Esprit d'hiver et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 20,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Esprit d'hiver Broché – 22 août 2013


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 19,00 EUR 2,89

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Esprit d'hiver + A Suspicious River + Les Revenants
Prix pour les trois: EUR 35,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Noël, 20-

Ce matin-là, elle se réveilla tard et aussitôt elle sut : Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux.
C'était dans un rêve, pensa Holly, que cette bribe d'information lui avait été suggérée, tel un aperçu d'une vérité qu'elle avait portée en elle pendant - combien de temps au juste ?
Treize ans ?
Treize ans !
Elle avait su cela pendant treize ans, et en même temps elle l'avait ignoré - c'est du moins ce qu'il lui semblait, dans son état de demi-veille, en ce matin de Noël. Elle se leva du lit et s'engagea dans le couloir en direction de la chambre de sa fille, pressée de voir qu'elle était là, encore endormie, parfaitement en sécurité.
Oui, elle était là, Tatiana, un bras blanc passé sur un couvre-lit pâle. Les cheveux bruns répandus sur l'oreiller. Si immobile qu'on aurait dit une peinture. Si paisible qu'on aurait pu la croire...
Mais ce n'était pas le cas. Elle allait bien. Rassurée, Holly retourna dans sa chambre et se glissa de nouveau dans le lit près de son époux - mais, à peine allongée, elle pensa encore une fois :
Cela les avait suivis jusque chez eux !
C'était quelque chose que Holly avait su, apparemment, au plus profond de son coeur, ou de son inconscient ou quel que soit l'endroit où ce genre d'information se terre à l'intérieur d'une femme, à son insu, pendant des années, jusqu'à ce qu'un événement lui fasse prendre conscience qu'elle a oublié, ou refoulé, ou...
Ou bien était-ce une chose qu'elle avait volontairement ignorée ? À présent, elle s'en apercevait :
Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux !
Mais quoi ?
Et Holly pensa alors : Je dois l'écrire avant que cela ne m'échappe. Elle avait déjà ressenti ça plus jeune - l'envie presque paniquée d'écrire à propos d'une chose qu'elle avait entraperçue, de la fixer sur la page avant qu'elle ne file à nouveau. Certaines fois, il avait failli lui soulever le coeur, ce désir d'arracher d'un coup sec cette chose d'elle et de la transposer en mots avant qu'elle ne se dissimule derrière un organe au plus profond de son corps - un organe un peu bordeaux qui ressemblerait à un foie ou à des ouïes et qu'elle devrait extirper par l'arrière, comme si elle le sortait du bout des doigts d'une carcasse de dinde, si jamais elle voulait l'atteindre une nouvelle fois. Voilà ce que Holly avait ressenti chaque fois qu'elle écrivait un poème, et pourquoi elle avait cessé d'en écrire.
Mon Dieu, cette pensée était pourtant comme un poème - un secret, une vérité, juste hors de portée.

Revue de presse

Fantôme, folie, fantasme sont présents. La clé finale est saisissante. Le roman peut ainsi se lire à différents niveaux. Une réflexion sur le poids du passé, un suspense impeccable et implacable, un jeu cruel de temporalité, une méditation sur l'écriture. La romancière semble nous dire que c'est toujours avec des bouts de soi camouflés que l'on écrit sur la vie des autres. [...] Esprit d'hiver se termine sur une porte refermée en silence faisant écho à une autre porte refermée dans le silence. On n'a rien vu, on n'a rien entendu. Le poison de l'oubli commence son uvre destructrice. --Marie-Laure Delorme, Le journal du dimanche

L'auteur des Revenants a tiré un roman de guerre familiale, aussi violent lorsqu'elle explore les zones interdites de l'orphelinat n°2,où des bandes d'enfants sauvages guettent l'arrivée des familles américaines pour les détrousser, que lorsqu'elle décrit les accès de colère de Tatiana, l'adolescente révoltée à la peau bleue et aux eux immenses. [...] Ca catche dans le nouveau roman maniaco-dépressif de Laura Kasischke, une sonate d'hiver bergmanienne pour violoncelle et âmes blessées --Didier Jacob, Le Nouvel Observateur

Une mère et sa fille adolescente coincées chez elles le jour de Noël. Une trame minimaliste, presque douce, point de départ d'un thriller mental asphyxiant, peut-être le roman le plus inquiétant écrit ces dernières années. [...] Le halo de mystère dans lequel la romancière sculpte cet aveuglement relève du pur génie littéraire : trame amarrée à l'inconscient, peuplée de mythes déchus et de spectres enfantins, qui a le chic pour transformer en cauchemar le décor du quotidien. Kasischke cultive depuis toujours les forces les plus obscures de la fiction. [...] Elle en fait le socle d'une uvres envoûtante, aux mille sortilèges, baignée d'inquiétante étrangeté, qui ne cesse, de livre en livre, de se renouveler. --Emily Barnett, Les Inrockuptibles


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Esprit d'hiver contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 276 pages
  • Editeur : BOURGOIS (22 août 2013)
  • Collection : LITT. ETR.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2267025221
  • ISBN-13: 978-2267025224
  • Dimensions du produit: 20 x 1,8 x 12 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (62 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.787 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Laura Kasischke a étudié à l'Université du Michigan, elle a gagné de nombreux prix littéraires pour ses ouvrages de poésie ainsi que le Hopwood Awards ; elle a également reçu la Bourse MacDowell.
Ses poèmes ont été publiés dans de nombreuses revues. Ses romans La Vie devant ses yeux et À suspicious river ont été adaptés au cinéma.
Elle vit dans le Michigan avec son mari et son fils, et est professeur d'anglais à l'université de Ann Arbor.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par traversay TOP 50 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 14 septembre 2013
Format: Broché
En relisant la première page d'Esprit d'hiver, on s'aperçoit qu'on aurait peut-être pu comprendre depuis le début. Mais Laura Kasischke n'y avait semé que quelques indices et d'autres encore plus loin mais rien qui laissait présager de la chute du livre, atroce et sublime. Ce huis-clos de Noël, alors que souffle un terrible blizzard, distille une angoisse qui ne fait que s'amplifier au fil des pages. Et comme on est dans la tête de Holly, mère adoptive d'une Tatiana de 15 ans, qui a passé les deux premières années de sa vie dans un orphelinat sibérien, on est forcément enclin à tenter de déchiffrer la vérité dans ce qui nous est raconté à travers un esprit que l'on devine perturbé, dérangé, traumatisé, malade en tous cas. Alors, le pauvre lecteur, ballotté entre présent inquiétant et passé qui ne l'est pas moins, voit ses palpitations augmenter au rythme de la progression du livre de plus en plus proche du récit paranoïaque ou schizophrène. Ce climat oppressant, qui rappelle celui des films de Polanski des années 60 (Répulsion, Rosemary's Baby) a quelque chose d'insoutenable dans ce qu'il recèle de terrifiant sur la maternité, les gênes et les troubles de la personnalité. Esprit d'hiver ne laisse aucune possibilité de respirer. Pas de chapitres, un bloc compact qui enserre sa proie, c'est à dire Holly mais aussi le lecteur, jusqu'à l'étouffement. Et cette phrase qui revient de façon obsessionnelle : "Quelque choses les avaient suivis depuis la Russie jusque chez eux." Et ces objets domestiques qui deviennent incontrôlables.Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par mefa sur 4 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Un roman lourd, qui fait comprendre dès les premières pages que quelque chose ne va pas, que la jeune fille et sa mère qui attendent dans le calme et la chaleur du foyer les invités de Noël, ne vont pas bien. La narratrice est la mère de famille, qui plonge au cours de cette journée dans des souvenirs qui feront remonter à la surface le secret qui entoure l'adoption de sa fille, jusqu'à la fin , tragique et pourtant libératrice car expliquant le malaise qui devient plus pesant à chaque page. Une histoire tourmentée qui parle de la douleur et de la culpabilité avec beaucoup d'émotion mais sans pathos.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilia sur 28 septembre 2013
Format: Broché
Un conseil: attendez la version originale (si vous pouvez lire en anglais) qui sortira en décembre, car la traduction est une véritable honte. Ce livre est truffé de fautes de français: - le deuxième paragraphe en page 48: "elle la prit dans les mains de Tatty et la déposa dans le Caddie": non, on parle d'un flacon, alors elle LE prit dans les mains de Tatty et LE déposa dans le Caddie; - le premier paragraphe en page 248: "ses empreintes s'étaient accumulées": non, il s'agit des empreintes du frère et du père, alors CES ou LEURS empreintes s'étaient accumulées. Je passe sur les phrases trop mal traduites qui ne veulent rien dire (un exemple parmi beaucoup d'autres: deuxième paragraphe, page 154: "elle n'était la plus petite fille qu'on emmenait à la crèche" ... quoi???). Bref, j'ai adoré le livre, mais sincèrement, la quantité de fautes et de phrases mal traduites m'a agacée et déconcentrée, et ce n'est pas faire justice à la grande Laura Kasischke que d'autoriser une traduction aussi mauvaise.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 27 août 2013
Format: Broché
Je n’avais encore jamais lu Laura Kasischke, et ce n’est pas faute d’en entendre beaucoup de bien ! L’erreur est réparée, et je confirme tout le bien qu’on en dit ! (Je me réjouis d’avoir donc encore tous ses précédents romans à découvrir).

Le jour de Noël, quelque part dans le Michigan, Holly se réveille plus tard que d’habitude. C’est un peu la panique à bord, elle a un repas à préparer et beaucoup d’invités qui vont arriver. Sa fille Tatiana dort encore, et son mari se lève en vitesse pour aller chercher ses parents à l’aéroport. Dès lors, plus rien ne se passera comme prévu.

Holly est obsédée par une phrase qui lui revient sans cesse à l’esprit : « Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux », elle voudrait l’écrire, et prendre le temps de noter ce que cela lui évoque. Mais il faut faire vite, rattraper le temps perdu, composer avec l’humeur maussade de son adolescente enfin réveillée, et préparer ce fichu repas.
Tout se joue dans le huis-clos de l’appartement, sur cette journée de Noël, avec des retours sur le passé de Holly, de son couple et surtout l’adoption de leur fille dans un orphelinat russe quand elle avait deux ans.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?