, Stevie Wonder et Bad Company. Rusty se senti intimidé et empli de respect pour ces illustres frères d’armes.
Alors qu’il se trouvait dans le Studio A, il sentit une grande joie l’envahir. Mary lui tendit une carte professionnelle. Son e.mail personnel figurait au dos : electricmary@….
C’est là qu’Electric Mary naquit.
Sur le vol du retour, Rusty décida de revenir à ce qui l’avait poussé à faire de la musique. Celle qui l’a vu grandir et celle qui l’a façonné.
Il connaissait déjà son future lineup : Venom à la batterie, Irwin et Pete aux guitares et Neilo à la basse.
Il sentait le son qu’il allait adopter, celui qu’il cherchait depuis toujours et que ses musiciens allaient sans problème lui servir.

Le son d’Electric Mary !

Membres :
Rusty - Chant
Venom - Batterie
Pete Robinson - Guitare et chant
Alex Raunjak - Basse

Originaire de : Melbourne, Australie

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

"C’est du lourd !
Ca tortille pas du cul pour marcher droit ! Ca envoie grave le bois ! Si vous avez chez vous du AC/DC, du Rose Tattoo, du Angel City, il ne vous manque plus que Electric Mary."
(Francis Zégut, RTL2)

2003 fut un grand tournant dans la vie de Rusty, l’auteur-compositeur et vocaliste du groupe Electric Mary.
Les goûts musicaux changeaient de par le monde et ce nouvel élan était ce que recherchait Rusty. C’est pourquoi on le retrouve à New York en compagnie du guitariste Irwin Thomas.
Leur périple touristique se passe au Dakota building, à Central Park et un peu partout autour. Alors que Rusty se repose sur un banc au Memorial John Lennon en écoutant de véritables mauvais chanteurs de rue s’égosiller sur les chansons des Beatles, il prend soudain conscience qu’il était à la recherche d’un son sans coeur et sans âme.
Il était temps pour lui de revoir son parcours depuis ses débuts musicaux.
Pendant quelques jours, Rusty arpente les rues de New York, humant l’air ambiant et cherchant une autre façon de vivre.
Par une incroyable chance lors d’un concert où ils se rendent, Rusty et Irwin rencontrent Mary Campbell, la légendaire studio manager de l’Electric Lady Studio. Le duo est convié à visiter les lieux autrefois propriété de Jimi Hendrix.
Le building a été témoin des plus grandes musiques et des plus grands musiciens venus y séjourner. La leçon d’Histoire fut violente et si évidente. Au hasard des escaliers et des couloirs, défila devant ses yeux le véritable sang du Rock’n’Roll, la lignée des plus grands.
Mary lui raconta maintes histoires sur les artistes et les groupes tels que AC/DC, Led Zeppelin, Guns'n'Roses, the Kinks, David Bowie, Stevie Wonder et Bad Company. Rusty se senti intimidé et empli de respect pour ces illustres frères d’armes.
Alors qu’il se trouvait dans le Studio A, il sentit une grande joie l’envahir. Mary lui tendit une carte professionnelle. Son e.mail personnel figurait au dos : electricmary@….
C’est là qu’Electric Mary naquit.
Sur le vol du retour, Rusty décida de revenir à ce qui l’avait poussé à faire de la musique. Celle qui l’a vu grandir et celle qui l’a façonné.
Il connaissait déjà son future lineup : Venom à la batterie, Irwin et Pete aux guitares et Neilo à la basse.
Il sentait le son qu’il allait adopter, celui qu’il cherchait depuis toujours et que ses musiciens allaient sans problème lui servir.

Le son d’Electric Mary !

Membres :
Rusty - Chant
Venom - Batterie
Pete Robinson - Guitare et chant
Alex Raunjak - Basse

Originaire de : Melbourne, Australie

Cette biographie a été fournie par l'artiste ou son représentant.

Electric Mary se forme en 2003 à Melbourne en Australie avec Rusty Brown (chant), Venom (batterie), Pete Robinson (guitare, chant), Irwin Thomas (guitare, chant), et Alex Raunjak (basse). Le groupe débute par un coup d'éclat avec son premier single « Sail On » classé numéro soixante-seize des charts locaux. L'album Four Hands High la même année confirme l'orientation rock classique et hard rock de Electric Mary. 

Le EP The Definition of Insanity en 2006 fait patienter en attendant un deuxième album. Il arrive en 2008 avec Down to the Bone qui prend des accents rock sudiste qui pimentent son rock toujours hard. La même année, Electric Mary est choisi pour effectuer les premières parties de Whitesnake et Judas Priest lors de leurs passages aux antipodes. En 2009, Electric Mary ouvre cette fois les shows de Alice Cooper et Glenn Hughes en tournées australes. Le panorama ne serait pas complet sans une tournée avec Deep Purple en 2010.

Long Time Coming en aout 2011 est un nouvel EP qui annonce le futur troisième album de Electric Mary. III arrive en octobre 2011 et marque un virage de Electric Mary vers un son plus proche du heavy metal. Electric Mary profite de nouvel album pour entreprendre une importante tournée européenne, qui passe largement par la France. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page