Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 13,26

Économisez
EUR 6,16 (32%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

Eyewitness to a Genocide: The United Nations and Rwanda Format Kindle


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 13,26
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 39,23 EUR 2,69

Longueur : 240 pages Word Wise: Activé Langue : Anglais

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Why was the UN a bystander during the Rwandan genocide? Do its sins of omission leave it morally responsible for the hundreds of thousands of dead? Michael Barnett, who worked at the U.S. Mission to the United Nations from 1993 to 1994, covered Rwanda for much of the genocide. Based on his first-hand experiences, archival work, and interviews with many key participants, he reconstructs the history of the UN's involvement in Rwanda. In the weeks leading up to the genocide, the author documents, the UN was increasingly aware or had good reason to suspect that Rwanda was a site of crimes against humanity. Yet it failed to act. In Eyewitness to a Genocide, Barnett argues that its indifference was driven not by incompetence or cynicism but rather by reasoned choices cradled by moral considerations.

Employing a novel approach to ethics in practice and in relationship to international organizations, Barnett offers an unsettling possibility: the UN culture recast the ethical commitments of well-intentioned individuals, arresting any duty to aid at the outset of the genocide. Barnett argues that the UN bears some moral responsibility for the genocide. Particularly disturbing is his observation that not only did the UN violate its moral responsibilities, but also that many in New York believed that they were "doing the right thing" as they did so. Barnett addresses the ways in which the Rwandan genocide raises a warning about this age of humanitarianism and concludes by asking whether it is possible to build moral institutions.


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1349 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 240 pages
  • Editeur : Cornell University Press; Édition : 1 (7 février 2002)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B007ZRTCCI
  • Synthèse vocale : Non activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°616.030 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients