EUR 31,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Design Emotionnel Pourquo... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 11,02 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Design Emotionnel Pourquoi Aimons-Nous Ou Detestons-Nous les Objets Qui Nous Entourent Broché – 15 mai 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 31,50
EUR 30,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Design Emotionnel Pourquoi Aimons-Nous Ou Detestons-Nous les Objets Qui Nous Entourent + Le langage des objets
Prix pour les deux : EUR 46,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Prologue : Trois théières

«Si vous voulez une règle d'or valable pour tous, la voici : n'ayez rien dans vos maisons dont vous doutiez de l'utilité ou dont vous remettiez en question la beauté.»

William Morris, La beauté de la vie, 1880

J'AI UNE COLLECTION DE THÉIÈRES. L'une d'elles est complètement inutilisable : la poignée est du même côté que le bec verseur. Elle a été inventée par l'artiste français Jacques Carelman, pour lequel il s'agissait d'une «théière pour masochistes». Je possède une copie de l'original, et je l'ai mise en couverture de mon livre The Design of Everyday Things.

Le deuxième article de ma collection est la théière appelée Nanna, dont la forme aplatie et potelée unique en son genre est particulièrement évocatrice. La dernière est une théière «à bascule», une petite réussite technique de la firme allemande Ronnefeldt.

Le pot de Carelman est volontairement impossible à utiliser. La théière Nanna, imaginée par le célèbre architecte-designer Michael Graves, semble maladroitement conçue mais fonctionne en fait plutôt bien. La théière basculante, découverte à l'hôtel Four Seasons de Chicago, a été conçue pour reproduire les différentes étapes de l'infusion du thé. À l'usage, je place les feuilles de thé sur une petite tirette (dissimulée à l'intérieur du pot) et je renverse le pot tandis que les feuilles infusent. Quand le bouillon arrive à maturation, je replace l'objet vers le haut avec une inclinaison qui laisse les feuilles de thé partiellement à découvert. Quand le thé est prêt, je remets la théière toute droite, de sorte que les feuilles ne soient plus en contact avec le thé. Et voilà.

Alors, laquelle de ces théières est-ce que j'emploie habituellement ? Aucune.

Je bois du thé chaque matin. Tôt dans la matinée, c'est surtout l'efficacité qui compte en premier lieu. Ainsi, en me réveillant, j'investis la cuisine et appuie sur le bouton d'une bouilloire japonaise qui me chauffe l'eau tandis que je remplis ma petite boule à thé en métal. Je dépose la boule dans ma tasse, la remplis d'eau bouillante, attends quelques minutes que les feuilles aient fini de tremper, et mon thé est prêt à boire. Rapide, efficace, facile à nettoyer.

Pourquoi donc fais-je une fixation sur mes théières ? Pourquoi les laissé-je en exposition dans ma cuisine sur le rebord de ma fenêtre ? Quoiqu' inutiles, elles sont là, en évidence, même lorsque je fais du thé sans elles.

J'attache une valeur à mes théières non seulement pour leur fonction, mais surtout parce qu'elles sont des objets artistiques, pour ainsi dire des oeuvres d'art. J'aime rester devant la fenêtre, appréciant le contraste de leurs formes si différentes, observant le jeu de la lumière sur leurs surfaces si variées. Quand je suis avec des invités ou que j'ai du temps, j'infuse mon thé dans la théière Nanna pour son charme ou dans celle qui bascule pour son ingéniosité.

Le design est important pour moi, mais l'objet designé qui me séduira dépendra du contexte, de la situation et, surtout, de mon humeur. Ces objets sont bien plus que simplement utilitaires. Objets d'art, ils illuminent ma journée. Et, peut-être plus important encore, chacun m'évoque quelque chose de particulier, chacun a sa propre histoire. L'un me rappelle mon passé, ma croisade contre les objets inutilisables. L'autre représente mon avenir, ma campagne pour la beauté. Et le dernier se présente comme un mélange fascinant du beau et du fonctionnel.

Cette histoire des théières illustre plusieurs aspects du design industriel : le caractère utilitaire (ou non), l'esthétisme, l'aspect pratique. En créant un produit, un designer doit considérer beaucoup de facteurs : le choix du matériau, la méthode de fabrication, la manière selon laquelle le produit sera lancé sur le marché, le coût et l'intérêt pratique. Est-ce que le produit est facile d'emploi, est-il intuitif ? Mais ce que beaucoup de personnes ne voient pas, c'est qu'il y a également un fort aspect émotionnel, affectif qui intervient dans la façon dont des produits sont conçus et soumis au jugement du public. Dans ce livre, je défends la thèse que l'aspect émotionnel et affectif du design participe davantage au succès d'un produit que son caractère pratique.

(...)

Biographie de l'auteur

Donald A Norman est un Scientifique cognitif et cofondateur du Groupe Nielsen Norman, cabinet de conseil qui aide les entreprises à fournir des produits et services centrés sur l'humain. Il a été professeur de Sciences cognitives à l'Université de Californie, San Diego et professeur de Sciences informatiques à l'Université Northwestern, ainsi que professeur de Design à Northwestern et au KAIST, en Corée. Il a reçu de nombreux honneurs ainsi que 2 diplômes honorifiques (de Padova, Italie et de Delft, Hollande). Il a également été Vice-président des technologies de pointe chez Apple. Kamel Ben Youssef est Professeur Certifié d'Économie et Gestion à l'IUT de Ville d'Avray. Il enseigne le Marketing et la Stratégie d'entreprise à l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense. Il est également Visiting Professor de Stratégie d'entreprise à la Faculté d'Économie de l'Université de Turin et de Design stratégique à l'École Polytechnique de Milan, à l'ISD de Valenciennes et à l'IAE de Toulouse. Ses travaux portent sur le management du design et le comportement du consommateur. Ils sont menés au sein du CEROS (Centre de Recherche sur tes Organisations et la Stratégie) de Paris-Ouest-Nanterre La Défense. Cyril de Charentenay est Directeur général de Nude, l'agence de Design Management qu'il a fondé en 2000. Passionné par la communication et en particulier par les marques il est à l'origine du concept de Design Management, fruit de la confrontation entre son évolution personnelle et son regard professionnel sur le design. Grâce au Design Management, Nude construit, dans l'espace et dans le temps, l'ensemble des signes émis pour déployer une image de marque forte et cohérente. Intervenant dans des secteurs d'activités très variés pour des clients tels que Bouygues, Axa, Cadbury, Canal+, EADS, GSK, Henkel, L'Oréal, LVMH ou encore Total, il conseille les sociétés dans la construction de leur marque et dans le déploiement de leur image sur l'ensemble des supports d'expression : identité de marque, design packaging, design éditorial ou encore design digital. Il donne des cours sur la marque et le design à l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense et dans différentes écoles de commerce. Saverio Sbalchiero est Directeur de la Création et du Marketing Stratégique de Brand Design Lab (Milan, Shanghaï), groupe international orienté vers le développement expérientiel de marques de téléphonie mobile. Il s'occupe de la conception et du lancement de produits pour Alcatel Mobile Phones, ELLE, Vodafone, Mandarina Duck, Lollipops, Roadsign. Il co-dirige Sbalchiero & Partners. société spécialisée en design, marketing et recherche & développement, dont l'expertise porte sur les nouveaux concepts de produit, le branding, la corporate identity, le packaging, l'image et plus généralement sur la communication par le design. Il enseigne le Brand Design à l'Université de Gênes, à l'Institut d'Administration des Entreprises de Toulouse (Université Toulouse 1), à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et au Politecnico de Milan comme Visiting Professor.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 11,02
Vendez Design Emotionnel Pourquoi Aimons-Nous Ou Detestons-Nous les Objets Qui Nous Entourent contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 11,02, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?