Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Et tu te soumettras à la loi de ton père [Broché]

Marie-Sabine Roger
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

17 mars 2008 Romans
Tu es mon père et je te crains.
«Il faut». «On doit». «On ne peut pas»... Ta religion ne sait se décliner qu'en interdits. Tu ne nous éduques pas, tu nous dresses. Tu ne nous élèves pas. Tu nous rabaisses. Je suis petite et Dieu est grand. Maman parle de moins en moins. Elle a des silences de douleur, qui nouent le ventre à peine on la regarde. Mais moi je grandis, et mes questions grandissent avec moi. Quel est ce Dieu de foudre et de colère, qui aime aussi peu ses enfants ? Il me fait peur. Je n'en veux pas. La foi, entre les mains d'un homme comme toi, c'est une arme de poing. Je voudrais m'enfuir au plus vite. Je comprends que partir est nécessaire. Je veux vivre.

Marie-Sabine Roger est née en 7957. Elle vit près de Nîmes. Après avoir été enseignante en maternelle pendant plusieurs années, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. Elle est l'auteur de presque quatre-vingt-dix livres pour enfants, adolescents et adultes.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Extrait

On prétend que je suis d'une timidité maladive.
Et, par association de rimes, je pense au mot «endive». Je suis une endive, voilà. Je l'admets. Je suis blanche, d'un blanc de craie, un peu fade et malsain. Je suis longue et étroite, faite de plusieurs feuilles, fines couches superposées, qui enclosent un coeur fragile et rempli d'amertume, sans pour autant le protéger.
Les adultes évoquent parfois cette émotivité à voix basse, comme s'il s'agissait d'une honte. Un microbe attrapé - Dieu sait où ! - dont on voudrait pouvoir situer l'origine.
D'où puis-je tenir ça ?
Pas de toi, qui n'as point de faiblesses.
Pas de maman qui en a, sûrement, mais qui ne donne pas dans la sensiblerie.
À chaque «crise», on s'interroge. La grand-tante Emilie est tirée de sa tombe, et vient m'écraser de son ombre. C'est une hérédité plausible : elle était secrète, fantasque. Un peu trop sensible-, elle aussi. On se souvient de ses évanouissements, ses malaises. De la fois où, dans l'escalier...
J'entends des bouts de vérités. Je grappille dans les regards tout ce qui n'est pas dit, qui n'est pas dévoilé. Je sens bien que j'inquiète, et que cette inquiétude gêne. Qu'elle déplaît.
Avec Fabien, il y en a déjà bien assez.
J'apprends.
Et je mettrai des années à comprendre que ces pertes de connaissance étaient dues simplement à cet excès de mots que je n'osais te dire, à toutes ces questions que je m'interdisais de poser, par peur de te déplaire. J'étouffais d'un trop-plein d'interrogations qui montait à mes lèvres et qui, n'y trouvant pas d'issue, se dispersait en moi comme une fièvre.
Pour l'instant, je ne suis qu'une enfant. Je ne réfléchis pas.

Tu te lèves de table et, comme à l'habitude, tu clos nos bavardages d'un :
-... mais le silence est d'or !
Moi, je ne connais pas le début de la phrase. La parole est d'argent, peut-être. Je l'ignore.
Tu ne nous dis jamais : «Et le silence...» Tu dis :
-... mais...
J'entends tout autre chose.
«Mets le silence, et dors !» : voilà ce que j'entends. C'est un ordre que tu m'adresses.
Mets le silence - fais silence - tu dis des bêtises - tais-toi.

Revue de presse

Dans un monologue aussi épuré que cinglant, la narratrice de Marie-Sabine Roger, une adolescente, s'empare des mots pour affronter son père, un homme froid, autoritaire, un tyran prisonnier de son machisme, qui n'a foi qu'en Dieu et la Bible. Elle refuse la soumission, l'obscurantisme et lance un plaidoyer à la vie, au bonheur de découvrir et le monde et l'amour...
Marie-Sabine Roger ose dire l'impensable - le désamour, le rejet - et fait de la révolte une force vive, une littérature lumineuse. (Martine Laval - Télérama du 24 avril 2008)

Détails sur le produit

  • Broché: 143 pages
  • Editeur : Editions Thierry Magnier (17 mars 2008)
  • Collection : Romans
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2844206336
  • ISBN-13: 978-2844206336
  • Dimensions du produit: 21 x 12 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 110.697 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.2 étoiles sur 5
4.2 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 saisissant ! 12 avril 2011
Par clara
Format:Broché
La narratrice âgée de 10 ans parle de son père avec des mots qui claquent et qui résonnent. Des termes où la peur et la religion se côtoient. Quand la religion, ici le catholicisme (n'en déplaise aux bonnes âmes bien pensantes...) rime avec fanatisme et intégrisme.

Une famille comme tant d'autres, on pourrait le croire. Une famille pratiquante qui ne fait pas de bruit et un père extrêmement croyant. Tellement croyant qu'il fait régner un climat de soumission et de peur. Son épouse et ses enfants subissent les dérives de la religion. Les aînés sont déjà partis de la maison, il ne reste que la fille et son petit frère Fabien. Enfant handicapé entouré d'amour par sa mère et considéré par son père comme un fardeau imposé par Dieu. A ses questions, les réponses sont invariables. Des « preuves » extraites de la bible. Et sous couvert de la religion, il s'agit de lâcheté comme on porte sa croix, de dire courage et soyez forts à ceux qui demandent l'aide. Marcher droit, courber l'échine et prier. Un père qui utilise la foi comme un bâton. Dérives extrémistes où l'on ne parle pas, où l'Amour prêché par Dieu n'est que relations distantes, sévères et froides. Cette petite fille découvre le monde tel qu'il est. Un choc, une révolte souterraine car elle comprend que son père lui a menti ou occulté bien des choses. Une enfance sans gaieté, sans joie au nom d'un Dieu idolâtré par son père.

Ce livre m'a fait chavirer !! Des phrases justes sans fioriture ou de mot superflu qui sautent à la gorge. KO assuré. Une lecture saisissante dont on ne sort pas indemne...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Par GUILLON
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
J'ai aussi voulu offrir ce livre à mon fils, en difficulté avec l'autorité paternelle. Mais cela ne reflète pas son problème, car dans le livre, le père est "dirigé" par un choix religieux, ce qui fausse tout par rapport à un cas personnel. Ceci étant, le livre est moyen On l'oublie rapidement.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Et tu te soumettras ... 15 février 2013
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Du Marie Sabine Roger ! J'aime beaucoup son style d'éciture. Une histoire un peu dérangeante mais toujours avec des personnages attachants. Néanmoins, moins bien que "Bon rétablissement".
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Une enfance difficile 17 novembre 2012
Par Kris
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Récit d'une enfance marquée par l'autorité du père, très religieux à la limite du fanatisme, mais déconnecté du monde. L'auteure ne peut se rebeller alors elle se replie sur elle, et rejette cette religion qu'elle ne comprend, car inadaptée à sa vie d'enfant. La mère n'a pas beaucoup plus droit à la parole dans cette famille, elle semble absente.
Un livre écrit néanmoins avec un certain humour, qui nous pose des questions sur l'éducation, la religion, la violence faite aux femmes. Très beau.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent 12 avril 2009
Format:Broché
Ecrtiture agréable, au présent de l'indicatif, histoire touchante et bien souvent proche de la réalité. A conseiller.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xac0f8e64)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?