EUR 7,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Enfance Poche – 25 juin 1976


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,90
EUR 5,40 EUR 2,20
Non relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,11

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Enfance + Les Vagabonds
Prix pour les deux : EUR 14,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Celui que Staline érigea plus tard en pilier du pouvoir soviétique vivait en exil lorsqu'il rédigea, entre 1913 et 1920, sa grande trilogie autobiographique. Enfance, qui en constitue le premier volet, débute à la mort de son père (son premier souvenir), pour s'achever avec la mort de sa mère : il a douze ans. Évoquant par endroits Oliver Twist ou David Copperfield, Gorki décrit pourtant une misère bien plus morale que matérielle. Terrible réquisitoire contre la violence, ce récit âpre et sauvage est baigné par une mélancolie profonde. Confronté à la folie, à la sauvagerie brutale et destructrice de ses proches, l'enfant se réfugie auprès de sa grand-mère, personnage haut en couleur dont l'affection le sauve. Ses relations, également, avec son ami l'aveugle, puis le Juif, illuminent et adoucissent avec bonheur un climat autrement irrespirable, soulageant la si vive tension de ce texte ténébreux, bien éloigné de tous les clichés sur l'enfance ou la misère. -- Scarbo

Quatrième de couverture

«Je restai très longtemps immobile près du lit, la tasse à la main, regardant le visage qui se figeait et devenait gris.Lorsque grand-père entra, je lui dis : "Elle est morte, ma mère."Il jeta un coup d'œil vers le lit : "Qu'est-ce que tu racontes ?"...Quelques jours après l'enterrement, grand-père me dit : "Eh bien, Alexis, tu n'es pas une médaille, tu ne peux pas rester toujours pendu à mon cou, va donc gagner ton pain..."Et je partis gagner mon pain.»


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Enfance contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 375 pages
  • Editeur : Folio (25 juin 1976)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070368238
  • ISBN-13: 978-2070368235
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.052 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc REYNAERT TOP 100 COMMENTATEURS sur 8 décembre 2011
Format: Poche
Dans ses souvenirs d'enfance, M. Gorki évoque un monde étouffant plein de douleurs, de souffrances et de violence : des femmes sauvagement battues par leurs maris, des enfants brutalement flagellés, des joueurs devenus totalement démunis, de l'alcoolisme, des maladies dangereuses (la variole, des ulcères), des mendiants ivres harassés, ainsi que des jeux cruels (combats de coq et de chiens, torture de chats).
Socialement, il y a un gouffre énorme entre les nantis et les démunis: leurs enfants ne peuvent pas jouer ensemble. Certaines familles pauvres ne peuvent pas nourrir tous leurs nouveau-nés et les exposent. Etonnamment, ces gens qui se comportent comme des bêtes sauvages, sont restés profondément, mais primitivement, des croyants. Ils demandent constamment à Dieu de leur pardonner leurs péchés.

Malgré cet environnement barbare, M. Gorki considère son enfance comme une véritable ruche dans laquelle des personnes venant d'horizons tout à fait différents, lui ont amené le miel, parfois sale et amer, de leurs connaissances. Il y a aussi une autre raison pour laquelle il a mis ses souvenirs douloureux sur papier: la vérité, les horreurs d'antan, doivent être connues.
M. Gorki reste radicalement optimiste pour l'ensemble de l'humanité. Il est certain que l'être humain surprendra toujours par sa capacité indestructible de pouvoir créer un meilleur monde sur cette terre.

M. Gorki a été reçu à bras ouverts par les communistes, mais cette histoire d'amour s'est terminée en un désastre personnel total
.
L'image brutale de l'homme de la rue, décrite dans ce livre, devrait nous rappeler d'où nous venons tous.
Lecture hautement recommandée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ladybug sur 3 novembre 2011
Format: Poche
Le petit garçon arrive au sein d'une famille exubérante qui s'exprime beaucoup par la violence. Mais malgré la sauvagerie qui y règne, l'amour est présent, et il va heureusement avoir des modèles de bonté, de bon sens et de tempérance (qui contrastent avec la démesure dont font preuve son grand-père et ses oncles) qui vont le marquer durablement : sa grand-mère, Grigori, Ivan, et Bonne-Affaire, un locataire de ses grands-parents.

Le roman est peuplé de personnages hauts en couleur, la grand-mère une femme généreuse, affectueuse et une formidable conteuse, le grand-père avec ses accès de tyrannie et de violence. Certains personnages ne sont pas aussi présents qu'on le souhaiterait mais c'est ce qui frappe dans cette enfance, les liens sont éphèmères, les gens disparaissent de sa vie pour diverses raisons, beaucoup de déménagements, de changements de situations dus aux revers de fortune de la famille, de décès...

Le petit garçon réceptif, observe, écoute, il est souvent dérouté par la folie qui l'entoure. La vie s'écoule dans ce milieu tapageur au rythme des chansons et légendes, des évènements du passé contés par les uns et les autres, des histoires profondes et pleines de vie mais qui témoignent de la cruauté des moeurs russes de cette époque. Ces récits qui parsèment le roman incitent à la mélancolie, et j'ai trouvé que cette mélancolie était renforcée par la belle écriture de Gorki qui analyse les choses avec beaucoup de sensibilité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre autobiographique ne peut sans doute pas se mesurer avec les ouvrages d'un Dostoievsky ou d'un Tolstoj. mais, il n'en est pas moins très intéressant comme témoignage de l'existence souvent très dure menée par le peuple (artisans et ouvriers) russes dans les annees 1870. Les descriptions de personnages sont fines et surtout le ton adopté est très juste_ rien de mélodramatique malgré la présence presque constante du malheur et de beaucoup de violence dans les relations humaines au sein et autour de la famille de l'auteur. A la fin, il reste une lueur d'espoir pour celui qui , comme Gorki, a le courage et la volonté de s'en sortir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Gorki nous raconte son enfance très dure avec un style sobre et précis. Les personnages sont décrits avec leurs faiblesses, leur violence et leur sauvagerie, mais on ne trouve aucune trace de jugement dans la plume de Gorki. Un livre beau et émouvant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?