Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Escaich: Chorus (musique de chambre)
 
Agrandissez cette image
 

Escaich: Chorus (musique de chambre)

20 février 2007 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 18,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
2:05
30
2
2:22
30
3
3:06
30
4
2:04
30
5
2:35
30
6
10:45
30
7
14:08
30
8
5:03
30
9
10:27
30
10
11:45

Détails sur le produit

  • Performers: Thierry Escaich, Bertrand Chamayou, Xavier Phillips, Claire-Marie Le Guay, Florent Heau
  • Composers: Thierry Escaich
  • Date de sortie d'origine : 3 février 2004
  • Date de sortie: 20 février 2007
  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2004 Classics Jazz France
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:04:20
  • Genres:
  • ASIN: B0025HRSQA
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.345 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par anne de Boysson sur 2 mai 2008
Format: CD
Thierry Escaich est un des très grands compositeurs de notre époque.Toutes ses compositions sont riches dans leur construction.
dans Chorus, "la ronde" par exemple est une oeuvre absolument exemplaire.l'intemporalité est marquée soit par le piano ,soit par les cordes dans un élan fantastique de tension détente. on sent le grand organiste et improvisateur qu'est T Escaich.
j'achète au fure et à mesure les CD de TE. Je ne suis JAMAIS déçue, bien au contraire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cetalir TOP 100 COMMENTATEURS sur 27 août 2011
Format: CD
Thierry Escaich est un compositeur fascinant capable d'offrir de multiples facettes et une palette sonore sans cesse renouvelée. Chaque CD est une nouvelle expérience, jamais décevante et qui procure une rare jouissance musicale et intellectuelle.

Chorus regroupe un ensemble de pièces en formation de chambre ou piano seul composées entre 1990 et 2001. On y trouve une qualité d'écriture, une maîtrise stylistique déjà très éprouvées à l'époque où le compositeur achevait son cycle au CNSM et qui n'a cessé de progresser et s'enrichir depuis.

Le CD s'ouvre sur "Scènes de bal", un quatuor à cordes commandé par radio France pour le quatuor Ysaÿe en 2000. L'oeuvre se découpe en cinq scènes de bal mettant chacune en scène une danse particulière qui serait donnée dans une grande salle vide; chacune des scènes progresse de façon haletante maintenant une progression dramatique incroyable dans un univers chromatique et polyrythmique d'une rare densité.

"Les litanies de l'ombre" pour piano seul (1990) sont ici interprétées par Claire-Marie Le Guay qui est souvent dédicataire de pièces de Thierry Escaich. On assiste ici à un combat violent entre mysticisme et sensualité sur un faux rythme grégorien qui va progresser de manière effrénée et haletante jusqu'à envoûter son auditeur.

"La Ronde" est un quintette pour piano et cordes composé en 2000.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS sur 5 mars 2007
Format: CD
Thierry Escaich n'est pas ce qu'on appelle un inconnu dans le petit monde des compositeurs - interprêtes de musique dite contemporaine. Le grand public ne le connait pas en raison d'une musique que l'on ne peut qualifier de prime abord de "populaire". Mais Olivier Messiaen, par exemple, reste également malgré tout un illustre inconnu.
Il faut accepter que l'oreille s'accoutume à des sonorités nouvelles mais une fois ce cap passé, les oeuvres de Escaich peuvent rappeler celles de Messiaen (les deux sont d'ailleurs organistes), mais avec plus de couleurs sombres, d'angoisse. Les compositions sont exigeantes, dénuées de futilités, reflétant une grande densité dans la composition.
A suivre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boris Niavet sur 23 février 2008
Format: CD
Thierry Escaich est le Français compositeur de contemporaine le plus reconnu par l'industrie musicale et...c'est bien dommage.Ce natif de 1965, à Rosny sous bois,en est le plus ringard et rétrograde de sa génération.Cependant Chorus contient ses pièces les plus crédibles et est sa seule contribution discographique valable.Et pour cause y est exhumé les faits des compositeurs français de la période précédente dite moderne et leur style dit impressionisme.Et ceci va presque jusqu'au plagia quand Thierry Escaich reprend le language musicale de Maurice Ravel dans Scène de Bal et dans Chorus respectivement deux quatuor à cordes au second sont adjoints un piano,une clarinette.Escaich fait un pastiche de Debussy et Satie dans Lithanie de l'ombre.Idem dans les autres pièces.Celà fait de la jolie musique mais on peut évoquer le style français avec sa propre conscience comme le fait Thierry Pécou (né aussi en 1965)dans Laisser Faire Un Voyage ou se représenter la France avec un language plus abstrait comme Philippe Leroux dans Voirex une certaine Provence.On ne combat pas le nationalisme actuel de bas étage avec de la démagogie
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher