undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Quantité :1
Empire a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 14,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Empire
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Empire CD, Import


Prix : EUR 13,53 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, CD, Import, 3 septembre 1990
EUR 13,53
EUR 7,00 EUR 2,43
DVD audio, DVD Audio, Import, 30 juillet 2002
"Veuillez réessayer"
Cassette, Import, 4 septembre 1990
"Veuillez réessayer"
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
16 neufs à partir de EUR 7,00 17 d'occasion à partir de EUR 2,43

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Queensrÿche

Discographie

Image de l'album de Queensrÿche

Photos

Image de Queensrÿche

Biographie

En 1980, le guitariste Michael Wilton et le batteur Scott Rockenfield font partie du groupe Cross + Fire, spécialisé dans les reprises à Bellevue (Washington). Avec l'apport du guitariste Chris DeGarmo et du bassiste Eddie Jackson, ils forment The Mob. Le chanteur Geoff Tate complète ensuite le groupe. The Mob enregistre en 1981 quatre premiers titres, ... Plus de détails sur la Page Artiste Queensrÿche

Visitez la Page Artiste Queensrÿche
63 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Empire + Operation : Mindcrime + Rage For Order
Prix pour les trois: EUR 31,53

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (3 septembre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: EMI Manhattan
  • ASIN : B0000256HG
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 164.945 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Best I Can
2. The Thin Line
3. Jet City Woman
4. Della Brown
5. Another Rainy Night (Without You)
6. Empire
7. Resistance
8. Silent Lucidity
9. Hand And Heart
10. One And Only
11. Anybody Listening?

Descriptions du produit

Descriptions du produit

EMPIRE

Critique

Album conceptuel et non concept album comme le précédent Operation: Mindcrime, Empire représente le sommet créatif de la carrière de Queensrÿche. Le groupe de la banlieue de Seattle (Washington) arrive à conjuguer heavy metal, rock progressif et metal pop avec une vraie maestria.

A la croisée des chemins entre Judas Priest et Pink Floyd, Queensrÿche est de la trempe des Rush et des Saga, et précurseur de Dream Theater. Empire se promène ainsi entre des constructions ambitieuses et des rythmiques bien trempées, le tout avec un sens mélodique très pop. 

Empire contient au passage deux véritables tubes avec un « Jet City Woman » qui sent les années quatre-vingt, et « Silent Lucidity » ballade qui évite la fadeur que peut prendre cet exercice. Malgré un son de claviers à la limite du synth pop ou du rock FM, « The Thin Line » en jette avec vigueur. « Empire » et « Resistance » complètent les morceaux de choix d'un album qui annonce les possibilités à venir du metal progressif. 

Seul un son vraiment daté et quelques inspirations par trop reliées à Pink Floyd empêchent Empire d'être plus qu'un album de référence. Il reste l'un des très bons albums de heavy metal des années quatre-vingt-dix et un disque qui en inspira quelque uns.

.

Francois Alvarez - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 12 août 2010
Format: CD
Je persiste à penser que cet album est LE meilleur du groupe de Seattle et de plus un des plus grands albums du genre sorti depuis les premiers Iron Maiden et Van Halen.
La musique de Quensrÿche est ici à son zénith, portée par une production d'une incroyable clarté et qui laisse beaucoup d'espace sonore entre les cinq protagonistes. Pas pour rien que Peter Collins à produit Rush.
Rush, Yes, Pink Floyd (Opération Mindcrime n'était en fait qu'un "The Wall" façon heavy metal) sont devenu pour Queensrÿche des influences majeures au même titre qu'Iron Maiden et Judas Priest.
On se retrouve donc avec sur les bras une poignée de chefs d'oeuvres tels que l'écrasant "Empire" le cinglant "Resistance", le cynique "Jet City Woman", le désespéré "Della Brown", le plus classique "Another Rainy Day" et la ballade ultime "Silent Lucidity".
L'univers de Queensrÿche n'est pas très gai c'est certain, mais notre pauvre monde l'est il ? (Silent Lucidity).
Sur une rythmique rendue encore plus imparrable par l'espace crée par Peter Collins, Eddie Jackson (Bass) et Scott Rockenfield font un travail formidable, les riffs et autres chorus de Micheal Wilton et Chris De Garmo font mouche à tous les coups. Mais ici pas de solo tourbillonnants, juste le chorus tendus et précis qui apportera au titre son lot de lyrisme ou d'agressivité (ce que doit être un chorus de guitare en fait).
Au sommet de l'édifice, sa seigneurie Goeff Tate, plus discret mais tout aussi efficace, une voix comme on n'en rencontre que trés rarement, le parfait compromis entre le lyrisme de Freddy Mercury et la puissance de Rob Halford.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lemaitre Xavier le 26 décembre 2001
Format: CD
Arrivant après le sublime "operation mindcrime"cet album est un parfait résumé de ce qui s'est fait de mieux dans les années 80.Il condense la puissance du hard rock,la finesse du prog et des mélodies sublimes.11 Titres,11 tubes avec en prime la ballade "Silent Lucidity".INDISPENSABLE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 12 août 2010
Format: CD
Je persiste à penser que cet album est LE meilleur du groupe de Seattle et de plus un des plus grands albums du genre sorti depuis les premiers Iron Maiden et Van Halen.
La musique de Quensrÿche est ici à son zénith, portée par une production d'une incroyable clarté et qui laisse beaucoup d'espace sonore entre les cinq protagonistes. Pas pour rien que Peter Collins à produit Rush.
Rush, Yes, Pink Floyd (Opération Mindcrime n'était en fait qu'un "The Wall" façon heavy metal) sont devenu pour Queensrÿche des influences majeures au même titre qu'Iron Maiden et Judas Priest.
On se retrouve donc avec sur les bras une poignée de chefs d'oeuvres tels que l'écrasant "Empire" le cinglant "Resistance", le cynique "Jet City Woman", le désespéré "Della Brown", le plus classique "Another Rainy Day" et la ballade ultime "Silent Lucidity".
L'univers de Queensrÿche n'est pas très gai c'est certain, mais notre pauvre monde l'est il ? (Silent Lucidity).
Sur une rythmique rendue encore plus imparrable par l'espace crée par Peter Collins, Eddie Jackson (Bass) et Scott Rockenfield font un travail formidable, les riffs et autres chorus de Micheal Wilton et Chris De Garmo font mouche à tous les coups. Mais ici pas de solo tourbillonnants, juste le chorus tendus et précis qui apportera au titre son lot de lyrisme ou d'agressivité (ce que doit être un chorus de guitare en fait).
Au sommet de l'édifice, sa seigneurie Goeff Tate, plus discret mais tout aussi efficace, une voix comme on n'en rencontre que trés rarement, le parfait compromis entre le lyrisme de Freddy Mercury et la puissance de Rob Halford.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 6 juillet 2011
Format: CD
1990, année riche, placée au coeur d'une explosion musicale de la scène hard/métal, qui a vu durant naître durant les eighties des formations mythiques, la NWOBHM, le trash, le prog, et j'en passe, et qui annonce une décennie sans pareille, qui donnera naissance aux (parmi les) meilleures galettes de hard de tous les temps.

En cette année ô combien symbolique, le modernisme enterre l'amateurisme (relatif) et le coté désuet des eighties (mais c'était la ruée vers l'or, alors on faisait comme on pouvait pour rester dans la course), ses couleurs fluos et son tape à l'oeil, et lorgne vers le futur... un futur tourné vers le nouveau millénaire, vers les hautes technologies, vers plus de subtilité, d'élaboration. Et Queensryche, qui deux ans auparavant avait atomisé tout l'intelligentsia musicale avec son époustouflant album concept Operation : Mindcrime, se fait le chantre de cette nouvelle ère sophistiqué. Le métal classieux, en quelque sorte. Intelligent. De haut vol.

Certes à l'époque Queensryche s'était placé lui-même la barre très haut et était attendu au tournant, normal, après un chef d'oeuvre aussi machiavélique que poétique et puissant, les fans autant que la presse étaient dans une expectative féroce.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?