Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Exodus
 
Agrandissez cette image
 

Exodus

31 août 2004 | Format : MP3

EUR 11,88 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 12,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:27
30
2
3:08
30
3
3:20
30
4
2:32
30
5
7:40
30
6
3:31
30
7
4:16
30
8
3:39
30
9
3:00
30
10
2:49
30
11
5:52
30
12
6:45
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 16 août 2004
  • Date de sortie: 31 août 2004
  • Label: Universal Music Division AZ
  • Copyright: (C) 2004 Universal International Music BV
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 49:59
  • Genres:
  • ASIN: B00553UIIQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.041 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien le 19 mars 2011
Format: CD
Tout simplement le meilleur disque de Marley et des Wailers, et sans doute le plus grand disque de reggae jamais enregistré. Fait à Londres, en pleine année punk (les Clash apprécieront Marley, et ça sera réciproque), ce disque, avec sa première face engagée et sa deuxième face légère, est une pure merveille. Vous n'aimez pas le reggae ? Ecoutez quand même ce disque, il est tellement bon que même les réfractaires au reggae peuvent l'apprécier !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anatole Frantz le 7 février 2015
Format: CD
Je tiens à dire que je n'aime pas trop l'image christique de Marley: prophète des élucubrations rastafariennes. Pourtant force est de constater que à moins d'être allergique au reggae nous avons affaire à un sacré mec qui enchaîne les classiques comme Manuel Valls ou Nicolas Sarkozy enchaînent les fautes de français et les slogans risibles. Bob Marley c'est un peu comme les Beatles, Elvis, Jackson ou Ronan Luce: ses chansons sont des tubes mondialisés qui sont un peu passées dans notre inconscient.

Du coup instinctivement il y en a toujours qui diront qu'ils ne l'aiment sans trop le connaitre mais en le connaissant quand même un peu et après tout c'est bien leur droit.

Cela étant dit mon disque préféré de Bob Marley avec le "Live at the Lyceum" et "Burnin'"(mais c'est encore un disque des Wailers celu-là) c'est cet "Exodus" qui est sans doute devenu son disque le plus populaire.

Je sais bien que certains le jugent trop grand public, trop "crossover" et le méprise un peu pour ça. Personnellement c'est pour ça que je l'aime autant. Et puis j'ai un point commun avec Bob Marley: je suis fan de Curtis Mayfield. Et à sa manière Marley prolonge l'esprit du grand musicien de Chicago. Apparente simplicité, soin extrême apporté aux arrangements et à la production, bel universalisme...

Et puis c'est tellement évident de le dire mais son groupe est magique: la rythmique des frères Barrett, les "I-threes", la guitare de Junior Marvin...

C'est tellement classieux que je me demande pourquoi je me fatigue à l'écrire.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par louis le 6 septembre 2013
Format: Album vinyle
Étant adepte du vinyle depuis peu , le premier disque acheté était "exodus" car il réunissait toute les musique qu'on peux dire magnifique de bob ainsi que ma musique préférée " turn you light down low ".
L'écoute fût un pur bonheur , le disque était impeccables et sortait un sons grandiose .
Arrivé a temps et très bon état .
Je recommande ce produit a toute adepte ou non de reggae et de bob marley .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 6 juin 2012
Format: CD
CHRONIQUE DE PATRICK COUTIN MAGAZINE ROCK&FOLK JUILLET 1977 N°126 Page 106
4° Album 1977 (Bob Marley And The Wailers) 33T Réf : Island 9123021
Jamaïca..... Vous en connaissez maintenant le frisson ... Les Wailers sont passés par la France, et tout le monde s'accorde pour dire que ce soir-là les vibrations furent différentes au Pavillon de Paris.
Peter Tosh et Bob Marley faisaient tous deux partie, en compagnie de Bunny Livinstone, des Wailers originaux, ceux qui en 1969 enregistrèrent "Soul Rebel" et "Soul Revolution" des albums que vous éviterez de rechercher tant ils sont introuvables. Peut être, avec un peu de bonheur, dénicherez-vous "Catch A fire" , "Burnin'" ou "African Herbsman", derniers fruit de la collaboration de nos trois Rasta. Puis Peter et Bunny s'en furent, et Marley resta seul maître des Wailers, produisant successivement "Natty Dread", "Live Wailers" et "Rastaman Vibration" : trois pures merveilles qui portèrent enfin le reggae au faîte de sa gloire.
"Exodus" s'ouvre sur une très belle composition tout en demi-teinte :"Natural Mystic". Bob dans ce rôle de prêcheur qu'il affectionne, serein, complice, porté par une fois inébranlable. Le discours religieux n' a que peu évolué, le thème n'est pas nouveau et Marley a l'aura d'un messie. La stature aussi. Mais si ce n'est là qu'un reggae traditionnel quant à ses formes, un léger mais néanmoins fort sensible changement apparaît, qui s'affirmera tout au long du disque. Un certain désordre, une manière typiquement jamaïcaine d'arranger les morceaux a disparu au profit d'un nettoyage impitoyable.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 juillet 2015
Format: CD
Voici LE chef-d’œuvre de Bob Marley et de ses Wailers, quasi un best of à lui tout seul ! Exilé à Londres suite à un attentat auquel lui et sa femme viennent d’échapper, il enregistre là-bas son album le plus emblématique, en même temps que le plus grand disque de reggae de tous les temps : EXODUS.
Nouvellement épris d’une jeune blanche des beaux quartiers, il va consacrer chacune des faces de cet album à l’un de ses deux thèmes de prédilection : l’humanisme et l’amour ! Si la première allie consistance et haute teneur musicale (le morceau-titre et ses arrangements phénoménaux), dans une intensité jamais relâchée (THE HEATHEN, NATURAL MYSTIC), la seconde voit Marley franchir allègrement le pas en direction de l’authentique variété (THREE LITTLE BIRDS, WAITING IN VAIN), sans que quiconque n’y trouve à redire, tant la qualité mélodique est terrassante et la finesse dans le choix des arrangements si pertinente, qu’elle transforme la plus simple mélodie en hit imparable (JAMMING). Certains pleureront la perte de l’ancien Bob au profit d’un artiste plus crossover, mais le monde de la musique va y gagner une montagne de classiques ne pouvant plus désormais se résumer à un seul style (ni même à un seul artiste), mais vont offrir au monde la sensation d’un fond enfin commun, dépassant par là le simple succès pour toucher à l’immortalité.
Tops : EXODUS, JAMMING, THREE LITTLE BIRDS, THE HEATHEN, ONE LOVE / PEOPLE GET READY, WAITING IN VAIN
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique