Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Fables, Tome 14 : La guerre des nerfs [Broché]

Bill Willingham , Mark Buckingham , Steve Leialoha , Niko Henrichon , Andrew Pepoy
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Description de l'ouvrage

30 novembre 2011 100% Vertigo
Alors que la bataille finale entre les Fables libres et l'Empire est sur le point de commencer, les héros en exil ont déjà pris un avantage considérable. Après la défaite de ses Soldats de Bois, l'Adversaire va découvrir la pointe de la technologie sous la forme de balles blindées et de bombes à guidage laser. Mais le conquérant des Royaumes est un fin stratège et il réserve quelques surprises aux habitants de Fableville...

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Broché: 168 pages
  • Editeur : Panini France (30 novembre 2011)
  • Collection : 100% Vertigo
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2809421625
  • ISBN-13: 978-2809421620
  • Dimensions du produit: 25,8 x 16,8 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 223.734 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
1 étoiles
0
4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabletown prend l'offensive. 6 janvier 2013
Par Présence TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
On a attendu, on a attendu, on n'y croyait plus et tout d'un coup on y est : la guerre ouverte entre Fableville et l'Adversaire. Ce tome comprend les épisodes 70 à 75 de la série mensuelle et il se décompose en un prologue à la ferme (1 épisode), une mission secrète de sauvetage effectuée par Cendrillon (espionne hors pair, en 2 épisodes) et les principales batailles de cette guerre jusqu'à sa conclusion (3 épisodes).

Le premier épisode est illustré par Niko Henrichon qui avait travaillé sur Les Seigneurs de Bagdad de Brian K. Vaughan. Son style est très éloigné de celui de Buckingham et Leialoha ce qui ne l'empêche par de représenter des personnages très expressifs et fidèles aux designs de la série. Boy Blue indique aux habitants de la ferme que Gobe-Mouche est prêt à les accueillir dans son nouveau royaume, sous réserve qu'ils se conforment aux règles d'usage dudit royaume. Il déclare également sa flamme à Rose Rouge, la soeur jumelle de Blanche Neige.

La deuxième partie s'attache aux pas de Cendrillon qui doit récupérer contre rançon un paquet détenu près de la ville d'Ushuaia. Willigham nous dépeint une agente secrète qui a eu plusieurs siècles pour perfectionner ses techniques de combats et d'espionnage. Cette mission est vitale pour la guerre qui se prépare. Le scénario met intelligemment en valeur Cencrillon et les dessins de Buckingham et Leialoha sont d'un excellent niveau comme d'habitude.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE JOUR LE PLUS LONG 3 décembre 2011
Par Hellblazer TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Broché
Excellent tome aux allures de volet final, cet opus n'a qu'un point faible : ses premières pages dessinées par un autre que Buckingham, et dont le trait un peu brouillon tranche avec celui, opulent et net, de notre habituel graphiste.

L'Empire est donc attaqué de toutes parts par les fables libres, dotés d'un plan ingénieux axé sur 3 fronts : un vaisseau aérien, les pieds d'un haricot magique leur permettant de se rabattre après la bataille, et au coeur même de la ville impériale, avec cendrillon. mais au préalable, l'on assiste au sauvetage de Pinocchio par "Cindy", devenue agente secrète terriblement efficace.

Tous les pions sont en place, et ce tome couvre l'intégralité de la bataille finale, ainsi que sa conclusion post-guerre, refermant une immense page de la saga (peut-être la saga toute entière ?).

Les acteurs principaux de cet assaut gigantesque, Bigby sur terre, Charmant dans les airs (il a nommé l'ancien maire à sa place à la mairie), Boy Blue et sa cape comme estafette, et pour lier l'ensemble, d'ingénieuses idées et une stratégie bien pensée.

Très dense, ce (dernier ?) tome m'a comblé et comblera les fans de la saga, démontrant qu'un savoir faire peut être maintenu intact sur de nombreux tomes.

Chapeau bas, messieurs.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 La magie n'opère plus ! 30 novembre 2011
Par Bruce Tringale TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
Cet album marque le tournant de la série Fables .Il s'agit de conclure l'arc principal qui s'étirait sur les 10 premiers volumes C'est aussi le moment où j'ai décidé de décrocher .

J'avoue , j'entretiens avec cette série des rapports ambigus ; je l'ai découverte avec enthousiasme il y a quelques années et trouvait le concept révolutionnaire ( quand même un peu pompée sur Allan Moore et sa Ligue des Gentlemen ...) . Les histoires étaient rudement bien ficelées , et les personnages hauts en couleurs avec des contrepieds amusants puisque le Sherif de Fableville était le Grands Méchant Loup de nos contes d'enfants.

Alors que s'est il passé ? Et bien disons , que parfois ; l'amour ne résiste pas au temps . Et Dieu sait que Willingham a usé et abusé du temps pour exposer son récit . Des volumes entrecoupés de mini histoires souvent pathétiques , mal dessinées n'apportant rien au récit , et venant sans cesse interrompre l'histoire principale comme autant de pages de pubs malvenues .

L'écriture de Willigham est très très répétitive ! Un problème surgit ? La communauté échafaude un plan génial , dont on se demande bien pourquoi personne n'y avait pensé avant ! Que ce soit dans Wolves ou The Good Prince, on sort ensuite des tours de magies qui viennent renverser les plans les plus démoniaques .

La série est donc victime de son succès . Le concept est original mais les histoires ne suivent plus. Difficile d'écrire sur la magie sans en abuser parfois de manière grotesque .
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Excellent 13 mars 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Série à découvrir absolument !

Un des meilleurs comics que j'ai lu ces 5 dernières années.

A lire au moins jusqu'à la marche des soldats de bois... Si vous n'aimez toujours pas, passez votre chemin
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?