EUR 35,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Empires. De la Chine anci... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 12,42 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Empires. De la Chine ancienne à nos jours. Relié – 5 octobre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 35,50
EUR 31,90

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 35,50 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Empires. De la Chine ancienne à nos jours. + Les empires coloniaux (XIXe-XXe siècle)
Prix pour les deux : EUR 45,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Frederick Cooper est l’un des meilleurs spécialistes actuels de l’histoire africaine au XXe siècle et des questions de colonialisme et de décolonisation. Professeur d’histoire à New York University, il a été professeur invité à l’École des hautes études en sciences sociales, à l’École normale supérieure et à l’université Paris 7. Son premier livre, qui date de 1996, Décolonisation et travail en Afrique, 1935-1960, a été traduit en 2004 chez Karthala. Son dernier ouvrage, Colonialism in Question : Theory, Knowledge, History, a paru chez University of California Press en 2004.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 12,42
Vendez Empires. De la Chine ancienne à nos jours. contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 12,42, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 687 pages
  • Editeur : Payot (5 octobre 2011)
  • Collection : PR.PA.GF.HIST.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2228906824
  • ISBN-13: 978-2228906821
  • Dimensions du produit: 23,5 x 2,5 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 97.296 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Werlings TOP 500 COMMENTATEURS le 8 août 2014
Format: Relié
Les auteurs anglo-saxons ont le génie des synthèses comparatives, parfois pour le pire, parfois pour le meilleur. Et il s'agit du meilleur ici : un survol de 2000 ans mené autour de la notion d'empires permet d'offrir, période après période, des comparaisons audacieuses, stimulantes, toujours utiles. En France, peut-être par peur des mots, on préfère la notion de puissance(s). Comme le disent les auteurs dans leur conclusion, il s'agit pour eux "d'examiner les formes prises par l'exercice du pouvoir dans l'espace, avec leurs possibilités et leurs limitations".

Ce projet s'accompagne d'une démarche comparative menée sur 14 chapitres ; le premier et le dernier servent d'introduction et de conclusion ; les 12 autres chapitres suivent un ordre chronologique pour comparer 2 ou 3 empires les uns avec les autres. Une telle mise en perspective déconcerte le lecteur français, plus habitué aux monographies scrupuleuses. Mais quelle hauteur de vue ! on pourra ne pas suivre toujours les auteurs dans leurs conclusions, mais des interrogations nouvelles, des points de vue différents auront stimulé la réflexion et aiguisé la curiosité.

Un chapitre semble un peu moins convaincant : le 8e, consacré à la période révolutionnaire, qui passe beaucoup trop rapidement sur la guerre de 7 ans (1756-1763), absolument fondamentale pour comprendre et la période révolutionnaire, et la colonisation du XIXe siècle. Ce conflit international, d'ampleur mondiale, a eu des conséquences épouvantables pour la France, qui perd alors sa suprématie mondiale et entame son déclin.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barry_Lyndon le 27 novembre 2011
Format: Relié
Ouvrage long et complet, fruit d'un travail de recherche plus que conséquent (près d'une décennie !), Frederick Cooper (deja remarquable dans ces travaux sur l'Afrique coloniale) et Jane Burbank (spécialiste de l'URSS) nous livrent ici une analyse détaillée afin d'expliquer le fonctionnement des grands empires eurasiatiques.

La ou la différence se fait avec n'importe quel autre ouvrage sur les empires (et dieu sait s'il y en a !), c'est lorsque les auteurs s'attachent à faire une analyse comparative d'empires contemporains (Charles Quint vs Soliman, Rome et les Han, La Russie tsariste et les USA au XIX...), qui apporte une fraicheur à la discipline historique. En effet les auteurs abbatent les idées recues et clichés concernant le pouvoir totalitaire (ou au moins autoritaire) des empires pour montrer qu'en fait ceux-ci devaient composer avec des populations d'une extreme diversité et s'attachaient à gérer au mieux cette différence en se reposant bien souvent sur une politique de tolérance. Et c'est la que l'on verra que Charles Quint impose l'inquisition et la monarchie chrétienne lorsque Soliman acceuille les juifs et protège toutes les religions, que la Russie tsariste ou la CHine Mandchoue étaient des havres de tolérance face aux Etats Unis esclavagiste et génocidaires envers les indiens...

Un ouvrage majeur donc, et fort utile en ces temps ou l'Etat nation est au centre de tous les enjeux, et ce alors meme qu'il ne semble etre qu'une parenthèse dans une histoire humaine dominée par des constructions plurielles. Aucune forme étatique n'est "naturelle", la nation pas plus que l'empire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?