Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
Acheter d'occasion
EUR 20,24
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Cet article est la tr_s bonne condition. Nous allons exp_dier du Japon, le temps de livraison est du 14-21 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Enemy Of The Sun

4 étoiles sur 5 3 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 22,95 5 d'occasion à partir de EUR 20,22

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Neurosis


Détails sur le produit

  • CD (30 avril 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Neurot
  • ASIN : B00000JQFB
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 109.093 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
9:41
Album uniquement
2
30
8:42
Album uniquement
3
30
1:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
4
30
3:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
5
30
6:32
Album uniquement
6
30
7:33
Album uniquement
7
30
7:59
Album uniquement
8
30
15:53
Album uniquement
9
30
7:44
Album uniquement
10
30
6:45
Album uniquement

Descriptions du produit

ENEMY OF THE SUN


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Inclassable. C'est le seul mot qui vient a l'esprit pour definir le style de cet album. Neurosis n'appartient pas un style de musique : ce groupe EST un style de musique. C'est bel et bien de Metal qu'il s'agit comme le prouvent les riffs lents et satures d'energie que contient "Enemy Of The Sun". Mais comment classer un album melangeant ces memes guitares gemissantes a des percussions omnipresentes, un chant Hardcore plaintif, des claviers industriels et une basse surpuissante, le tout soutenu par des arrangements tordus aux synthes ? Les titres sur "Enemy Of The Sun" sont longs, tres longs ; experimentaux sans etre progressifs. Et c'est a chaque fois au moment ou l'on pense sombrer dans l'ennui que le groupe nous arrache de notre quasi torpeur avec un nouveau changement de rythme ("Lost"), un deluge de claviers (l'intro de "Raze The Stray") ou des percussions sauvages (la fin de "Time Of The Beasts" et le debut de "Cleanse"). Neurosis est le type de groupe qui s'ecoute religieusement et "Enemy Of The Sun" merite en effet toute l'attention de l'auditeur. Il ne faut pas s'attendre a accrocher des la premiere ecoute. C'est aussi pourquoi je ne recommande cet album qu'aux gens qui veulent sortir des etiquettes Metal classiques et qui souhaitent experimenter au maximum...
Remarque sur ce commentaire 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Originellement paru en 1993 sur Alternative Tentacles, label de Jello Biafra (Dead Kennedys,...), « Enemy of the sun », quatrième album de Neurosis, se vit réédité sur Neurot six années plus tard. Une réédition plus « pratique » que réellement « artistique » puisque les deux titres bonus présents en fin d'album viennent ici considérablement nuire à la « progression » du disque (constat généralement valable pour toutes rééditions agrémentée de titres supplémentaires). Une fois de plus, et déjà à l'époque (surtout à l'époque même), le style du groupe échappait à toute classification, quelque part entre le rock alternatif, la noise, le doom, et tant d'autres cultivant la pesanteur et l'opacité comme dénominateurs communs. L'imagerie du groupe allait de paire avec sa musique. Ici, les guitares vrombissent, plus bas que terre et particulièrement sous mixées, ces dernières se montrent plus réellement porteuses d'une sorte de râle sous-jacent que de réels riffs en tant que tels, comme pour mieux se démarquer de la norme « rock » voulant que les groupes placent la guitare au centre des (d)ébats. La violence cultivée est ici plus sournoise, car moins frontale et identifiable, mais tout aussi enveloppante et dérangeante.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Très différent de son prédécesseur. Moins accrocheur. Moins accessible. Plus lent et plus sombre. Quelques chansons se départissent invariablement du lot (les 2 premières et le titre éponyme notamment). On peut même dire qu'avec Lost, l'album démarre sous les meilleurs auspices...et puis, il se noit dans une ambience brouillonne que beaucoup n'aprécieront pas.

Car s'il est bien un adjectif inemployable à l'endroit de ce neurosis, c'est "direct". Enemy of the Sun est tout sauf direct. Il en devient presque désinvolte.

C'est pourquoi je lui préfère largement Times Of Grace, bien plus accessible et au son plus matûre (la production d'albini y étant sans doute pour beaucoup) et Souls At Zero, l'opus précédent, qui disposait de titres plus facilement mémorisables.

Maintenant, du strict point de vue de l'ambience, c'est le plus solide des albums de neurosis. Là est sa force.

Et puis, il vaut mieux un Neurosis moyen qu'un bon Isis ou Cult of Luna. Quoi, "moyen" ce enemy of the Sun ? Je dirais : pas à la hauteur de ses ambitions et trop difficile d'accès. Mais qui l'a écouté une seule fois et oublié le larsen de Lost, le début de Raze the Stray, la piste de clotûre "Cleanse" et sa répétitivité tribale annonçant le très différent et mitigé "Through Silver in Blood" ?
Remarque sur ce commentaire 0 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?