Et te voici permise à tout homme et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Ajouter au panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Et te voici permise à tout homme Broché – 17 août 2011


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,25
EUR 8,54 EUR 0,01

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Et te voici permise à tout homme + La Répudiée + Une affaire conjugale
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • La Répudiée EUR 3,60
  • Une affaire conjugale EUR 6,90


NO_CONTENT_IN_FEATURE

Détails sur le produit

  • Broché: 197 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (17 août 2011)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226229698
  • ISBN-13: 978-2226229694
  • Dimensions du produit: 20,4 x 14,2 x 2,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.700 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Eliette Abécassis est diplômée de l'Ecole Normale Supérieure, elle est agrégée de philosophie.

Elle a enseigné la philosophie à l'Université de Caen pendant trois ans et a passé un an aux Etats-Unis (Boston), puis un an a Jérusalem, pour le film « Kadosh », dont elle a écrit le scénario.

Elle a déjà publié :

L'Or et la Cendre, Ramsay, 1997
Petite métaphysique du Meurtre (essai), PUF, 1998
La Répudiée, Albin Michel, 2000
Qumran, Albin Michel, 2001
Le Trésor du Temple (suite de Qumran), Albin Michel, 2001
Mon Père, Albin Michel, 2002
Clandestin , Albin Michel, 2003
La dernière tribu, Albin Michel, 2004
Un heureux événement, Albin Michel, 2005
Le Corset invisible , Albin Michel, 2007
Mère et Fille, Albin Michel, 2008
Sépharade, Albin Michel, 2009

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ivan Vassilievitch TOP 500 COMMENTATEURS on 17 août 2011
Format: Broché
Jusqu'où peut aller un homme pour enchaîner sa femme, et l'empêcher de refaire sa vie ? Et jusqu'où peut aller une femme, prise au piège de son mariage, enchaînée à son mari par une loi vieille de trois millénaires, pour s'en libérer ? Quel prix l'héroïne est-elle prête à payer pour gagner l'amour et sa liberté ? Avec ce roman intense, haletant et fiévreux, Eliette Abécassis écrit un nouveau thriller conjugal et dresse le portrait d'une Antigone moderne, déchirée entre la loi des hommes et celle de l'amour. Le portrait puissant d'une femme d'aujourd'hui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Linihila TOP 500 COMMENTATEURS on 18 janvier 2012
Format: Broché
Je suis fan d'Eliette Abecassis depuis des années et je n'ai pas été déçue par ce nouveau roman ! Bien sûr l'histoire n'est pas très joyeuse ; Anna est une jeune femme divorcée civilement mais dont le mari refuse le divorce religieux, le « guet ». Très pratiquante ce divorce est pour elle essentiel. Son histoire est carrément révoltante car non seulement son mari a gâché leur vie d'époux, mais en plus il profite de sa toute puissance (seul lui peut lui octroyer ce guet tant attendu) pour la faire chanter. Le pire étant que tous ce chantage et ces pressions sont cautionnés par la plupart des rabbins (les pauvres, que peuvent-ils faire contre la volonté d'un mari ?) et ignorés par les familles.

Quand on comprend que ce fameux « guet » n'a rien d'un divorce, mais a tout d'une répudiation avec son lot d'humiliations et d'abus, on a du mal à contenir sa rage. Comment des institutions, religieuses et civiles, peuvent-elles laisser faire ça ? En France ? Aujourd'hui ? Impensable ! Et comment Anna, une jeune femme intelligente, lucide et amoureuse d'un juif non pratiquant, accepte ce système qui l'enferme et la piège ? Sa raison : la piété, la foi, même si ces pratiques ne semblent pas respecter le judaïsme ; peut-être un peu la peur aussi, peur de sortir d'un cadre dans lequel elle s'est construite.
« Et te voici permise a tout homme » est encore une histoire où l'on découvre avec horreur comment la loi des hommes s'est mêlé à la loi de dieu jusqu'à lui ôter toute dignité et toute justice.

Le style est comme toujours magnifique et agréable à lire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Itshak VOIX VINE on 22 septembre 2011
Format: Broché
On devine en lisant la dédicace, que ce livre comporte une part autobiographique et c'est sans doute ce qui fait sa force et sa faiblesse à la fois. Il n'est jamais facile d'écrire un roman sur une question de société, sans tomber dans l'écriture militante ou faire de la mauvaise littérature. Eliette Abécassis a su éviter ces deux écueils et le résultat est un livre fort et convaincant (bien plus à mon avis que son livre La répudiée, porté à l'écran par Amos Gitaï, qui traitait d'un sujet assez proche).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par kirikou on 6 septembre 2011
Format: Broché
J' ignorais l'existence même du guet, je suis exactement dans la même situation qu' Anna,et moi ma ligne, l'infranchissable, est sociale. A lire ce roman, j'ai été éclairée sur moi même : nous sommes tellement aliénées, que nous nous interdisons un temps d'aimer un autre que celui qui nous a fait et nous fait tant souffrir ; et chacune de se réfugier derrière ce quoi elle peut, parfois le guet, parfois autre chose ! mais bref, au total, on s'interdit. C'est en cela que je dis que le propos du livre est universel. Simone de Beauvoir a une héritière, " le Deuxième sexe" un descendant. Ce roman est un chef d'oeuvre de psychologie, de sociologie et de psychanalyse.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hera on 5 septembre 2011
Format: Broché
A chaque rentrée littéraire je goute le nouveau roman d Eliette Abecassis . L objet tout d abord . Moins opulent que le précédent , une couverture plus contemporaine résolument glamour. Un titre comme une promesse " et te voici permise a tout homme" derrière lequel on devine déjà la liberté d aimer , la sensualité débridée, l érotisme. Une érudition biblique permet déjà d y entrevoir une discussion sur l amour et la Loi religieuse . Car la trame des romans d Eliette Abecassis est toujours tissée de plusieurs fils entremélés. Un fil romanesque , ici la rencontre de Sacha , artiste du reportage photographique , passeur de lumière , sculpteur du clair obscur . Passeur de vie aussi , il va ramener Anna vers l Amour , par la sensualité, par la lenteur. On devine ici le goût d Eliette Abecassis pour l univers de Jane Campion . Un fil ésotérique qui fait découvrir le statut de la femme dans le judaïsme , son rapport a la Loi religieuse et sa subordination a ceux qui sont en chargent de la faire respecter : les rabbins . Grace au fil philosophique Eliette Abecassis évite le particularisme et plonge dans l universel permettant aux femmes de toutes confessions religieuses de se retrouver et de s interroger sur le rapport entre l Amour et la religion.Un fil résolument politique et engage , audacieux , qui évoque l image de cet étudiant chinois faisant obstruction a une colonne de blindes , a Rosa Parks assise dans son bus en Louisianne.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?