Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Can't Get Enough
 
Agrandissez cette image
 

Can't Get Enough

26 août 2013 | Format : MP3

EUR 8,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 18,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:06
30
2
2:50
30
3
4:40
30
4
2:26
30
5
6:12
30
6
7:16
30
7
6:08
30
8
3:44
30
9
4:52
30
10
4:48

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 23 août 2013
  • Date de sortie: 23 août 2013
  • Label: Mascot Label Group/Provogue
  • Copyright: 2013 Mascot Music Productions and Publishing BV
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 48:02
  • Genres:
  • ASIN: B00EH4XQ9C
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.181 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frédéric TOP 1000 COMMENTATEURS sur 6 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Voici la dernière pépite de notre ami Stephen Stills. Avec l'âge, on sent notre guitariste épanoui et en pleine plénitude. Ceux qui, comme moi, l'ont vu en juillet dernier sur la scène de l'Olympia avec ses compères Crosby et Nash ont du être frappé par le plaisir qu'il dégageait de se trouver sur scène. On sentait un homme épanoui, heureux et ayant envie de nous faire partager ce bonheur. Avec son nouveau groupe "The Rides", il effectue un retour aux fondamentaux du blues rock avec un album qui sonne très seventies. Certes, il n'y a rien d'original dans cet opus, mais c'est terriblement carré, en place et les solos de guitare donnent toujours le frisson, bref de l'excellente musique jouée par des cadors du rock. J'adore et en redemande.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jipeme sur 7 septembre 2013
Format: CD
Poussez les meubles, Montez le SON et envoyez la sauce v'là du BLUES ROCK fabuleusement entrainant.
Qu'est-ce-que çà fait du bien ! les voix sont justes comme il le faut : éraillées, saturées mais bluesy à mort.......LE disque BLUES ROCK du moment avec que de superbes reprises .
Stephen STILLS, Kenny WAYNE SHEPPERD et Barry GOLDBERG beau trio, grand disque ...... sur scène çà doit être énorme .....only teardrops fall !
De très belles reprises et de splendides compositions, bref un EXCELLENT ALBUM pour cette rentrée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-pascal Guillet TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 3 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Quand deux vétérans de la scène californienne des sixties rencontrent un petit jeunot (36 ans quand même!) guitariste prodige de blues-rock, tendance Texas-shuffle, ca donne un super-groupe (éphémère sans doute) The Rides et un opus oh combien réjouissant "Can't get enough".
D'un côté Mr Steve Stills (68 ans) en personne, qu'on ne présente plus tant ses états de service sont impressionnants, et Barry Goldberg (70 ans) autre figure du blues, claviers en tout genre et co-fondateur avec Mike Bloomfield du trop méconnu Electric Flag, groupe flamboyant du début des seventies qui alliait avec brio blues/soul:funk.En face Kenny Wayne Sheperd , un des plus brillants guitaristes de blues-rock , sur le circuit depuis l'âge de 18 ans.
Ces trois là se sont donc réunis le temps d'un disque, et quel disque! Du blues-rock brillant, concis, illuminé par les solis de Stills et Sheperd. Et surtout quel bonheur de retrouver un Steve Stills plus en forme que jamais! Notre homme a repris du poil de la bête (et perdu quelques kilos!), ses interventions à la guitares sont courtes mais brûlantes et inventives, un vrai plaisir, même si la voix est un peu fatiguée....Sacrée surprise, car l'écoute de son "Live at Sheperd's Bush" en 2009 m'avait laissé plutôt inquiet sur l'avenir musical du bonhomme. Retour confirmé également avec ses deux compères Crosby et Nash , et pour l'avoir vu sur scène cet été, on peu dire sans crainte que Stills est un peu éreinté certes mais toujours là!
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre94 TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 23 octobre 2013
Format: CD Achat vérifié
ce CD tourne en boucle depuis que je l'ai acheté. Blues-rock de haute volée. Les guitares sont magnifiques et la batterie de l'ex Stevie Ray Vaughan assure à la perfection.
Du grand Stills pas vu depuis Manassas (1972:1973). Il se bonifie comme le bon vin.
Excellente surprise donc; vite un concert à Paris.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par machtelinckx eric sur 19 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
Faut aimer le rock US, ce qui est mon cas.. (aussi) c'est subtil, il y a de l'esprit, et c'est aussi une claque. faut dire que le jeune qui joue avec les 2 vétérans (dont stephen stills qui a eu Hendrix en invité sur son album éponyme!) est une pointure .Avec une surprise énorme: la reprise de "Search and Destroy" d'Iggy and the stooges!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par JEAN-CLAUDE TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 28 mars 2014
Format: CD
Attendons un peu pour voir si on peut affubler ce trio du statut de super groupe. Il ne suffit pas d’être 3, d’appartenir pour deux d’entre eux et depuis presque 50 ans au gratin du rock (Stephen Stills et Barry Goldberg) pour user d’une panoplie de qualificatifs réservés traditionnellement à une élite : Cream, Jimi Hendrix Experience, Blind Faith et Z.Z Top, les plus populaires ; à un degré moindre, Beck Bogert Appice, West Bruce Laing, des projets qui ont flirté avec le haut niveau du power trio.

Stephen Stills sait de quoi il retourne en matière de tierces musicales, étant lui-même un pilier de Crosby Stills & Nash. L’heure de gloire du claviériste Goldberg, l’autre vétéran des Rides, a notamment consisté à former l’Electric Flag avec Mike Bloomfield (1967) et à graviter dans l’environnement de Dylan, bien qu’il ait réalisé une belle carrière d’auteur-compositeur ce qui lui a valu d’être repris par de nombreux artistes, parmi lesquels Joe Cocker, Rod Stewart, Gram Parsons ou Steve Miller.

Le troisième larron, un des meilleurs guitaristes de blues actuels, Kenny Wayne Sheperd, appartient à une plus jeune génération. Il fait irruption dans la profession en 1995. Quand il naît en 1977, Stills, de 32 ans son aîné, affiche au compteur un passé prestigieux avec Buffalo Springfield, peut-être plus prestigieux mais sous-estimé avec Manassas et publie alors son cinquième LP avec Crosby Stills & Nash (CSN), sans compter que sa besace personnelle est déjà bien chargée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique