Eloge de la fadeur et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 5,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Eloge de la fadeur a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 0,68 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Eloge de la fadeur Poche – 1 mai 1993


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 2,51 EUR 3,00

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Eloge de la fadeur + Les Transformations silencieuses + Traité de l'efficacité
Prix pour les trois: EUR 16,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Si la pensée chinoise est irréductible à nos concepts, ce n'est pas qu'elle soit préphilosophique mais bien, comme le montre François Jullien, parce qu'elle est, dès l'origine, antiphilosophique. La Chine n'a pas méconnu la voie conceptuelle : elle l'a refusée. Ce refus a fondé un art et une sagesse.

Ainsi, l'opposition du bien et du mal, de l'amer et du doux, du fort et du faible, du courbe et du droit, est abstraite et toujours contestable. Dès lors, le grand art et la suprême sagesse, comme l'attestent la peinture, la poésie et la cuisine chinoise, consistent à saisir la réversibilité des opposés, à faire goûter le sel sous le sucre, à révéler l'infini dans le fini, la présence par l'allusion, l'éternité sous l'éphémère. Si le Chinois n'est pas en quête d'universalité et de réconciliation dialectique, c'est parce que toute différence exige pour exister son contraire. Le yin suppose le yang, comme l'ombre la lumière. Le monde est par avance harmonieux et c'est à l'artiste d'en saisir le subtil équilibre.

Ouvrage sensible plus que savant, qui donne goût à la fadeur. --Paul Klein



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,68
Vendez Eloge de la fadeur contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,68, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 158 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (1 mai 1993)
  • Collection : Biblio Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253063797
  • ISBN-13: 978-2253063797
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 94.546 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par lesolitaire le 22 juin 2004
Format: Poche
La notion de fadeur, "dan", est connoté dans l'esprit occidental de manière très négative. Mais changez de lieu, déportez-vous vers l'Est et la Chine et vous découvrirez une toute autre vision de cette fadeur, symbolisant plus la sagesse que la médiocrité. François Jullien nous invite à participer à un voyage initiatique à travers la philosophie, la calligraphie, la poésie et la peinture chinoise qui ne nous laisse à aucun moment indifférent.
Les passionnés de philosophie retrouveront les grands penseurs : Confucius, Lao-tseu/Tchouang-tseu... Malgré leurs divergences, ces deux courants se rejoignent pour cet "éloge" de la fadeur : simplicité naturelle et naïve, dénuée de toute complexité née de la technique et de la civilisation, disponibilité vis-à-vis du monde, sagesse...
Après lecture et analyse du texte de l'auteur, il est certain que le lecteur fera changer de signe à la fadeur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Michel Volle le 23 mai 2003
Format: Poche
« Fadeur » traduit le chinois « dan » qui signifie à la fois fadeur (du goût dans les aliments), détachement (intimité de la personne) et réserve (attitude envers les autres et le monde). On peut associer à « dan » un quatrième sens, celui de disponibilité : la personne détachée, réservée, peut être souplement disponible pour toutes les initiatives.
« Eloge de la fadeur » incite à refuser l'ossification dans une spécialité. Il s'agit de rester humain (au sens de « disponible ») au milieu des mécaniques institutionnelles, techniques et autres auxquelles l'action nous assujettit mais dont nous ne devons pas être dupes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julian Morrow TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 mai 2010
Format: Poche
Le plus abordable des ouvrages de François Julien. Une réflexion limpide sur une notion capitale dans la pensée et l'esthétique chinoises.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julien Rousselle le 4 février 2014
Format: Poche Achat vérifié
Très bonne explication de la part de François Jullien qui, malgré ses nombreuses parenthèses et autres apartés, garde un propos clair. De très bonnes phrases, de la conceptualisation et de bons exemples. Dès qu'on s'approprie la notion de fadeur, on peut lire le livre d'une traite, d'autant qu'il n'est pas bien long. On reste pourtant sur sa faim en termes d'analyse picturale mais il y a d'autres ouvrages pour cela.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
je n'accroche pas, mais je tenterais de m'y replonger un de ces jours... Ce concept pourrait-il se traduire d'une façon plus adequate encore ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?