undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:15,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 janvier 2012
Ce recueil regroupe les épisodes 22 et 28 à 33 de la série régulière créée sous le label Vertigo par le scénariste Bill Willingham.

Entre un épisode qui voit Cendrillon, telle une espionne russe, donner de sa personne pour infiltrer les agents doubles ; deux autres qui reviennent au cœur de la seconde guerre mondiale pour nous montrer les aventures de "Bigby Wolf" dans le monde des hommes (l'occasion pour le scénariste Bill Willingham de déclarer son amour aux histoires gothiques telles qu'elles furent portées à l'écran dans les années 30 par la Universal et aux histoires de guerre avec les méchants nazis à l'œuvre sur des expériences démoniaques), et une série de quatre épisodes développant la suite de l'histoire principale (faisant disparaître certains personnages et en apparaître de nouveaux, le tout conçu sur la succession des quatre saisons et sur la substance magique du vent dans les fables...), ce tome propose une lecture réellement aussi riche que diversifiée. Certains personnages s'étoffent ("Gobe-mouche"), tandis que d'autres s'imposent ("Mr North"). Dans le même temps, un tueur en série issu des fables sème le chaos dans la communauté. La fin est à la fois poétique et tragique, où Bill Willingham fait preuve d'un sens étonnant de la métaphore en ne stigmatisant pas la notion de MAL en ce qui concerne le phénomène des tueurs en série, mais en abordant le sujet avec finesse et retenue, notamment en traitant la douleur et les choix complexes qui retombent sur les parents d'éventuels psychopathes.

L'auteur trouve son rythme de croisière et continue d'approfondir une mythologie de plus en plus distincte de ses sources originelles, le côté "Harry Potter" laissant la place à une mythologie postmoderne bien distincte. Du coup, Willingham puise davantage ses références littéraires dans les fables traditionnelles afin de créer un tout nouvel univers plutôt que d'offrir une énième version des contes d'antan. Il s'agit donc réellement d'une relecture postmoderne.
Beaucoup de poésie, d'humour et d'esprit, pour une série pleine de ressource qui s'émancipe continuellement. Un délice.
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,00 €