Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 11,69
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : plusdecinema
Ajouter au panier
EUR 12,26
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Ajouter au panier
EUR 13,54
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : TristanDVD
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Eyes Wide Shut [Blu-ray]


Prix : EUR 11,40 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Vendu par Neobang et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
25 neufs à partir de EUR 4,99 9 d'occasion à partir de EUR 3,50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Eyes Wide Shut [Blu-ray] + Lolita [Blu-ray] + Barry Lyndon [Blu-ray]
Prix pour les trois: EUR 27,89

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Tom Cruise, Nicole Kidman, Sydney Pollack, Marie Richardson, Leelee Sobieski
  • Réalisateurs : Tom Cruise, Nicole Kidman, Sydney Pollack, Marie Richardson, Leelee Sobieski
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 5.1), Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (PCM Surround), Français (Dolby Digital 5.1), Japonais (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1), Castillan (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Espagnol, Allemand, Français, Italien, Japonais, Anglais, Castillan, Chinois, Coréen, Danois, Finnois, Néerlandais, Norvégien, Portugais, Suédois
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 12 décembre 2007
  • Durée : 159 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (53 commentaires client)
  • ASIN: B000XIABSK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.285 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Film restauré
"A la recherche de Kubrick : les films inachevés de Stanley Kubrick" (20')
Documentaire de Channel Four : "Le dernier film : Kubrick et Eyes Wide Shut" (50')
Interview de Tom Cruise, Nicole Kidman et Steven Spielberg
Discours d'acceptation du prix DGA D.W. Griffith Awards de 1998 par Stalney Kubrick
Bandes-annonces ciné et TV

Descriptions du produit

Description du produit

Cruise interpreta a William Harford, un médico que se sumerge en una obsesiva fantasía erótica que pondrá en peligro su matrimonio, convirtiéndose en testigo de un misterioso asesinato cuando su mujer (Kidman) le confiesa sus anhelos sexuales. Mientras la historia se desarrolla entre la incertidumbre y el temor creados por el demonio de los celos, Kubrick realiza un trabajo de dirección con un estilo único.

Amazon.fr

Il était inévitable que Eyes Wide Shut devienne le film le moins bien compris de 1999. Kubrick est mort quatre mois avant sa sortie, et on a beaucoup épilogué sur ce qu'il aurait encore modifié ou arrangé. Nous ne le saurons jamais. Mais même sans cette énigme, Eyes Wide Shut aurait rendu perplexes certains spectateurs et divisé le public. En fait, c'est ce qui s'est passé pour tous les films de Kubrick qu'il a tournés hors des Etats-Unis. Seul Docteur Folamour a peut-être réussi à obtenir une reconnaissance unanime. Eyes Wide Shut, tiré d'une nouvelle d'Arthur Schnitzler intitulée Traumnovelle, est assez onirique, depuis les ombres bleues de la chambre des Harford à la réplique du quartier de Greenwich Village à New York, que Kubrick a fait construire en Angleterre. Il s'agit d'une aventure nocturne (avec ses parties de jour également), celle d'un homme bouleversé par la confession impudique de sa femme sur son fantasme d'infidélité. A la fin du film, le couple semble se réveiller à la réalité, fort d'une nouvelle maturité. Mais à de nombreux niveaux (visuellement, psychologiquement, logiquement), chaque scène contient sa part d'irréel. Tout dans ce film n'est-il pas qu'un rêve ? Si c'est le cas, qui est en train de rêver et à quel moment, et pourquoi ? Ne vous contentez pas de réponses évidentes, la magie de Kubrick est à l'oeuvre. Et maintenant, le rêve est à vous. --Richard T. Jameson --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Redford sur 14 août 2009
Format: DVD
William Harford, médecin, a une vie réussie et parfaite. Bien propre sur lui, il s'autorise de temps en temps un joint, histoire de s'encanailler sans danger. Tout s'écroule le jour où sa femme, pour se moquer de lui, lui raconte qu'elle aurait été prête il y a quelques mois de cela à le laisser tomber, lui et leur enfant, pour coucher avec un parfait inconnu croisé dans un hôtel.
Troublé, hanté par des images de sa femme couchant avec un autre, il entame un périple au coeur de la nuit pour aller, un peu au hasard, au devant de ses désirs.

"Le dernier Kubrick est manqué" disait-on dans la presse, et autour de moi on n'avait été déçus, on s'attendait "à mieux".
C'est donc sans grand entrain que j'ai regardé Eyes Wide Shut une première fois alors qu'il passait à la télévision, et j'ai été fasciné de bout en bout par ce voyage au bout du désir, cette fluidité hypnotisante des mouvements de caméra kubrickiens, cette facilité à saisir, avec un dépouillement total, les ressorts du comportement humain.

À la manière de 2001, Eyes Wide Shut ne répond pas aux questions qu'il pose, Kubrick sait que l'intérêt de ce film réside en partie sur le mystère, sur des personnages étrangers à eux-mêmes, mûs par des ressorts qu'ils peinent à comprendre. Comme une femme a plus d'attrait habillée que nue, Eyes Wide Shut n'est composé que de demie-révélations toujours un peu frustrantes, agaçantes, allumeuses en sorte.
Lire la suite ›
11 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vidéaudio sur 3 novembre 2008
Format: DVD
Encore un film qui laisse le spectateur sur sa (fin) faim, du Kubrick tout craché. Ce n'est pas un film testamentaire même si beaucoup de scènes nous rappellent ses chefs d'oeuvre.
J'ai vu, revu et encore revu "Eyes Wide Shut" et je pense que Kubrick, cette fois-ci, s'est penché sur les valeurs du "couple" avec comme toile de fond "la société de consommation": la monotonie, les gestes stéréotypés, le conditionnement, l'égoïsme, le superficiel.
Kubrick a peut-être voulu redonner tout son sens à un thème qui le touche profondément: LA FAMILLE.
Dans le film c'est Nicole Kidman qui mène la barque, tout est pensé, inventé par elle, pour récupérer son mari, pour le REMARIER.
Elle joue une femme qui vit aisément, dans le luxe et l'oisiveté. Malgré leur fille, elle a une vie sans teinte, sans but et sans intérêt. Son mari, Tom Cruise, ne l'admire même plus, ne la regarde même plus, ne la voit même plus. On s'en rend compte au début du film lorsqu'ils se préparent pour leur soirée. Le seul moyen pour elle d'attirer son attention c'est de le choquer et de le rendre jaloux en racontant des pseudos fantasmes. Fantasmes dans lesquels elle est mise en valeur, où elle est désirée, où elle peut s'exprimer.
Elle l'attire dans son labyrinthe alambiqué, monté de toute pièce, aidée grâce à l'emprise de certaines substances.
Elle le fait partir, seul, dans la nuit noire, vers l'inconnu et le mystérieux, et le fait revenir auprès d'elle. (au moment où il est à la recherche du masque).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Girdor sur 8 mai 2004
Format: DVD
Eyes Wide Shut est du grand, du tres grand Kubrick. Images filmees avec un grand souci d'esthetique, scenario au scalpel, personnages complexes, meme les personnages secondaires sont vus en profondeur et avec nuance au point qu'il est difficile de les cerner. Et puis, ce n'est pas le faux role principal, le naif Tom Cruise, qui est le fondement de ce film mais son epouse, Nicole Kidman. C'est a une meditation sur le sens de la vie, de l'amour, des passions que nous sommes convies. A voir et a revoir car une seule vision n'epuisera pas toute la richesse de ce film.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS sur 25 juillet 2010
Format: DVD
Ce film de Stanley Kubrick est particulièrement intéressant parce qu'il recèle de nombreux mystères. Je n'ai d'ailleurs jamais bien compris pourquoi il fut si critiqué.

Ce drame humain, magnifiquement traité par Nicole Kidman et Tom Cruise, repose sur cette ambiguïté à la fois fascinante et dangereuse que sont les fantasmes au sein d'un couple eu égard à la morale inviolable de la fidélité parfaite.

Ce couple, qui a tout pour être heureux, est happé et lentement traversé par les doutes du désir des autres, du monde environnant, à la fois source de plaisir et d'effroi. Le bleu, très présent, rappelle ce monde onirique (celui du rêve endormi, éveillé, du fantasme). Ce film est une adaptation de la nouvelle d'Arthur Schnitzler "Rien qu'un rêve" et tout est flou un peu à la manière d' un songe auquel on repense après une nuit agitée.

Les séquences s'enchaînent parfois dans le désordre, l'effroi et le plaisir. La grande scène d'orgie est à la fois envoûtante par son côté rituel, tout à fait mystérieux, par la beauté des corps montrés et en même temps absolument effrayante, car elle conduit vers une mort dangereuse (les images de la prostitution, du sida, de l'overdose se superposent à ce tableau irréel).

La morale de l'histoire est un peu trouble: si Bill revient au couple, après avoir traversé le paysage de ses fantasmes dans une réalité terriblement déroutante, c'est parce qu'il a peur de vivre.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Slipcovers 0 19 avr. 14
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?