undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_HPTV cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Epitome of Torture
 
Agrandissez cette image
 

Epitome of Torture

29 avril 2013 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 19,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:39
30
2
3:46
30
3
3:31
30
4
2:56
30
5
4:19
30
6
4:00
30
7
4:25
30
8
3:42
30
9
3:50
30
10
4:46
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Très bon album de Sodom, sans grande surprise toutefois. On est plus proche d'un "M-16" que de "The Sign of evil" : du thrash énergique mais encore assez mélodique, très bien produit avec un son puissant.

Pas de grande surprise par rapport aux derniers albums: Sodom reste dans son style des dernières années, qui fonctionne parfaitement. On retiendra plusieurs bons morceaux thrash ("Epitome of torture", "Shoot today, kill tomorrow"), ainsi qu'un morceau ("Katjuscha") un peu détonnant pour Sodom, avec son riff d'intro presque folk.Quelques morceaux de remplissage malheureusement ("Cannibal", "Tracing the victim") qui auraient pu être supprimés au profit d'un album plus court.

Edition limitée:
- un digipack avec un bel artwork
- un mini-poster avec une version modifiée de la pochette de l'album
- deux morceaux bonus: tous deux très bons, ils mériteraient d'être dans la version normale de l'album ("Waterboarding" figurant parmi les meilleurs morceaux du disque).

Un très bon album de Sodom donc, qui ne décevra pas les fans de longue date (sans pour autant leur apporter de nouveauté) et fera un bon point d'entrée pour les novices.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 30 avril 2013
Format: CD Achat vérifié
Les légendes du Thrash européen sont en forme. L'année dernière, Kreator et Destruction nous ont sorti leurs nouvelles galettes. Cette année, c'est au tour de Sodom de faire parler la poudre.

Le groupe allemand qui est passé par des hauts et des bas, se cherchant un peu dans les années 90, est revenu à un Thrash bien incisif ces dernières années. Ce "Epitome Of Torture" est fait du même bois que les dernières sorties du groupe ("Sodom", "In War and Pieces"). Autrement dit, ça bastonne du début à la fin, ce qui est un peu la touche caractéristique de Sodom.
La pochette nous met directement dans l'ambiance. Le guerrier termo-nucléaire lourdement armé et couvert de sang n'est clairement pas venu pour nous épargner. Et ne vous fiez surtout pas à l'intro acoustique du premier titre, "My Final Bullet". Ca part très vite dans le brut de décoffrage. Sodom, c'est aussi léger que la charge d'une panzer division. C'est aussi printanier qu'un vol de stukas. C'est aussi doux que la caresse d'un lance-flammes.
"Epitome Of Torture" propose son lot de morceaux hyper speed tels que "S.O.D.O.M" (le nouvel hymne du groupe ?), "Shoot Today Kill Tomorrow", "Stigmatized". Ce dernier me rappelle un peu l'esprit du premier méfait de Sodom, le cultissime "In The Sign Of Evil". Tom Angelripper chante d'ailleurs de manière plus grave sur ce morceau, comme à l'époque.
Lire la suite ›
1 commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je suis exigeant quant au son de la batterie et le jeu du batteur : la prod à ce niveau est hyper importante !!
En ma qualité de Sodomaniac, je peux affirmer que Makka réalise, ici, une superbe prestation !!
Les fans de Chris Witchhunter seront rassurés par la frappe de celui-ci.

NB : cette édition limitée est indispensable à tous, les 2 bonus sont très réussis !!
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique