et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Eloge du voyage à ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 5,74 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Eloge du voyage à l'usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez Broché – 14 mars 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,50
EUR 16,70 EUR 14,50

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Eloge du voyage à l'usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez + Je suis à l'Est ! + Je suis né un jour bleu
Prix pour les trois: EUR 32,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Ouvertures

Visages du chemin

Il y a des autistes voyageurs. Un peu. Beaucoup, même. Des autistes du voyage, comme il est des gens du voyage. Tant pis si l'on n'en parle guère, y compris dans la littérature spécialisée. On ne les rencontre ni dans les restaurants branchés de Barcelone, ni dans les salons dédiés au tourisme, encore moins parmi les récipiendaires des listes de diffusion des tour-opérateurs «soleil - plage - soirées». Plutôt dans une auberge perdue dans les déserts d'Asie. Ou mariés à une Taïwanaise dans un village pittoresque de la province de Hualien. Ou encore, bol de mendiant à la main, moines errant de monastère en monastère dans l'Himalaya (hima-alaya, littéralement «la demeure des neiges», en sanskrit).
Quand il est question de voyages, faut-il mentionner l'autisme ou pas ? N'est-il pas contradictoire d'évoquer les kilomètres parcourus par ceux qui sont censés résider dans des bulles ? Que pourraient les autistes apporter là où ils sont apparemment les moins doués, où, au mieux, on les tolère tel un fardeau ? Ami lecteur, à ces questions, la réponse vous appartient. Miguel, un ami de la région lyonnaise, a eu la sienne lors d'un curieux épisode, devenu pour lui et moi «l'anecdote du restaurant coréen». Le début en est banal : nous devions nous revoir l'été dernier à Lyon à l'heure du repas. Pour ma part, aller dans un restaurant seul est tâche fort pénible. Pour lui, la cuisine des pays lointains relevait de l'inconnu. Nous nous sommes finalement rendus dans un restaurant coréen. Grâce à mon ami, j'ai pu manger au restaurant. Grâce à moi, mon ami a pu découvrir la cuisine coréenne. En plus de la découverte, nous avons passé un bon moment. Il en est du voyage comme pour tout le reste : ce qui est ouvert aux personnes autistes profite à tous. A nous d'inventer les passerelles pour rendre ce monde possible.
«Il n'y a nulle part où aller sinon partout. Alors continue de rouler sous les étoiles» (Jack Kerouac). En plus des étoiles, seul devant nous le chemin toujours demeure. D'étranges visages, d'autant de repères du passé il se pare. A ceux que les hasards des routes m'ont donné de rencontrer, à ceux qui ont marqué ma mémoire et que pourtant jamais je ne reverrai, que soient dédiées ces pages. Visiteurs d'un moment, ils peuplent plus ou moins directement le présent texte, tout comme ils ont façonné ma vie.

Visage de l'aventure - Monsieur V.

Je me souviens. Je l'ai rencontré, un hiver, à Téhéran. A l'heure où les nuages sont plus lourds que jamais, où «les sorcières soufflent sur les noeuds», comme le dit le Coran. Sa chambre était située près de la place de la Révolution, non loin de la mienne, à deux pas de l'immense complexe de l'université de la ville. Inutile d'être grand physionomiste pour deviner son occupation : V. est voyageur. Crâne providentiellement dégarni, lui évitant ainsi les complexités de la coupe en des lieux inhospitaliers, barbe négligée, vêtements adaptés à tous les climats et tous les mouvements : V. a la silhouette idoine. Et quelques détails complémentaires, peu apparents dans un premier temps, parachèvent le tableau : c'est ainsi que l'on finit par apprendre que le portefeuille de V. est un faux, ne contient que quelques maigres billets. Il a ainsi pu se jouer de l'un des dangers de Bichkek : attaqué par un groupe de faux policiers kirghizes, il les a laissés dérober son faux portefeuille. Au-delà du fait divers, la neutralisation mutuelle des deux faux sonne presque comme une de ces histoires sapientiales dont la Chine et d'autres cultures sont friandes.
Vaclav, ou tout simplement V., comme dans les romans de Kafka, est en fin de compte un inconnu. Une figure qui un jour émerge de la nuit, et y retourne peu après. Autant pour beaucoup de gens on peut avoir l'illusion de les situer dans l'espace et dans la société, grâce à leur adresse et à leur statut social supposé, bref, dans le jargon policier, de les «loger», autant pour V. c'est là tâche impossible.
(...)

Présentation de l'éditeur

Josef Schovanec, 31 ans, autiste Asperger le plus célèbre de France depuis le succès de son livre Je suis à l’Est, a fait un triple constat, à l'origine de ce livre. Premièrement, grâce à son activité de chercheur spécialiste de la philosophie des religions et des coutumes, les voyages font partie intégrante de sa vie. Deuxièmement, ce profil de voyageur s'ajoute, paradoxalement, à celui d'un grand timide, pire, d'un autiste pour qui entrer dans un restaurant parisien seul relève de la mission impossible. Troisièmement, la littérature sur l'autisme ignore la question des voyages, pourtant essentielle pour comprendre les personnes avec autisme. Pour l’auteur, le voyage permet de vivre un temps ailleurs. D'y chercher son humanité. Et pour un jeune autiste, il est vital. Atteint de handicap, on n'a d'autres choix que d'être un laboratoire ambulant de solutions humaines. Et en chemin, surtout quand on est loin, on croise d'étonnants personnages. Des gens de chez nous, mais qui dans leur patrie n'ont pas eu leur chance. Comme ce Néerlandais bizarre, rencontré aux confins de l'Ethiopie et de la Somalie, qui aurait été rejeté dans son pays, mais qui a pu devenir professeur à l'université d'Addis Abäba. Autiste en France, Français au bout du monde : faut-il partir pour être soi ? C’est cette expérience aux échos universels que nous fait partager Josef Schovanec dans ce nouveau témoignage à la fois sensible et plein d’humour.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,74
Vendez Eloge du voyage à l'usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,74, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 227 pages
  • Editeur : Plon (14 mars 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259222234
  • ISBN-13: 978-2259222235
  • Dimensions du produit: 22,7 x 2,2 x 14,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.113 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Médias liés

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jef le 17 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
Josef Schovanec nous livre un manuel de voyage totalement iconoclaste, loin des guides touristiques. Le voyage, pour lui, est un but en soi, la meilleure médecine pour les maux de notre temps. Cet ouvrage est à son image, attachant, d'une apparente simplicité mais d'une réelle profondeur. Je le recommande à tous, car on en termine la lecture avec le sentiment d'avoir, par petites touches, changé sa vision du voyage. Voyage avant tout perçu comme une occasion de rencontres de lieux, de cultures et de personnes...si loin de l'image que les neurotypiques ont des personnes avec autisme et de leurs quettes et centres d'intérêt !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Diana Mortreux le 6 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Josef Shovanec a un vrai style. J'ai vu le monde à travers ses yeux, c'était un vrai beau voyage. Merci Josef !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Andre Lefevre le 27 août 2014
Format: Broché Achat vérifié
à MON avis ce livre est moins prenant que je suis né a l'est. Il nous montre combien les aspis sont comme tout le monde avec des problèmes différents, et comme tout le monde qu'ils cherchent a surmonter. Josef se cherche, cherche son image dans ses rencontres, cherche sa place parmis ses semblables dans un language qui même s'il parle une douzaine de langue n'est connu que des aspis et de ceux qui veulent les comprendre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par isabelle punch le 20 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Je ne me suis pas ennuyée un instant à la lecture de ce livre. J'ai découvert l'hospitalité des pays d'Asie Centrale et d'Orient que je vois sous un angle différent.
J'aimerais beaucoup que dans un prochain livre, l'auteur nous raconte davantage d'histoires sur ces pays. C'est un formidable conteur et on a envie d'en savoir plus. Certains passages sont très beaux et on pense à Saint-Exupéry.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par LEVEL le 4 septembre 2014
Format: Broché
Un des meilleurs livres que j'ai pu lire. Je le recommande chaudement. Un regard alternatif sur les voyages qui nous fait repenser notre manière de voir les choses. Merci Josef Schovanec!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Beruberu le 3 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
L'auteur est passionnant, et passionné. "Je suis à l'Est" m'avait beaucoup plu, mélange d'érudition et d'humour, accessible au lecteur. Mais pour comprendre la totalité des propos qu'il tient dans "Eloge du voyage", il faudrait non seulement avoir un dictionnaire et un atlas à côté de soi, mais prendre le temps de la lecture, au rythme d'une ou deux pages, maximum dix, à la fois. Sinon, à moins d'être aussi érudit que l'auteur, et de connaître parfaitement la géographie mondiale, très difficile de lire cet éloge du voyage. Le chapitre consacré aux aéroports à travers le monde, et aux plus petits, et, semble-t-il, plus passionnants d'entre eux en particulier, est long et, à mon avis, peu intéressant pour le lecteur, même si je comprends en quoi les aéroports peuvent intéresser l'auteur.
Marie
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Aoki le 6 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
Le livre est arrivé assez vite (3 jours après).
Un point de vue nouveaux sur les voyages, sur la mentalité des gens de nos jours.
Simple mais pourtant très attirant, Josef Schovanec m'a charmé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par sPILMANN Nathalie le 29 août 2014
Format: Broché
Josef Schovanec vit et observe tout à la fois. Son ton est juste et son oeil accéré sur la société et le regard posé sur le handicap tant par les personnes ordinaires que par le monde médical mais sans aucune méchanceté. A mettre entre toutes les mains.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?