• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Vendu par plusdecinema et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Eyes Wide Shut [Blu-ray] a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,18
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Eyes Wide Shut [Blu-ray]

4.1 étoiles sur 5 60 commentaires client

Vendu par plusdecinema et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
13 neufs à partir de EUR 6,43 6 d'occasion à partir de EUR 5,43

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Eyes Wide Shut [Blu-ray]
  • +
  • Lolita [Blu-ray + Copie digitale - Édition boîtier SteelBook]
  • +
  • Barry Lyndon [Blu-ray]
Prix total: EUR 36,78
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Tom Cruise, Nicole Kidman, Sydney Pollack, Marie Richardson, Leelee Sobieski
  • Réalisateurs : Tom Cruise, Nicole Kidman, Sydney Pollack, Marie Richardson, Leelee Sobieski
  • Audio : Japonais (Dolby Digital 5.1), Italien (Dolby Digital 5.1), Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (PCM Surround), Français (Dolby Digital 5.1), Castillan (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Espagnol, Allemand, Français, Italien, Japonais, Anglais, Castillan, Chinois, Coréen, Danois, Finnois, Néerlandais, Norvégien, Portugais, Suédois
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 12 décembre 2007
  • Durée : 159 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 60 commentaires client
  • ASIN: B000XIABSK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.329 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"A la recherche de Kubrick : les films inachevés de Stanley Kubrick" (20')
Documentaire de Channel Four : "Le dernier film : Kubrick et Eyes Wide Shut" (50')
Interview de Tom Cruise, Nicole Kidman et Steven Spielberg
Discours d'acceptation du prix DGA D.W. Griffith Awards de 1998 par Stalney Kubrick
Bandes-annonces ciné et TV

Descriptions du produit

Description du produit

Film restauré

Amazon.fr

Il était inévitable que Eyes Wide Shut devienne le film le moins bien compris de 1999. Kubrick est mort quatre mois avant sa sortie, et on a beaucoup épilogué sur ce qu'il aurait encore modifié ou arrangé. Nous ne le saurons jamais. Mais même sans cette énigme, Eyes Wide Shut aurait rendu perplexes certains spectateurs et divisé le public. En fait, c'est ce qui s'est passé pour tous les films de Kubrick qu'il a tournés hors des Etats-Unis. Seul Docteur Folamour a peut-être réussi à obtenir une reconnaissance unanime. Eyes Wide Shut, tiré d'une nouvelle d'Arthur Schnitzler intitulée Traumnovelle, est assez onirique, depuis les ombres bleues de la chambre des Harford à la réplique du quartier de Greenwich Village à New York, que Kubrick a fait construire en Angleterre. Il s'agit d'une aventure nocturne (avec ses parties de jour également), celle d'un homme bouleversé par la confession impudique de sa femme sur son fantasme d'infidélité. A la fin du film, le couple semble se réveiller à la réalité, fort d'une nouvelle maturité. Mais à de nombreux niveaux (visuellement, psychologiquement, logiquement), chaque scène contient sa part d'irréel. Tout dans ce film n'est-il pas qu'un rêve ? Si c'est le cas, qui est en train de rêver et à quel moment, et pourquoi ? Ne vous contentez pas de réponses évidentes, la magie de Kubrick est à l'oeuvre. Et maintenant, le rêve est à vous. --Richard T. Jameson --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
Ce film de Stanley Kubrick est particulièrement intéressant parce qu'il recèle de nombreux mystères. Je n'ai d'ailleurs jamais bien compris pourquoi il fut si critiqué.

Ce drame humain, magnifiquement traité par Nicole Kidman et Tom Cruise, repose sur cette ambiguïté à la fois fascinante et dangereuse que sont les fantasmes au sein d'un couple eu égard à la morale inviolable de la fidélité parfaite.

Ce couple, qui a tout pour être heureux, est happé et lentement traversé par les doutes du désir des autres, du monde environnant, à la fois source de plaisir et d'effroi. Le bleu, très présent, rappelle ce monde onirique (celui du rêve endormi, éveillé, du fantasme). Ce film est une adaptation de la nouvelle d'Arthur Schnitzler "Rien qu'un rêve" et tout est flou un peu à la manière d' un songe auquel on repense après une nuit agitée.

Les séquences s'enchaînent parfois dans le désordre, l'effroi et le plaisir. La grande scène d'orgie est à la fois envoûtante par son côté rituel, tout à fait mystérieux, par la beauté des corps montrés et en même temps absolument effrayante, car elle conduit vers une mort dangereuse (les images de la prostitution, du sida, de l'overdose se superposent à ce tableau irréel).

La morale de l'histoire est un peu trouble: si Bill revient au couple, après avoir traversé le paysage de ses fantasmes dans une réalité terriblement déroutante, c'est parce qu'il a peur de vivre.
1 commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
William Harford, médecin, a une vie réussie et parfaite. Bien propre sur lui, il s'autorise de temps en temps un joint, histoire de s'encanailler sans danger. Tout s'écroule le jour où sa femme, pour se moquer de lui, lui raconte qu'elle aurait été prête il y a quelques mois de cela à le laisser tomber, lui et leur enfant, pour coucher avec un parfait inconnu croisé dans un hôtel.
Troublé, hanté par des images de sa femme couchant avec un autre, il entame un périple au coeur de la nuit pour aller, un peu au hasard, au devant de ses désirs.

"Le dernier Kubrick est manqué" disait-on dans la presse, et autour de moi on n'avait été déçus, on s'attendait "à mieux".
C'est donc sans grand entrain que j'ai regardé Eyes Wide Shut une première fois alors qu'il passait à la télévision, et j'ai été fasciné de bout en bout par ce voyage au bout du désir, cette fluidité hypnotisante des mouvements de caméra kubrickiens, cette facilité à saisir, avec un dépouillement total, les ressorts du comportement humain.

À la manière de 2001, Eyes Wide Shut ne répond pas aux questions qu'il pose, Kubrick sait que l'intérêt de ce film réside en partie sur le mystère, sur des personnages étrangers à eux-mêmes, mûs par des ressorts qu'ils peinent à comprendre. Comme une femme a plus d'attrait habillée que nue, Eyes Wide Shut n'est composé que de demie-révélations toujours un peu frustrantes, agaçantes, allumeuses en sorte.
Lire la suite ›
11 commentaires 13 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS le 10 juin 2011
Format: DVD
A priori, rien ne me poussait à regarder ce film de Kubrick, cinéaste très adulé ou détesté, et dont les œuvres sont autant rares que marquantes. A chacune d'elle, le cinéaste tente d'avoir un avis définitif sur une question : violence, armée, science-fiction, tout y passe avec un talent certain. dans ce film, dernier opus, le cinéaste entre dans le domaine moins spectaculaire mais tout autant intéressant des rapports humains vus sous l'angle de la confiance. Confiance et défiance, car c'est sans doute l'histoire d'une faille insinueuse au sein du couple que Kubrick nous conte. A travers ses deux protagonistes principaux (impeccables Nicole Kidmann et Tom Cruise), le cinéaste nous emmène dans un monde visuel de doute, d'artefacts, de mensonges qui semble les miner de l'intérieur. Que ce soit par les fantasmes de cette femme, par la réponse désordonnée de cet homme, Stanley Kubrick nous signifie que la véracité des sentiments a du mal à résister à la pression constante du monde, à son cortège d'immondices qui salissent moins le corps que les âmes (quoique !).

Kubrick nous le rend par des séquences visuelles impressionnantes (le manoir), presque irréalistes dans le soin apporté aux éclairages, aux cadrages, à ce défilé incessant et obsessionnel de corridors et de portes (labyrinthe humain), à cette musique si prenante, musique pour laquelle on sait le réalisateur si attentif.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Slipcovers 0 19 avr. 14
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?