Europe les états désunis et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Europe Les Etats dé... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par 06emeline
État: D'occasion: Très bon
Amazon rachète votre
article EUR 5,95 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Europe Les Etats désunis Broché – 6 mars 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 17,00 EUR 15,08

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Europe Les Etats désunis + La malfaçon, monnaie européenne et souveraineté démocratique
Prix pour les deux : EUR 37,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

«L'Europe ne doit pas être un bouc émissaire !» s'exclamait il y a peu José Manuel Barroso, président de la Commission de Bruxelles.
Un bouc émissaire, cible facile sur laquelle tirent par méconnaissance des électeurs amers et déboussolés : telle serait la construction européenne. Cet argument de Barroso est celui de la dernière chance, celui que tentent les euro-partisans indéfectibles qui demeurent nombreux derrière les micros et devant les caméras de télévision. Car s'attaquer à un bouc émissaire, comme chacun sait, c'est peu glorieux. Critiquer l'Europe serait donc un peu lâche en plus d'être «populiste», comme on dit lorsqu'on veut laisser entendre d'une opinion qu'elle est suspecte et probablement nauséabonde.
Ce procédé - qui consiste à interdire un débat en disqualifiant par avance tout débatteur potentiel et en le désignant à la méfiance d'autrui - est usé jusqu'à la corde. S'en prendre à un malheureux bouc émissaire ? Quelle honte ! On comprend que les volontaires ne se soient pas bousculés au portillon jusque-là...
Sauf que cet argument fallacieux tient de moins en moins. Il n'y a plus grand-monde pour considérer l'Europe comme un édifice fragile, délicat et précieux qu'il faudrait épargner. Quoi qu'en disent ceux que Jules Romains appelait «les européistes», si l'Union européenne est de plus en plus objet de défiance, ce n'est pas parce que le public se trompe de colère. C'est au contraire parce qu'il l'a identifiée comme la cause profonde de nombreux maux. On la sent à l'oeuvre, bien sûr, derrière la terrible crise économique qui secoue le continent. Ce n'est pas la moindre faute des concepteurs et promoteurs de l'Union que d'avoir associé durablement, dans l'esprit des citoyens, l'idée d'Europe avec celle du chômage de masse et de la précarisation des travailleurs. Mais on sent aussi - c'est peut-être plus grave encore - que le cadre européen est générateur d'impuissance. Parce qu'il est surplombant, parce que de nombreux choix - ou non-choix -sont faits en son nom, parce qu'il enferme l'action des dirigeants nationaux dans des limites étroites et rigides, il semble être la cause d'une paralysie générale du politique qui draine à sa suite fatalisme, découragement et, de plus en plus, exaspération et ressentiment. L'un des objectifs de ce livre sera de montrer comment l'impératif européen surdétermine les options politiques nationales et comment il paraît difficile d'envisager quelque amélioration sans accepter, au préalable, une profonde redéfinition du cadre.
Il est temps de réfléchir à cette redéfinition. Le vernis, en effet, craque de toutes parts. Et le doute s'installe jusque dans les esprits de ceux qui, hier encore, chérissaient la grande entreprise postnationale. Durant l'automne 2013, le journal Le Monde publiait un article intitulé «le gros chagrin des proeuropéens», dont le titre parle de lui-même. Ces chagrinés-là incriminent généralement les États, coupables à leurs yeux de faire échouer le projet européen en entravant sans cesse le processus d'intégration au nom de prétendus «égoïsmes nationaux». À l'opposé, les «eurosceptiques» s'en prennent à la confiscation du pouvoir par une technocratie hors-sol jugée incompétente et illégitime. Leurs récriminations peuvent-elles se rejoindre ? Certainement pas. Mais cela n'a finalement que peu d'importance. L'essentiel est que s'ouvre enfin la possibilité d'un discours eurocritique qui aille au-delà de l'échange d'anathèmes, ce qui n'est le cas que de très récente date.

Biographie de l'auteur

Coralie Delaume, 37 ans, est diplômée de l’Institut d’études politiques de Grenoble. En 2011, elle ouvre un blog, « L’arène nue », sur lequel elle s’attache à commenter régulièrement l’actualité politique. Elle collabore alors avec plusieurs médias en ligne dont Marianne.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,95
Vendez Europe Les Etats désunis contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,95, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : MICHALON (6 mars 2014)
  • Collection : ESSAI
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841867331
  • ISBN-13: 978-2841867332
  • Dimensions du produit: 20 x 1,7 x 13,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 137.035 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Damien Naudin le 25 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
La littérature dite "eurosceptique" se concentre en général sur la question, certes essentielle mais non suffisante, de la monnaie unique et de la sortie de l'euro.
Ce livre va au delà, en traitant certains aspects historiques et juridiques fort méconnus de la construction européenne. C'est une vue d'ensemble, un panorama complet, très utile. Où l'on voit que finalement, tout se tient, et que l'Union européenne est un projet antidémocratique global. On en sort surpris (et peu optimiste mais bon, c'est le jeu).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par BEKKALI SORAYA le 9 mars 2014
Format: Broché
J'ai grandi avec l’Europe et c'était un peu comme un fait établi. Les débats de ces derniers mois ont attiré mon attention et ce livre, qui m'a été conseillé par un ami, m'a pas mal éclairée sur la genèse de l'Europe, sa philosophie initiale et sa réalité d'aujourd'hui.
J'ai d'autant plus apprécié que le ton est frais et contemporain. C'est drôle tout en étant rigoureux et clair, ce qui est bien rare sur un sujet comme celui-ci. Il est vrai que certains experts ont le don pour un faire un sujet très barbant... Bref, je recommande.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 30 mars 2014
Format: Broché
Coralie Delaume, l'animatrice pertinente du blog "l'Arène nue", décrit avec concision la mécanique européenne constituée de corps de technocrates échappant par définition de leurs fonctions et missions aux Etats. Si l'idée européenne est née d'une idée généreuse qui s'est développée dans le courant du XIX° siècle pour s'affirmer au sortir de la seconde guerre mondiale, elle fut constituée dans la défiance de la Nation jugée responsable des guerres. Nation et nationalisme ont été sciemment confondus. Or sans Nation, sans souveraineté, le Peuple ne peut se donner les moyens démocratiques de se gouverner.

La cour constitutionnelle de Karlsruhe, le 30 juin 2009, a refusé de reconnaître l'existence d'un peuple européen. Dès lors les fonctions d'ornementation du Parlement européen ne peuvent s'inscrire dans le processus démocratique, s'agissant d'une chambre d'enregistrement de facto des directives imposées par la Commission Européenne, elle-même composée de technocrates libéraux-atlantistes.

Le déni de démocratie a été affirmé à plusieurs reprises par l'oligarchie européiste. Le référendum sur le TCE de 2005, rejeté massivement par le Peuple Français (54,67% malgré lle matraquage des media pour le "oui"), fut, sur proposition de Nicolas Sarkozy en 2008, voté à une écrasante majorité (92%) par les élus de la Nation française, sous les couleurs du Traité de Lisbonne. Il en fut de même aux Pays-Bas puis en Irlande.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois TANNE le 16 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Faut-il l'UE ou faut il l'Europe ? Faut-il suivre une logique impériale qui siècle après siècle poursuit sa chimère provoquant la souffrance des peuples et trop souvent des bains de sang ? Où faut-il une Europe des coopérations entre Nations c'est à dire une Europe de la paix ? Pour se faire sa conviction ce livre est indispensable à lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?