undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 janvier 2013
Ce septième tome regroupe les épisodes #36 à 41 de la série de Bill Willingham. Il s'agit d'un arc narratif à part entière, avec début, milieu et fin. Mais il faut tout de même avoir lu la série depuis le premier épisode pour en suivre le fil de manière satisfaisante.
"Les Royaumes" est de toute manière une étape importante de la saga puisqu'elle dévoile au lecteur l'identité du mystérieux "Adversaire", l'ennemi des "fables", qui les a obligé à quitter leurs royaumes magiques pour vivre en exil à New-York et au nord des Etats-Unis, depuis des siècles !

Cet arc narratif n'est toutefois pas le meilleur entre tous. On prend conscience que le concept même de la série, à savoir l'anachronisme induit par le fait que les créatures magiques vivent à New-York sous nos yeux sans que nous en ayons conscience, perd un peu de son mordant lorsqu'il est délocalisé dans les royaumes originaux de toutes ces créatures, à la fois connues pour la plupart, puisqu'elle font partie de notre folklore, mais réinventées sous un vernis postmoderne grivois et caustique.
Mis en parallèle avec certains des arcs narratifs les plus réussis de la série, celui-ci ne vaut peut-être que 4 étoiles. Mais la série dans son entier en vaut assurément 5, tant elle s'impose comme l'une des plus originales et les mieux écrites du monde des comics pour adultes de ces dernières années.

On pourra retenir, parmi les points positifs en ce qui concerne ces épisodes en particulier, une capacité pour le scénariste de donner de l'épaisseur à son univers en creusant les origines du conflit opposant les "fables" à leur "adversaire". L'auteur parvient à nous surprendre en évitant soigneusement les facilités d'un manichéisme primaire. L'ennemi se révèlera en définitive plus complexe et ambivalent que prévu, et ses motivations donneront de la hauteur à la série en lui procurant une toile de fond sur le thème du pouvoir et toutes les complications liées à son ascension, avec des résonnances métaphoriques limpides quant à nos civilisations...
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 mars 2013
Série à découvrir absolument !

Un des meilleurs comics que j'ai lu ces 5 dernières années.

A lire au moins jusqu'à la marche des soldats de bois... Si vous n'aimez toujours pas, passez votre chemin
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Fables, Tome 3 : Romance
Fables, Tome 3 : Romance de Bill Willingham (Broché - 19 août 2009)

Fables, Tome 6 : Cruelles saisons
Fables, Tome 6 : Cruelles saisons de Bill Willingham (Broché - 17 mars 2010)
EUR 15,20