EUR 18,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Amazon rachète votre
article EUR 5,58 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

« Ercole Amante » aux Tuileries : Mémoires imaginaires de Francesco Cavalli (1659-1662) Broché – 28 mars 2011


Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 14,86 EUR 26,96

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,58
Vendez « Ercole Amante » aux Tuileries : Mémoires imaginaires de Francesco Cavalli (1659-1662) contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,58, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 190 pages
  • Editeur : Books on Demand (28 mars 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2810611963
  • ISBN-13: 978-2810611966
  • Dimensions du produit: 1 x 12,5 x 20 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 545.952 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Claude-Jean Nébrac est un pseudonyme utilisé par le créateur de plusieurs sites consacrés à l'opéra baroque, pour sa production littéraire.
Celle-ci traite de l'opéra baroque en France, et comporte à ce jour cinq ouvrages, qui adoptent tous la forme de Journal ou Mémoires imaginaires.
Le premier ouvrage, « Ercole amante aux Tuileries », relate le voyage du compositeur Francesco Cavalli à Paris en 1659, à l'appel du cardinal Mazarin, pour fêter par un grand opéra le mariage de Louis XIV et Marie-Thérèse d'Autriche.
Le deuxième, « Pomone ou la naissance de l'opéra français », conte les déboires d'un poète oublié, Pierre Perrin, premier détenteur d'un privilège royal pour la représentation d'opéra en France.
Le troisième, « Les petites histoires de l'opéra baroque en France », est un recueil d'éditoriaux parus sur le site « Magazine de l'opéra baroque », et décrypte maints aspects méconnus de l'opéra baroque.
Le quatrième, « Directeur de l'Opéra après Lully », relate la mort de Lully et les débuts difficiles de son gendre, Jean-Nicolas de Francine, à la tête de l'Académie royale de musique.
Le cinquième, paru récemment, « L'Académie royale de musique de 1692 à 1697 », donne à nouveau la parole à Jean-Nicolas de Francine, toujours directeur de l'Opéra.
Claude-Jean Nébrac est à retrouver sur cjnebrac@gmail.com, et le « Magazine de l'opéra baroque » sur http://operabaroque.fr

Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jaamuna TOP 100 COMMENTATEURS on 7 décembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Cet « Ercole Amante » aux Tuileries est la relation par Cavalli lui-même des 3 années de sa vie entre l'invitation qu'il reçut de Mazarin de venir à Paris pour y faire représenter un nouvel opéra Ercole Amante pour le mariage du jeune Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche et son retour à Venise. Relation inventée mais très conforme à la vérité historique quant aux faits décrits.

Et c'est je pense le point fort de ce livre de Claude-Jean Nébrac d'une lecture bien agréable : sa rédaction s'appuie sur tous les évènements connus et avérés ayant touché cette période et est donc le reflet d'une érudition remarquable.
Ces mémoires se présentent logiquement suivant la chronologie des évènements : Cavalli à Venise reçoit l'invitation de Mazarin, il part pour Paris où il séjournera 2 ans avant de retourner finalement à Venise.
Le séjour à Paris est la partie la plus développée, c'est là que Cavalli a un maximum de contacts avec l'entourage du Roi Louis XIV et tous ceux chargés par lui de contribuer à la mise sur pied du spectacle prévu.

Mais tout est loin de se passer comme il l'avait escompté et souhaité car cela ne pouvait pas fonctionner pour de multiples raisons :
Le public français n'est alors pas perméable à l'opéra italien, hostile aux récitatifs dont il ne comprend en plus pas la langue.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?