Elvis Presley


Elvis Presley : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 78511
Titre Album  

Image de Elvis Presley
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

ElvisPresley

"You've got to follow that dream, wherever that dream may lead." #ElvisPresley http://t.co/XWYtUe7oA2


Biographie

Ce fils d'une couturière et d'un ouvrier agricole, Gladys et Vernon, est né Elvis Aaron Presley le 8 janvier 1935, jumeau d'un petit Jesse mort-né.

Il apprend à chanter et à jouer de la guitare au contact de la musique noire, sans savoir déchiffrer une partition. Il se rend donc au volant de son camion Ford au studio Sun au 706 Union Avenue à Memphis à l'été 1953 enregistrer deux chansons pour Gladys pour trois dollars et 98 cents. Impressionné, le patron du studio, Sam Phillips, le fait travailler quand Elvis ne roule pas avec sa camionnette. Phillips l'entoure du guitariste Scotty Moore et ... Lire la suite

Ce fils d'une couturière et d'un ouvrier agricole, Gladys et Vernon, est né Elvis Aaron Presley le 8 janvier 1935, jumeau d'un petit Jesse mort-né.

Il apprend à chanter et à jouer de la guitare au contact de la musique noire, sans savoir déchiffrer une partition. Il se rend donc au volant de son camion Ford au studio Sun au 706 Union Avenue à Memphis à l'été 1953 enregistrer deux chansons pour Gladys pour trois dollars et 98 cents. Impressionné, le patron du studio, Sam Phillips, le fait travailler quand Elvis ne roule pas avec sa camionnette. Phillips l'entoure du guitariste Scotty Moore et du contrebassiste Bill Black.

Le lundi 5 juillet 1954 Elvis enregistre l'un de ses blues préférés, « That's All Right Mama » d'Arthur « Big Boy » Crudup, un bluesman du Mississippi. Trop nerveux pour rester à la maison ce soir-là et écouter la station, Elvis se rend au cinéma . Au milieu de la projection, Papa-Maman viennent le chercher pour lui annoncer la nouvelle : sa chanson a été diffusée quatorze fois d'affilée  à la radio!

« La Cadillac, je la veux rose »

Le succès dans le Sud est fulgurant : il se vend 20.000 copies du titre rien que dans la ville. Pendant un an, dix morceaux sont publiés par Sun, obtenant un succès local sans précédent. « Good Rockin' Tonight » en octobre 54 , « Milkcow Blues Boogie » en janvier 55, « I'm Left, You're Right, She's Gone » en mai, et « Mystery Train » en août sont les faces A des 78-tours et 45-tours publiés.

La Chevrolet est troquée contre une Cadillac rose toute neuve. Thomas Andrew Parker qui se fait appeler le « Colonel » devient son manager intraitable et malin et le restera tout au long de sa carrière, empochant au passage 50% sur la vente des produits dérivés et 30% des ventes de disques !.

Au printemps 1956, « Heartbreak Hotel » devient le premier de ses 19 n°1 aux USA. Huit de ses chansons suivantes se vendent à plus d'un million d'exemplaires chacune, dont les classiques « Don't Be Cruel » et « Hound Dog » en juillet 56, « All Shook Up » en mars 57 et « Jailhouse Rock » en septembre. Et surtout la ballade « Love Me Tender » en septembre 56, thème de son premier film , tandis que « Jailhouse Rock » est celui de son deuxième (et de loin son meilleur film avec King Creole en 58).

Money Honey

Les apparitions de Elvis Presley à la télévision sont filmées au-dessus de la taille, son célèbre déhanchement suggestif (d'où son surnom, le « Pelvis ») choquant l'Amérique puritaine. Mais les teenagers en sont fous, et ses concerts déchaînent filles pubères et garçons rêvant de lui ressembler.

Le 9 septembre 1956 l'Amérique éberluée assiste à son premier grand show de variétés TV national, le fameux Ed Sullivan Toast Of The Town sur CBS chaque dimanche soir à 20h. Ce soir-là, 82,6% des foyers possédant un téléviseur regardent la chaîne, soit environ 54 millions de téléspectateurs !

En juillet 1957, il achète à la périphérie de Memphis, le domaine de Graceland et ses vingt trois pièces.

Coup d'arrêt

Il part effectuer son service militaire le 24 mars 1958, d'abord dans l'Arkansas, puis à Fort Hood au Texas, et enfin dans une base américaine en Allemagne comme simple soldat. Plus grave, dès le lendemain, sa chevelure devient désormais une coupe en brosse. Pendant son séjour à Fort Hood, il perd sa chère Gladys.

Démobilisé deux ans plus tard avec le grade de sergent, sa carrière prend un tour nouveau, aseptisé et désormais inoffensif : ses chansons s'éloignent de ses rocks d'origine, son manager et lui choisissent des ballades souvent sirupeuses, (« It's Now or Never » en juillet 1960, et « Can't Help Falling In Love » de novembre 61 )

Le « colonel » Parker a voulu faire du rocker un personnage tous publics, et il a réussi. Il l'introduit à Hollywood pour tourner dans une tripotée de comédies musicales de série Z,où il tient toujours le beau rôle, entourée de pin-ups et susurrant des ritournelles pleines de bons sentiments.

Le renouveau

Après une incursion dans le Gospel qu'il vénère avec le tire-larmes « Crying In The Chapel » en avril 1965, et une récidive avec How Great Thou Art en 67, Elvis Presley se marie à l'hôtel Aladdin à Las Vegas le 1er mai 1967 avec Priscilla Ann Beaulieu, fille d'un capitaine de l'Air Force (une fille, Lisa Marie, née le 1 er février 1968). En automne, il nous régale coup sur coup avec deux parmi les meilleurs titres de sa carrière : « Big Boss Man » en septembre 67 et le « Guitar Man » de Jerry Reed en janvier 68.  Et, surtout, les 27, 29 et 30 juin 1968, il est filmé par la chaîne NBC dans un studio de Burbank en Californie pour un Elvis Special diffusé le 3 décembre suivant, et regardé par 42% de téléspectateurs américains.

En mai de l'année suivante l'excellent album soul From Elvis In Memphis, est un succès critique mais est à peine disque d'or aux USA à sa sortie, entraîné par le n°1 « In The Ghetto » paru en avril 69, l'une de ses interprétations les plus fameuses. Le 31 juillet il apparaît pour la première fois en public depuis sept ans, lors du premier concert d'un engagement d'un mois à l'International Hotel de Las Vegas où il touche 250.000 dollars par semaine (From Memphis To Vegas/From Vegas To Memphis double album fin 69). Trois mois plus tard il obtient son premier n°1 depuis cinq ans avec « Suspicious Minds ».

En juin 1972 il se produit au Madison Square Garden de New York, le concert du 10 fait l'objet de son plus célèbre album « live », Elvis As Recorded At Madison Square Garden publié un mois plus tard. Mais 1972 est aussi l'année où Priscilla le quitte en emmenant leur fillette, ils divorceront vingt mois plus tard.

En 1973 il récidive avec Aloha from Hawaii via Satellite, capturé le 14 janvier et diffusé en mondovision devant un milliard de téléspectateurs, premier album enregistré en quadraphonie, et son premier (et dernier) No 1 depuis neuf ans. En 1975, il touche 250.000 dollars par semaine pour chanter dans un casino de Las Vegas.

R.I.P.

Après un ultime concert à Indianapolis le 26 juin 1977, il publie en juillet son dernier album, Moody Blue, qui se vend aussitôt à plus de deux millions d'exemplaires. « Way Down » en est tiré et sera le dernier hit de son vivant. Car le 16 août 1977, après avoir été découvert inanimé en pyjama dans sa salle de bains par sa petite amie Ginger Alden, Elvis Presley meurt à 15h30 au Baptist Memorial Hospital de Memphis, d'un arrêt du coeur dû à une surdose de pilules. D'abord inhumée dans un cimetière public, sa dépouille a ensuite été déplacée dans le jardin de Graceland.

Sujet à tous les avatars possibles qu'autorise la légende, l'oeuvre d'Elvis Presley est sans cesse compilée, rééditée voire remixée, comme c'est le cas avec l'album Viva Elvis, produit du spectacle du Cirque du Soleil en 2010. En 2013, le triple coffret Elvis at Stax permet d'approfondir une période méconnue du roi du rock, celle des séances de 1973 aux studios Stax de Memphis, dans une registre proche de la country et de la soul. Copyright 2014 Music Story Jean-Noël Ogouz

Ce fils d'une couturière et d'un ouvrier agricole, Gladys et Vernon, est né Elvis Aaron Presley le 8 janvier 1935, jumeau d'un petit Jesse mort-né.

Il apprend à chanter et à jouer de la guitare au contact de la musique noire, sans savoir déchiffrer une partition. Il se rend donc au volant de son camion Ford au studio Sun au 706 Union Avenue à Memphis à l'été 1953 enregistrer deux chansons pour Gladys pour trois dollars et 98 cents. Impressionné, le patron du studio, Sam Phillips, le fait travailler quand Elvis ne roule pas avec sa camionnette. Phillips l'entoure du guitariste Scotty Moore et du contrebassiste Bill Black.

Le lundi 5 juillet 1954 Elvis enregistre l'un de ses blues préférés, « That's All Right Mama » d'Arthur « Big Boy » Crudup, un bluesman du Mississippi. Trop nerveux pour rester à la maison ce soir-là et écouter la station, Elvis se rend au cinéma . Au milieu de la projection, Papa-Maman viennent le chercher pour lui annoncer la nouvelle : sa chanson a été diffusée quatorze fois d'affilée  à la radio!

« La Cadillac, je la veux rose »

Le succès dans le Sud est fulgurant : il se vend 20.000 copies du titre rien que dans la ville. Pendant un an, dix morceaux sont publiés par Sun, obtenant un succès local sans précédent. « Good Rockin' Tonight » en octobre 54 , « Milkcow Blues Boogie » en janvier 55, « I'm Left, You're Right, She's Gone » en mai, et « Mystery Train » en août sont les faces A des 78-tours et 45-tours publiés.

La Chevrolet est troquée contre une Cadillac rose toute neuve. Thomas Andrew Parker qui se fait appeler le « Colonel » devient son manager intraitable et malin et le restera tout au long de sa carrière, empochant au passage 50% sur la vente des produits dérivés et 30% des ventes de disques !.

Au printemps 1956, « Heartbreak Hotel » devient le premier de ses 19 n°1 aux USA. Huit de ses chansons suivantes se vendent à plus d'un million d'exemplaires chacune, dont les classiques « Don't Be Cruel » et « Hound Dog » en juillet 56, « All Shook Up » en mars 57 et « Jailhouse Rock » en septembre. Et surtout la ballade « Love Me Tender » en septembre 56, thème de son premier film , tandis que « Jailhouse Rock » est celui de son deuxième (et de loin son meilleur film avec King Creole en 58).

Money Honey

Les apparitions de Elvis Presley à la télévision sont filmées au-dessus de la taille, son célèbre déhanchement suggestif (d'où son surnom, le « Pelvis ») choquant l'Amérique puritaine. Mais les teenagers en sont fous, et ses concerts déchaînent filles pubères et garçons rêvant de lui ressembler.

Le 9 septembre 1956 l'Amérique éberluée assiste à son premier grand show de variétés TV national, le fameux Ed Sullivan Toast Of The Town sur CBS chaque dimanche soir à 20h. Ce soir-là, 82,6% des foyers possédant un téléviseur regardent la chaîne, soit environ 54 millions de téléspectateurs !

En juillet 1957, il achète à la périphérie de Memphis, le domaine de Graceland et ses vingt trois pièces.

Coup d'arrêt

Il part effectuer son service militaire le 24 mars 1958, d'abord dans l'Arkansas, puis à Fort Hood au Texas, et enfin dans une base américaine en Allemagne comme simple soldat. Plus grave, dès le lendemain, sa chevelure devient désormais une coupe en brosse. Pendant son séjour à Fort Hood, il perd sa chère Gladys.

Démobilisé deux ans plus tard avec le grade de sergent, sa carrière prend un tour nouveau, aseptisé et désormais inoffensif : ses chansons s'éloignent de ses rocks d'origine, son manager et lui choisissent des ballades souvent sirupeuses, (« It's Now or Never » en juillet 1960, et « Can't Help Falling In Love » de novembre 61 )

Le « colonel » Parker a voulu faire du rocker un personnage tous publics, et il a réussi. Il l'introduit à Hollywood pour tourner dans une tripotée de comédies musicales de série Z,où il tient toujours le beau rôle, entourée de pin-ups et susurrant des ritournelles pleines de bons sentiments.

Le renouveau

Après une incursion dans le Gospel qu'il vénère avec le tire-larmes « Crying In The Chapel » en avril 1965, et une récidive avec How Great Thou Art en 67, Elvis Presley se marie à l'hôtel Aladdin à Las Vegas le 1er mai 1967 avec Priscilla Ann Beaulieu, fille d'un capitaine de l'Air Force (une fille, Lisa Marie, née le 1 er février 1968). En automne, il nous régale coup sur coup avec deux parmi les meilleurs titres de sa carrière : « Big Boss Man » en septembre 67 et le « Guitar Man » de Jerry Reed en janvier 68.  Et, surtout, les 27, 29 et 30 juin 1968, il est filmé par la chaîne NBC dans un studio de Burbank en Californie pour un Elvis Special diffusé le 3 décembre suivant, et regardé par 42% de téléspectateurs américains.

En mai de l'année suivante l'excellent album soul From Elvis In Memphis, est un succès critique mais est à peine disque d'or aux USA à sa sortie, entraîné par le n°1 « In The Ghetto » paru en avril 69, l'une de ses interprétations les plus fameuses. Le 31 juillet il apparaît pour la première fois en public depuis sept ans, lors du premier concert d'un engagement d'un mois à l'International Hotel de Las Vegas où il touche 250.000 dollars par semaine (From Memphis To Vegas/From Vegas To Memphis double album fin 69). Trois mois plus tard il obtient son premier n°1 depuis cinq ans avec « Suspicious Minds ».

En juin 1972 il se produit au Madison Square Garden de New York, le concert du 10 fait l'objet de son plus célèbre album « live », Elvis As Recorded At Madison Square Garden publié un mois plus tard. Mais 1972 est aussi l'année où Priscilla le quitte en emmenant leur fillette, ils divorceront vingt mois plus tard.

En 1973 il récidive avec Aloha from Hawaii via Satellite, capturé le 14 janvier et diffusé en mondovision devant un milliard de téléspectateurs, premier album enregistré en quadraphonie, et son premier (et dernier) No 1 depuis neuf ans. En 1975, il touche 250.000 dollars par semaine pour chanter dans un casino de Las Vegas.

R.I.P.

Après un ultime concert à Indianapolis le 26 juin 1977, il publie en juillet son dernier album, Moody Blue, qui se vend aussitôt à plus de deux millions d'exemplaires. « Way Down » en est tiré et sera le dernier hit de son vivant. Car le 16 août 1977, après avoir été découvert inanimé en pyjama dans sa salle de bains par sa petite amie Ginger Alden, Elvis Presley meurt à 15h30 au Baptist Memorial Hospital de Memphis, d'un arrêt du coeur dû à une surdose de pilules. D'abord inhumée dans un cimetière public, sa dépouille a ensuite été déplacée dans le jardin de Graceland.

Sujet à tous les avatars possibles qu'autorise la légende, l'oeuvre d'Elvis Presley est sans cesse compilée, rééditée voire remixée, comme c'est le cas avec l'album Viva Elvis, produit du spectacle du Cirque du Soleil en 2010. En 2013, le triple coffret Elvis at Stax permet d'approfondir une période méconnue du roi du rock, celle des séances de 1973 aux studios Stax de Memphis, dans une registre proche de la country et de la soul. Copyright 2014 Music Story Jean-Noël Ogouz

Ce fils d'une couturière et d'un ouvrier agricole, Gladys et Vernon, est né Elvis Aaron Presley le 8 janvier 1935, jumeau d'un petit Jesse mort-né.

Il apprend à chanter et à jouer de la guitare au contact de la musique noire, sans savoir déchiffrer une partition. Il se rend donc au volant de son camion Ford au studio Sun au 706 Union Avenue à Memphis à l'été 1953 enregistrer deux chansons pour Gladys pour trois dollars et 98 cents. Impressionné, le patron du studio, Sam Phillips, le fait travailler quand Elvis ne roule pas avec sa camionnette. Phillips l'entoure du guitariste Scotty Moore et du contrebassiste Bill Black.

Le lundi 5 juillet 1954 Elvis enregistre l'un de ses blues préférés, « That's All Right Mama » d'Arthur « Big Boy » Crudup, un bluesman du Mississippi. Trop nerveux pour rester à la maison ce soir-là et écouter la station, Elvis se rend au cinéma . Au milieu de la projection, Papa-Maman viennent le chercher pour lui annoncer la nouvelle : sa chanson a été diffusée quatorze fois d'affilée  à la radio!

« La Cadillac, je la veux rose »

Le succès dans le Sud est fulgurant : il se vend 20.000 copies du titre rien que dans la ville. Pendant un an, dix morceaux sont publiés par Sun, obtenant un succès local sans précédent. « Good Rockin' Tonight » en octobre 54 , « Milkcow Blues Boogie » en janvier 55, « I'm Left, You're Right, She's Gone » en mai, et « Mystery Train » en août sont les faces A des 78-tours et 45-tours publiés.

La Chevrolet est troquée contre une Cadillac rose toute neuve. Thomas Andrew Parker qui se fait appeler le « Colonel » devient son manager intraitable et malin et le restera tout au long de sa carrière, empochant au passage 50% sur la vente des produits dérivés et 30% des ventes de disques !.

Au printemps 1956, « Heartbreak Hotel » devient le premier de ses 19 n°1 aux USA. Huit de ses chansons suivantes se vendent à plus d'un million d'exemplaires chacune, dont les classiques « Don't Be Cruel » et « Hound Dog » en juillet 56, « All Shook Up » en mars 57 et « Jailhouse Rock » en septembre. Et surtout la ballade « Love Me Tender » en septembre 56, thème de son premier film , tandis que « Jailhouse Rock » est celui de son deuxième (et de loin son meilleur film avec King Creole en 58).

Money Honey

Les apparitions de Elvis Presley à la télévision sont filmées au-dessus de la taille, son célèbre déhanchement suggestif (d'où son surnom, le « Pelvis ») choquant l'Amérique puritaine. Mais les teenagers en sont fous, et ses concerts déchaînent filles pubères et garçons rêvant de lui ressembler.

Le 9 septembre 1956 l'Amérique éberluée assiste à son premier grand show de variétés TV national, le fameux Ed Sullivan Toast Of The Town sur CBS chaque dimanche soir à 20h. Ce soir-là, 82,6% des foyers possédant un téléviseur regardent la chaîne, soit environ 54 millions de téléspectateurs !

En juillet 1957, il achète à la périphérie de Memphis, le domaine de Graceland et ses vingt trois pièces.

Coup d'arrêt

Il part effectuer son service militaire le 24 mars 1958, d'abord dans l'Arkansas, puis à Fort Hood au Texas, et enfin dans une base américaine en Allemagne comme simple soldat. Plus grave, dès le lendemain, sa chevelure devient désormais une coupe en brosse. Pendant son séjour à Fort Hood, il perd sa chère Gladys.

Démobilisé deux ans plus tard avec le grade de sergent, sa carrière prend un tour nouveau, aseptisé et désormais inoffensif : ses chansons s'éloignent de ses rocks d'origine, son manager et lui choisissent des ballades souvent sirupeuses, (« It's Now or Never » en juillet 1960, et « Can't Help Falling In Love » de novembre 61 )

Le « colonel » Parker a voulu faire du rocker un personnage tous publics, et il a réussi. Il l'introduit à Hollywood pour tourner dans une tripotée de comédies musicales de série Z,où il tient toujours le beau rôle, entourée de pin-ups et susurrant des ritournelles pleines de bons sentiments.

Le renouveau

Après une incursion dans le Gospel qu'il vénère avec le tire-larmes « Crying In The Chapel » en avril 1965, et une récidive avec How Great Thou Art en 67, Elvis Presley se marie à l'hôtel Aladdin à Las Vegas le 1er mai 1967 avec Priscilla Ann Beaulieu, fille d'un capitaine de l'Air Force (une fille, Lisa Marie, née le 1 er février 1968). En automne, il nous régale coup sur coup avec deux parmi les meilleurs titres de sa carrière : « Big Boss Man » en septembre 67 et le « Guitar Man » de Jerry Reed en janvier 68.  Et, surtout, les 27, 29 et 30 juin 1968, il est filmé par la chaîne NBC dans un studio de Burbank en Californie pour un Elvis Special diffusé le 3 décembre suivant, et regardé par 42% de téléspectateurs américains.

En mai de l'année suivante l'excellent album soul From Elvis In Memphis, est un succès critique mais est à peine disque d'or aux USA à sa sortie, entraîné par le n°1 « In The Ghetto » paru en avril 69, l'une de ses interprétations les plus fameuses. Le 31 juillet il apparaît pour la première fois en public depuis sept ans, lors du premier concert d'un engagement d'un mois à l'International Hotel de Las Vegas où il touche 250.000 dollars par semaine (From Memphis To Vegas/From Vegas To Memphis double album fin 69). Trois mois plus tard il obtient son premier n°1 depuis cinq ans avec « Suspicious Minds ».

En juin 1972 il se produit au Madison Square Garden de New York, le concert du 10 fait l'objet de son plus célèbre album « live », Elvis As Recorded At Madison Square Garden publié un mois plus tard. Mais 1972 est aussi l'année où Priscilla le quitte en emmenant leur fillette, ils divorceront vingt mois plus tard.

En 1973 il récidive avec Aloha from Hawaii via Satellite, capturé le 14 janvier et diffusé en mondovision devant un milliard de téléspectateurs, premier album enregistré en quadraphonie, et son premier (et dernier) No 1 depuis neuf ans. En 1975, il touche 250.000 dollars par semaine pour chanter dans un casino de Las Vegas.

R.I.P.

Après un ultime concert à Indianapolis le 26 juin 1977, il publie en juillet son dernier album, Moody Blue, qui se vend aussitôt à plus de deux millions d'exemplaires. « Way Down » en est tiré et sera le dernier hit de son vivant. Car le 16 août 1977, après avoir été découvert inanimé en pyjama dans sa salle de bains par sa petite amie Ginger Alden, Elvis Presley meurt à 15h30 au Baptist Memorial Hospital de Memphis, d'un arrêt du coeur dû à une surdose de pilules. D'abord inhumée dans un cimetière public, sa dépouille a ensuite été déplacée dans le jardin de Graceland.

Sujet à tous les avatars possibles qu'autorise la légende, l'oeuvre d'Elvis Presley est sans cesse compilée, rééditée voire remixée, comme c'est le cas avec l'album Viva Elvis, produit du spectacle du Cirque du Soleil en 2010. En 2013, le triple coffret Elvis at Stax permet d'approfondir une période méconnue du roi du rock, celle des séances de 1973 aux studios Stax de Memphis, dans une registre proche de la country et de la soul. Copyright 2014 Music Story Jean-Noël Ogouz


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page