Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Even In The Quietest Moments (Remastered)
 
Agrandissez cette image
 

Even In The Quietest Moments (Remastered)

10 juin 2003 | Format : MP3

EUR 4,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:07
30
2
6:49
30
3
6:26
30
4
4:00
30
5
4:50
30
6
6:18
30
7
10:51

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 26 janvier 2009
  • Date de sortie: 10 juin 2003
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2002 A&M Records
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 43:21
  • Genres:
  • ASIN: B00259R4ZS
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (30 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.006 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par 70's addict TOP 500 COMMENTATEURS sur 27 juillet 2008
Format: CD
Peut-être l'album le plus abouti du groupe, en tout cas tellement supérieur à son successeur Breakfast in America qui a pourtant connu à l'époque un énorme succès (nous sommes alors en pleine vague disco, aïe, aïe, aïe !). Roger Hodgson nous livre de superbes chansons pop aux thèmes un brin mystiques (Babaji, Even in the quietest moments) , Rick Davis tire comme d'habitude le groupe vers des sonorités un peu plus jazz (From now on, Downstream), le son est toujours aussi léché (on a reproché au groupe son manque de spontanéité) et on ne peut pas mourir sans avoir écouté l'incroyable Fool's overture. A posséder absolument et à préférer aux éternelles compils qui nous font passer à côté de tant de chansons extraordinaires !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 500 COMMENTATEURS sur 25 décembre 2010
Format: CD
C'est le cinquième album de Supertramp, sorti en 1977. Le groupe venait de quitter son Angleterre natale pour s'installer aux Etats-Unis, à Los Angeles, et ce disque sera enregistré entre L.A. et le Colorado (aux studios Caribou), comme en témoigne la belle et célèbre pochette avec le piano sous la neige, "réalisée sans trucage". Après le succès commercial et artistique de "Crime Of The Century" et la relative baisse de régime du pessimiste "Crisis... What Crisis ?", le groupe sort avec "Even..." l'un de ses meilleurs albums. On retrouve cet assemblage typique de titres pop et légers (quoique peu nombreux, juste deux ici : "Give A Little Bit" et "Babaji"), de ballades mélancoliques ("Downstream", "Lover Boy") et de plages aux constructions plus "progressives" (les meilleures de l'album selon moi) : "Even In The Quietest Moments", à l'instrumentation très dense (guitare, orgue, clarinette, synthétiseur, etc), "From Now On", son saxophone et ses choeurs, et enfin la suite de dix minutes "Fool's Overture" sur la guerre, la folie humaine, la fin d'un monde...
"Even In The Quietest Moments" est un album très romantique, nostalgique, inspiré (même si un peu moins consistant que les deux précédents à mon avis, surtout "Crime...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Répet sur 10 septembre 2010
Format: CD
La meileur album de Supertramp, parfait équilibre des compositions où le talent des compositeurs (Davies et Hodgson), se mêle et entre en résonnance, jamais d'ennui, de vrais musiciens interprètes, les tripes sur la table ("Downstream", "Even in the quietest moments" et tout le reste...), toutes les chansons essentielles à la cohésion de l'ensemble.
Nécessaire à tout musicien !
RP
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Philippe sur 17 août 2006
Format: CD
Aucun doute là dessus, voici l' oeuvre ultime du groupe, celle qui ne laisse aucune place pour la "concurrence".L' album est d'une cohérence parfaite.Les chansons sont TOUTES SUBLIMES.Le piano, qui est mon instrument préféré est ici omniprésent et figure même sur la pochette, magnifique est aussi!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 sur 5 décembre 2011
Format: CD
CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK DECEMBRE 1979 N° 155 Page 89/92
5° Album 1977 33T Réf : A&M AML 64634
Les gens du "métier" ont encore à l'esprit un mémorable concert au Bataclan trois ans après celui d'HEC. Et pour cause ! ils y étaient seuls, entre eux pour ainsi dire, à la présence près d'une demi-douzaine de fans bien informés et de quelques badauds dragués en dernière minute sur le trottoir du boulevard Voltaire. Ils étaient seuls, mais à la claque qu'ils prirent et à celle qu'ils firent au groupe on pouvait aisément lui prédire un florissant avenir. Le perfectionnisme de Supertramp, déjà légendaire depuis l'avènement-événement de "Crime Of The Century" , prenait une dimension nouvelle ; ce n'était pas le son du disque, c'était meilleur que le disque ; un éblouissement de son et de lumière, une mise en scène millimétrée jouée avec un tel professionnalisme qu'on eût pu le prendre pour de la spontanéité. C'était gagné.
De fait, quelques mois plus tard "Even In The Quietest Moments" jouit dès de sa sortie du formidable support des radios. Pourtant, "Give A Little Bit" n'était qu'un titre relativement mineur qui offrait aux médias moins d'attrait et d'originalité que les chefs d'oeuvre de "Crime Of The Century" ou "Crisis ? What Crisis ?" (en particulier "Sister Moonshine", dont il reprenait, affadies, bien des caractéristiques). Il n'empêche que Supertramp se trouva enfin et instantanément propulsé au sommet des hit-parades français.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique