EUR 14,25
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Essais de psychologie contemporaine: Études littéraires Poche – 25 novembre 1993


Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 11,81
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 14,25
EUR 13,79 EUR 16,95
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,90

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Essais de psychologie contemporaine: Études littéraires + Le Disciple
Prix pour les deux : EUR 21,35

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

La fin du dix-neuvième siècle s'affirme de plus en plus nettement comme le creuset de la modernité esthétique et littéraire ; il n'est pas jusqu'au cinéma qui ne doive son origine à cette fermentation de la critique autour des grands thèmes de la représentation en art, du jugement moral sur l'évolution de la société et de l'affranchissement par rapport aux contraintes de la religion tels qu'ils se sont formés avec Stendhal, Baudelaire, Flaubert, mais aussi à partir des discussions plus théoriques d'un Renan ou d'un Taine, des réflexions sur l'art développées par Dumas, Leconte de Lisle, les frères Goncourt, Heredia, Barrès, Amiel. Il s'agit là d'un véritable état de la littérature à la charnière de la fin du romantisme et du vingtième siècle. On ne sait peut-être pas que le plus fervent des lecteurs de ce livre fut, à l'époque, Friedrich Nietzsche qui n'a pas hésité à traduire quelques passages de ces Essais dans son Zarathoustra.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez Essais de psychologie contemporaine: Études littéraires contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 504 pages
  • Editeur : Gallimard (25 novembre 1993)
  • Collection : Tel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070729656
  • ISBN-13: 978-2070729654
  • Dimensions du produit: 19 x 12,5 x 2,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 168.958 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joseph Fouché TOP 50 COMMENTATEURS sur 23 novembre 2013
Format: Poche
Paul Bourget (1852-1935) fut un essayiste et un critique littéraire d'un talent immense. D'ailleurs, l'un de ses maîtres que fut Hippolyte Taine (1828-1893) lui conseilla de s'orienter davantage vers la critique littéraire que vers la carrière de romancier... Paul Bourget n'écouta son maître qu'à moitié puisqu'il fut un immense critique littéraire tout en étant un romancier de talent dont le succès fut grand durant la période 1890-1914 - avec ses romans : "Le Disciple" (1889), "L'Étape" (1902), "Un divorce" (1904), "L'Émigré" (1907), "Le Démon de midi" (1914), etc. Ses "Roman à Thèse" de tendance catholique et de droite modérée furent de véritable "best-sellers" comme on dirait de nos jours.

(Nb : je renvoie à mon commentaire sur le roman "Le Disciple" pour approfondir le côté "romancier" de Paul Bourget)

Maintenant, venons-en à ce talent que Taine détecta chez Paul Bourget, dans la critique littéraire, à travers ses "Essais de psychologie contemporaine : Études littéraires" (1er édition 1883, 2e édition 1885 et édition définitive en 1920). Cette première grande analyse littéraire traite de neuf auteurs à travers neuf chapitres :
I. "Charles Baudelaire" (analysant son rapport à l'amour, au pessimisme et à la décadence)
II. "Ernest Renan" (élucidant les cotés religieux de l'homme de science)
III. "Gustave Flaubert" (De son romantisme à son nihilisme -Cf. "L'éducation sentimentale"- et sa théorie de l'art)
IV.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Victor sur 19 janvier 2014
Format: Poche Achat vérifié
Ce qu'il y a d'abord de particulièrement appréciable dans ce livre, c'est que Bourget ne nous assomme pas avec sa science, ce qui change des études littéraires d'aujourd'hui. La psychologie pour Bourget sert à comprendre et à juger son époque, comprendre et juger son époque à travers quelques artistes. Méthode absolument inédite dans l'histoire de la critique littéraire et de la critique tout court. La génération de 1970, soit celle née dans les années 50-60, a subit la guerre, l'école où l'on théorise tout. Elle en est ressortie pessimiste, virile certes (Bourget n'a pris d'ailleurs que des écrivains masculins et l'adjectif "mâle" pour désigner une pensée ou une attitude revient souvent sous sa plume) mais larvée par un sentiment d'incomplétude et de perte de la volonté. Paul Bourget se veut l'analyste et le descripteur de cette époque. Mais cet époque, l'époque que Bourget appelle décadente, est aussi la nôtre, cette génération virile mais incomplète, c'est encore la nôtre, l'absence d'avenir qui se profile sur notre génération. Le livre, cependant, se finit par l'analyse de Stendhal sur une note optimiste. Stendhal, ce professeur d'énergie, souffrait aussi du pessimisme mais avait la force de l'expulser énergiquement de lui.Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?