Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Exigences philosophiques du christianisme, 1ère édition Broché – 1 avril 1950


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

23 x 14.5 cm, 307 pages


Détails sur le produit

  • Broché: 316 pages
  • Editeur : Presses Universitaires de France - PUF; Édition : PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE (1 avril 1950)
  • Collection : Bibliothèque de philosophie contemporaine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2130407668
  • ISBN-13: 978-2130407669
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.362.893 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Jérémy Marie sur 28 mars 2014
Format: Broché
Maurice Blondel est le métaphysicien le plus fécond et le plus décisif de toute l'histoire de la pensée humaine. Cet ouvrage, symbiose vivante de la pensée du maître, est caché par l'imposante et vertigineuse cathédrale que constitue sa tétralogie (La pensée. en 2 tomes, L'etre et les etres, L'action. 2 vol., La philosophie et l’esprit chrétien) et pas du tout son Les premiers ecrits, lettre sur les exigences de la pensee contemporaine en matiere d'apologetique (1896), histoire et dogme, soit son "apologétique", écrit de circonstance qui ne fait qu'émoustiller les historiens des idées, toujours en retard, à défaut d'être en arrêt.
Précisément, Blondel montre que l'action n'est jamais pleinement action ; que le subir n'est jamais pleinement passivité. Par sa méthode d'immanence, que les thomistes étroits ont confondue avec l'immanentisme, ou, pire, l'ontologisme, le "philosophe d'Aix" réussit ce tournant capital en légitimant la consistance du surnaturel chrétien. La normative, vinculum vitale, est cette action en nous, opérant selon un mouvement cycloïdal, entre la volonté voulante, première intention, et la volonté voulue, la nôtre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?