EUR 10,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Encyclopédie des animaux de la préhistoire Broché – 1 novembre 2006


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,20
EUR 10,20 EUR 15,27

Notre boutique Kana

Notre boutique Kana
Avis aux fans de manga ! Découvrez tous les managa Kana dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Les animaux qui hibernent ne sont pas particulièrement rares de nos jours. Citons brièvement les grenouilles, les serpents, les lézards, les tortues, les chauves-souris, les loirs, les tamias et les ours, qui constituent des exemples représentatifs. Mais l'hibernation n'a pas le même sens chez les amphibiens et les reptiles qui sont des animaux homéothermes, et chez les mammifères qui sont des animaux homéothermes (note 1).
Si l'organisme d'un mammifère est soumis à une brusque baisse de température pour une raison quelconque pendant la saison où il est actif, il meurt rapidement. Hais quand le tamia (un écureuil au pelage à rayures) hiberne, il peut dormir sans problème pendant plusieurs jours avec une température corporelle proche de zéro degré. De plus, quand il est en hibernation, le tamia est capable de maintenir sa température corporelle basse à un niveau constant, et même si la température extérieure chute, la température du tamia hibernant ne varie pas. D'après des études récentes, le foie des hibernants sécrète, juste avant l'hibernation, un facteur inhibant qui bloque le fonctionnement de la HF, une protéine particulière (hibernation-specific protein) habituellement présente dans le sang a une densité déterminée. Far ce blocage, qui fait passer toutes les cellules de l'organisme en mode de résistance au froid, la température interne chute brusquement, et l'animal tombe en léthargie (note 2). La libération du facteur inhibant n'est pas liée à la température de l'environnement extérieur. En effet, même en maintenant artificiellement un animal hibernant dans un environnement perpétuellement tempéré, à l'arrivée de l'hiver, l'horloge interne entraîne automatiquement une baisse de l'activité des protéines HP, et les cellules de l'animal passent en mode hibernatoire. Si l'on place alors l'animal dans une pièce plus froide, il entre immédiatement en hibernation (note 3).

Revue de presse

Ce one-shot de Taniguchi à mi-chemin entre livre d’illustration et encyclopédie didactique nous offre 18 histoires courtes sur l’évolution des animaux dans le grand cycle de la vie sur Terre.
Chaque histoire nous est présentée avec des animaux qui parlent en une saynète amusante expliquant un aspect peu ou pas connu de la nature comme l’hibernation des ours à travers le comportement de son ancêtre, l’agriotherium, la disparition des mammouths ou le développement de systèmes de défense comme les glandes odorantes des moufettes.
Il décrit aussi le hasard de l’évolution qui sépare des animaux proches comme les chevaux et les zèbres le tout sans jamais dépasser 6 ou 8 pages ni être pompeux.
Chaque chapitre suivi de deux pages consacrées à une explication scientifique replaçant chaque histoire dans le contexte des changements d’époque et de climat sur la Terre.
Le graphisme de Taniguchi est évidemment totalement irréprochable. Il n’est plus nécessaire pour lui de prouver son talent à illustrer la nature depuis sa série Seton. La mise en scène des animaux quoi que faisant penser aux séquences drolatiques de Patrick Bouchitey est exécuté avec tout le professionnalisme documentaire indispensable. Le tout pouvant s’adresser déjà à un public très jeune (je dirais 8-10 ans). Les commentaires de Ryuichi Kaneko par contre sont très scientifiques et prolonge la validité de lecture jusqu'à l’âge adulte.
Une bien saine lecture et une initiation éducative tant à la nature qu’a la préhistoire que l’on ne peut que conseiller pour une large portion des lecteurs de BD qui pourront par la suite raconter ces histoires à leurs enfants


néun11septembre

(Critique de www.manga-news.com)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Encyclopédie des animaux de la préhistoire contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?