Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Environnement et inégalités sociales Broché – 8 août 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 120,00 EUR 100,00

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction de Pierre Cornut et Edwin Zaccaï :

Les thèmes l'un et l'autre très chargés éthiquement et politiquement, d'environnement d'une part et d'inégalités sociales de l'autre, ont connu des destins dotés de peu de connexions. Le thème des rapports de l'homme à son environnement quel qu'il soit remonte théoriquement aux origines mêmes de l'espèce (comme pour tout être vivant), mais celui des inégalités sociales, s'il est moins ancien (sans doute à partir des différenciations importantes permises par la sédentarité, donc à partir de l'agriculture) a été plus fortement et plus constamment au coeur des paramètres essentiels des discours politiques et de l'action publique. La notion même d'inégalités sociales renvoie d'ailleurs à diverses théories de la justice ' qui généralement n'accordent que peu de place à des facteurs environnementaux en tant que tels.
Les premières connexions entre les deux termes, dans leur sens moderne, se situent probablement dans le dernier quart du XIXe et au début du XXe siècle au sein du mouvement social hygiéniste, où les scientifiques et les politiques éclairés mettent en évidence les liens entre les conditions sociales désastreuses des masses populaires et l'environnement dégradé et dangereux dans lequel elles vivent, en particulier dans les villes industrielles. Gérer l'environnement est ici compris dans un sens de santé publique avant tout : il s'agit d'évacuer les déchets et les eaux usées, d'améliorer la qualité et la salubrité des logements ou encore d'amener de l'eau potable aux populations urbaines. L'environnement en ville est perçu et géré essentiellement comme une menace pour l'homme, tandis qu'en parallèle, le romantisme magnifie les innombrables vertus de la nature dans les espaces ruraux. Dans les deux cas, c'est plus l'impact de l'environnement sur l'homme qui est mis en évidence que l'inverse. Ce n'est finalement que dans les années 1960 que le terme d'environnement a commencé à renvoyer à l'un des sens qu'il a aujourd'hui de façon majeure, à savoir le souci de perturbations plus ou moins importantes dans les systèmes écologiques. On peut d'ailleurs souligner que c'est à nouveau dans des sociétés occidentales modernes urbaines, et de ce fait en relation très indirecte avec l'environnement «naturel» pour leur vie quotidienne, que se forge ce souci écologique qui prendra une place croissante dans les opinions - un peu moindre dans les politiques réelles - de la fin du XXe siècle et du début du XXIe. La composante de protection de l'environnement s'est donc installée tardivement dans les préoccupations publiques et dans le discours politique, en tout cas largement après celle des inégalités sociales.
Ce livre, résultat d'un colloque de recherche, explore concrètement et théoriquement certains liens contemporains entre ces deux thèmes majeurs. Les travaux repris ici sont interdisciplinaires, et tentent de croiser des regards «sociaux» et «environnementaux» sur les objets et terrains étudiés. Pour introduire les chapitres qui suivent, nous allons d'abord recadrer la thématique du livre dans la littérature scientifique récente pour ensuite en esquisser les enjeux politiques et apporter quelques éléments de définition. Enfin, nous expliciterons la structure du livre.

Quelques approches existantes

Si les recherches relatives aux mises en relation de ces deux domaines de recherche et d'actions publiques n'ont été que peu systématiques, le terrain n'est pas vierge pour autant. Dans ce qui suit nous envisagerons (sans espérer être exhaustifs) trois approches qu'il est possible de rencontrer actuellement pour le traitement de ce type de question dans la littérature scientifique et dans certaines politiques qui s'en inspirent : la justice environnementale, les approches territoriales et urbaines, et les approches Nord-Sud (spécialement en political ecology).
En premier lieu, Injustice environnementale trouve son origine aux Etats-Unis dans les années 1980. Relativement peu illustrée en Europe, sinon en Grande-Bretagne, elle a suscité de nombreuses publications traitant notamment de ségrégations, en particulier raciales, et de mobilisations étudiées en détail. Après une certaine montée en puissance, l'Agence de protection de l'environnement américaine (EPA) a intégré dans ses missions, au milieu des années quatre-vingt-dix, un thème spécifique de «justice environnementale» défini comme «le traitement équitable et l'implication significative de tout individu, indépendamment de sa race, couleur, origine nationale, ou de son revenu, en ce qui concerne le développement, l'application et le renforcement de lois, politiques, et règlements environnementaux. L'EPA a cet objectif pour toutes les communautés et personnes du pays. Il sera atteint lorsque chacun bénéficiera du même degré de protection envers les risques environnementaux et de santé, et d'un même niveau d'accès au processus de décision relatif à un environnement sain dans lequel vivre, apprendre et travailler».


Détails sur le produit

  • Broché: 214 pages
  • Editeur : Université de Bruxelles (8 août 2007)
  • Collection : Aménagement du territoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2800413964
  • ISBN-13: 978-2800413969
  • Dimensions du produit: 24 x 1,6 x 16 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 619.025 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anti-Citoyen le 2 mars 2010
Format: Broché
Cet ouvrage, auquel on collaboré de multiples auteurs académiques, donne une dimension critique de l'environnemental. Les thèses et approches des auteurs sont complémentaires et parfois même contradictoires (ceci rendant l'ouvrage d'autant plus riche). Un livre à ne pas manquer pour toute personne désireuse d'une analyse forte de la question des inégalités sociales dans le domaine du "bien pensant" de l'environnementalisme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?