Ethno-Roman - Prix Femina Essai 2012 (essai français) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ethno-Roman Prix Fé... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ethno-Roman Prix Fémina Essai 2012 Broché – 12 septembre 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 18,52 EUR 8,95

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Ethno-Roman Prix Fémina Essai 2012 + Nous ne sommes pas seuls au monde : Les enjeux de l'ethnopsychiatrie + La Nouvelle Interprétation des rêves
Prix pour les trois: EUR 37,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Je m'appelle Tobie Nathan

En vérité, je suis né après ma naissance. La France, mon pays, j'y suis arrivé un peu tard, en 1958 - comme de Gaulle au pouvoir - déjà âgé de dix ans, déjà fabriqué, pour ainsi dire. Les Français sortaient de la guerre ; nous sortions d'Égypte, arrivés tout droit de l'Antiquité. Je ne comprenais pas l'ambiance de tristesse et de plainte qui régnait alors en France. Mes parents n'avaient été ni déportés, ni collabos, ni bofs ; et certainement pas de ces veaux que raillait le Général. Mes parents venaient d'ailleurs et restaient imprégnés des préoccupations de ce monde lointain. Ils lisaient le journal, non pour connaître le prix du beurre, mais pour avoir des nouvelles de Khrouchtchev ou de Boulganine parce que c'étaient eux, les dirigeants soviétiques, qui avaient été à l'origine de leur expulsion d'Égypte, en menaçant les Français et les Anglais durant l'affaire de Suez.
Quand je suis arrivé en France, chacun n'avait qu'une idée en tête, régler les comptes de la guerre. Nous autres, Français, je l'ai compris depuis, sommes éternels opiniâtres de nos raisons... raison d'avoir été pétainiste, raison d'être communiste, raison d'être pacifiste... en ces temps, il y avait encore de tout ! Mon ami, Jean-Loup, aujourd'hui grand reporter dans un hebdomadaire prestigieux, me montrait les jambes frêles de son père : «C'est Buchenwald, m'expliquait-il, pour le reste il a bien récupéré, mais les jambes sont restées aussi maigres qu'au retour du camp»... Nous avions onze ans, douze, peut-être ; nous partagions nos premiers étonnements, nos premiers émois et nos intérêts pour les filles. Pour moi, il était la France et lorsqu'il m'invitait chez lui, j'observais sa famille, une famille de Français. Eux aussi, du reste ; ils m'observaient. Pour eux, j'étais cet étranger qu'ils aimaient connaître. Ils étaient de Charente ; ils étaient comme ça ! - chez eux, on posait mille questions.
La France, je l'ai rencontrée aussitôt arrivé, dans le même temps où je me suis découvert. Je veux donner un double sens au mot «découvrir», à la fois se dévêtir, se montrer, et aussi connaître, reconnaître sa propre étrangeté. J'ai toujours été étrange à moi-même, considérant au fur et à mesure du temps que la seule véritable tâche d'homme était de parcourir ses recoins cachés, de s'adapter à ses propres singularités.
Nous étions à la veille de Pessah, la pâque juive. Il faisait beau, je m'en souviens ! C'était aussi une découverte ce pays où l'on remarquait le jour où il faisait beau ! Le maître, «Monsieur M...» - j'aimerais dire son nom, mais il vaut mieux ne pas troubler le sommeil des morts... -, tablier gris, plis du fer à repasser, cheveux gominés, plaqués en arrière, cynique, raffiné, interrompit la leçon cinq ou dix minutes avant l'heure. Moment de détente, proposition de parole libre. Il faudrait prévenir les migrants : il n'existe pas de parole libre. Lorsqu'elle est libre, ta parole te dénonce plus encore ! Je lève la main :
- Msieur ! Demain, je serai absent... je ne viendrai pas à l'école.
- Ah oui ? Et pourquoi donc ?
- Msieur, mais c'est Pâque ! On va faire la haggadah !

Revue de presse

Il y a trois lectures possibles de ce livre, trois récits qui s'entrelacent de manière décalée dans le temps et l'espace, trois épopées où le héros, mais aussi le héraut («personne qui annonce un événement remarquable», dans le dictionnaire), est bien sûr l'auteur de cet Ethno-roman. Chacun préférera - ou délaissera - tel ou tel récit...
Revenons à l'une des trames du livre, une des plus intéressantes, quand Tobie Nathan raconte ses origines (et celle de ses ancêtres), celle qui développe et analyse son roman familial. C'est évidemment là que l'on trouvera la clé du personnage. L'auteur fait partie de la communauté juive d'Alexandrie (totalement disparue aujourd'hui) que Nasser a embarquée de force et sans bagages en février 1957 sur un navire en direction de l'Italie (c'était l'époque de «la crise du Canal de Suez»). Tobie Nathan, enfant, était accompagné dans ce périple par son grand frère et ses parents. Après moult péripéties, la famille arriva en août 1958 de Rome à Paris, où ils vécurent tous les quatre «clandos dans une chambre de 10 mètres carrés»...
La banlieue, les «quartiers», Tobie Nathan les connaît bien. Ce n'est donc peut-être pas par hasard s'il a commencé sa carrière à la faculté de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), puis à Bobigny où il créa un enseignement et une consultation d'ethno-psychiatrie. Mais loin de raconter son histoire sur un mode historique ou plaintif, c'est dans un style littéraire, métaphorique, presque onirique, que l'auteur écrit de très belles pages où il explique l'origine de son prénom (Théophile pour l'état civil, en fait l'arbre qui cache la forêt de bien d'autres prénoms), et de son nom (Nathan). (Geneviève Delaisi de Parseval - Libération du 25 octobre 2012)

Servi par une écriture d'une belle vitalité, Ethno-roman est la chronique intellectuelle d'une génération et d'une communauté oubliée, celle des juifs d'Egypte, dont l'émigration engendra une diaspora discrète...
Ethno-roman offre une vision excentrée et captivante du monde, soutenue par l'incessant désir de vivre, d'agir et d'apprendre. (Eglal Errera - Le Monde du 8 novembre 2012)



Détails sur le produit

  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Grasset (12 septembre 2012)
  • Collection : essai français
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246790069
  • ISBN-13: 978-2246790068
  • Dimensions du produit: 14 x 2,5 x 20,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.351 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pascale le 3 avril 2013
Format: Format Kindle
Magnifique Tobie Nathan. Beau récit de vie. Il a su briser l'ethnocentrisme de la psychanalyse. Il a su réhabiliter les croyances en ne les considérant pas comme des aliénations mais comme des clés. Grâce à lui conjuguer harmonieusement ses appartenances est possible. Merci Tobie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pauline V le 7 octobre 2012
Format: Broché
J’ai pris un immense plaisir à me laisser embarquer par ce récit d’une vie, il faut le dire, formidablement écrit. On rentre dans l’intimité du monde de l’auteur, celui d’une famille juive d’Egypte, dont les ancêtres étaient grands rabbins et dont les descendants deviendront des jeunes français révolutionnaires de Mai 68. Quel trajet ! Tobie Nathan dresse avec tendresse, intelligence et délicatesse le portrait des personnes qui l’ont influencé : ses parents, ses amis, ses amantes, ses professeurs, le fameux Georges Devereux, les psy, et même les guérisseurs et les patients, qui, sous sa plume, sont tous des personnages passionnés et passionnants. Ethno-roman est aussi le livre d’une génération. Des manif, des assemblées générales, des questionnements sur la nouvelle société, celle de la génération née après la guerre, celle qui a connu la décolonisation. Ethno-roman, se lit comme un roman, dont le personnage principal, Tobie Nathan aime ses proches, goute les différents univers qu'il a traversés et interroge son temps. Un grand plaisir de lecture. Un roman passionnant et très original ! À noter : Ethno-roman est l’un des 7 romans en lice pour le Grand prix du roman de l'Académie française 2012.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michele B. le 14 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
Lecture passionnante,de la vie ardente,d'un enfant égyptien expulsé pour cause de judéité.Et qui a construit sa vie ailleurs avec intelligence et passion.Superbe,et instructif.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Schuck le 1 septembre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
C'est d'abord une histoire juive égyptienne émouvante. Liquidation ethnique a-t-il dit. Et puis ensuite c'est l'histoire d'un demi-siècle parisien dans lequel je me suis reconnue: mai 68, l'essor de la psychanalyse à Paris, le tourbillon intellectuel qui a suivi. L'histoire plus spécifique de Tobie Nathan et de l'Ethnopsychanalyse. Passionnant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Florence Parichet le 6 juillet 2013
Format: Broché Achat vérifié
le parcours de tobie nathan relaté ici dans cette histoire est intéressant par l' ouverture d' esprit dont il témoigne , ouverture qui a des racines profondes dans la culture d' un déraciné
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mme Penny Allen le 16 octobre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Un livre original d'un homme original, ou plutôt non-assimilé, ce qui revient à la même chose. Une inspiration pour moi, aussi une non-assimilée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?