undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Et rester vivant et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Et rester vivant a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Et rester vivant Broché – 1 septembre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,70
EUR 6,90 EUR 0,01

Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures... Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures...


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Et rester vivant + Accès direct à la plage
Prix pour les deux : EUR 20,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jean-Philippe Blondel a 43 ans et enseigne l’anglais au lycée de Sainte-Savine (Aube) depuis vingt ans. Son premier roman, Accès direct à la plage (2003), a obtenu le Prix des librairies Initiales. Après plusieurs publications chez Robert Laffont, il a rejoint, avec Le Baby-sitter, les éditions Buchet/Chastel. A publié en 2011 G229.




Détails sur le produit

  • Broché: 246 pages
  • Editeur : Buchet-Chastel (1 septembre 2011)
  • Collection : LITTERATURE FR.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2283025184
  • ISBN-13: 978-2283025185
  • Dimensions du produit: 19 x 2 x 11,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 253.049 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 septembre 2011
Format: Broché
A dix-huit ans, l'auteur a perdu sa mère et son frère dans un accident de voiture. Quatre ans plus tard, il perd son père... et c'est anesthésié pour une opération des dents de sagesse qu'on le réveille pour lui annoncer la nouvelle qui fait désormais de lui un orphelin. Non, ne sortez pas les mouchoirs, l'auteur ne veut pas de pathos, ce n'est pas possible autant de drames, il y a des limites à la fiction.
Entouré de sa petite amie Laure (qui était sur le point de le quitter au moment de l'accident) et de son meilleur ami Samuel, ils prennent la route pour la Californie, direction Morro Bay, sur les traces de la chanson de Lloyd Cole, Rich. Trois mois sur la route. Trois mois pour savoir ce qu'on fait là et si ça vaut encore le coup, tout cela.

C'est sans aucun doute le livre le plus personnel de l'auteur, qui n'en cache pas la réalité autobiographique. Dès lors il est difficile d'en parler, l'histoire étant singulière et intime. Pourtant il a cette capacité à faire céder nos propres digues intérieures, sans que l'on saisisse réellement comment ni pourquoi, bien des choses m'ont touchée, alors que je n'ai rien de commun avec ce parcours.

On retrouve bien des cailloux blancs déjà semés dans ses romans précédents, l'accident évoqué dans plusieurs livres, le minuscule inventaire de la vente des meubles et objets, et le trio amoureux / amical qui donne ici toutes ses clés.

Ce livre touchera sans doute quelques lecteurs comme il en agacera d'autres que le voyage personnel n'intéresse pas. A chacun son chemin.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par E le 1 mars 2012
Format: Broché Achat vérifié
Avec lui, on lit un livre, on les lit tous ! Et voilà que je dépense mes sous sur Amazon !
Ce roman-là je l'adore ! J'aime le principe "road movie". J'aime ces belles histoires d'amitié fragiles et fortes à la fois. Et en quelques mots il sait faire passer tellement d'émotions, d'images...
Mais le problème, c'est que quand je commence, il faut que je termine... encore un lu en une journée... Et mon repassage, dans tout ça ? Il m'agace, Jean-Philippe Blondel... mais quand est-ce qu'il en publie un autre ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christophe Le Ham le 18 novembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est court, trop court, parce qu'il traite dans un style époustouflant un moment terrible de sa vie. Beaucoup de pudeur, tellement de non-dit, et une humanité à fleur de peau (expression sans doute inadéquate pour un jeune homme que la vie vient d'écorcher vif.)
Il y a des moments d'émotions uniques tellement bien transmis, grâce à un concentré de mots justes et précis, un style dépouillé et lapidaire, des raccourcis de langages saisissants qui vous laissent scotchés !

Un livre formidable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par StephAnita le 25 février 2012
Format: Broché
Page 12 : "il faudrait quand même que j'écrive ce qui s'était passé cet été-là, quand nous étions partis, Laure, Samuel et moi, direction la Californie et Morro Bay, juste parce que Lloyd Cole parle de cette ville dans un morceau intitulé "Rich", que j'écoutais en boucle à l'époque".
Jean Philippe Blondel remonte donc le temps et nous embarque dans une époque qu'il reconstitue par petites touches : les paysages qui défilent au rythme des chansons de Michael Jackson, Madonna, Genesis ; les souvenirs d'enfance qui reviennent par bribes ; la rencontre avec des personnages désabusés, qui ont vécu, qui racontent leur expérience ; un anti-héros terriblement attachant ; des choses graves mais racontées avec beaucoup d'humour et d'autodérision.
C'est à la fois une histoire très personnelle et le road-movie initiatique de trois amis qui font l'expérience de la vie.

PS : ce roman est arrivé 3e au prix littéraire des hebdos en région 2012.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 2 mai 2015
Format: Broché
Suite à la mort par étapes de ses parents (d'abord sa mère et son frère ainé dans un accident de voiture, puis son père rescapé, chauffard invétéré qui remet ça quelques années plus tard), l'auteur décide de partir en voyage avec Laura et Samuel aux Etats-Unis. Le but en est Morro Bay en Californie, à cause de la chanson "Rich" de Lloyd Cole qu'il écoute beaucoup à l'époque (on dit en boucle d'habitude, mais on écoute jamais en boucles si l'on y réfléchit bien).

Perso, après la mort de mon grand-père à la même époque et grand fan de Brel (ce qui n'a rien à voir mais n'est pas incompatible), j'étais allé manger des moules-frites à Knokke-le-Zoute, mais c'est beaucoup moins glamour...

Les trois amis forment un trio amoureux à géométrie variable typique de nos vingt ans (mais tout le monde a-t-il eu vingt ans?) et feront quelques belles rencontres entre Las Vegas et le Mexique.

Si l'on enlève la condition d'orphelin précoce de l'auteur, ce road-movie n'a rien d'exceptionnel et ce sont surtout les flashbacks familiaux et les réparties philosophiques à posteriori qui donnent de la profondeur au récit. Ce roman est le plus autobiographique de tous ceux que j'ai lus de Jean-Philippe Blondel. C'est drôle, poétique , souvent cruel et très bien écrit (heureusement Jean-Philippe Blondel n'est pas professeur de lettres, seulement d'anglais).
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?