Fahrenheit 451: A Novel et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 10,66
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

Fahrenheit 451 (Anglais) Broché – 16 août 1993


Voir les 64 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 16 août 1993
EUR 10,66
EUR 5,07 EUR 4,06
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,70 EUR 5,38
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 13,30
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Fahrenheit 451 + Brave New World + 1984
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Brave New World EUR 8,65
  • 1984 EUR 5,74

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Fahrenheit 451 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : HarperVoyager; Édition : New Ed (16 août 1993)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0006546064
  • ISBN-13: 978-0006546061
  • Dimensions du produit: 1,8 x 12,5 x 19,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 148 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Felwine VOIX VINE on 5 septembre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Le monde que décrit Ray Bradbury peut sembler trop fantasque, loin de notre réalité, de ce que notre futur peut être et en même temps on a l'impression que peu de choses nous en séparent, qu'un rien pourrait nous y faire basculer. La censure afin de protéger, de ne choquer quiconque bref pleine de bonnes intentions est très présente dans nos sociétés et peut rapidement conduire à la désinformation, au mensonge.
J'ai beaucoup aimé l'interview de l'auteur joint dans ce livre qui est à l'image de 'Fahrenheit-451', vrai, engagé comme peu le sont de nos jours.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par bernie on 16 mars 2005
Format: Broché
I do not want to tell much of the story, as the unfolding is part of the intrigue. However now that houses are fire proof the purpose of firemen is performing a service by burning books to maintain the happy social order.
Naturally one fireman goes awry after several emotional incidences that run counter to his carrier. This leads to all kinds of deviant things like reading. What are you doing now?
One big rift between the book and the movie [Fahrenheit 451 (1966) -- Oscar Werner, Julie Christie] is that in the movie the "written word" was completely removed (even from the credits); where as in the book the state was against literature and not technical writing. Books are just symbols of ideas that could have been on the screen also. There is deference between training and education. Among other reasons the book was a symbol of one mans superiority over another in a world of equals.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par bernie on 24 novembre 2005
Format: Relié
I do not want to tell much of the story, as the unfolding is part of the intrigue. However now that houses are fire proof the purpose of firemen is performing a service by burning books to maintain the happy social order.
Naturally one fireman goes awry after several emotional incidences from someone burning up with the books to a young neighbor with strange ways, which run counter to his carrier. This leads to all kinds of deviant things like reading. What are you doing now?
One big rift between the book and the movie [Fahrenheit 451 (1966) -- Oscar Werner, Julie Christie] is that in the movie the "written word" was completely removed (even from the credits); where as in the book the state was against was literature and not technical writing.
Books are just symbols of ideas that could have been on the screen also. There is deference between training and education. Among other reasons the book was a symbol of one mans superiority over another in a world of equals.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par bernie on 11 janvier 2005
Format: Broché
One big rift between the book and the movie [Fahrenheit 451 (1966) -- Oskar Werner, Julie Christie] is that in the movie the "written word" was completely removed (even from the credits); where as in the book the state was against literature and not technical writing. Books are just symbols of ideas that could have been on the screen also. There is a deference between training and education. Among other reasons the book was a symbol of one mans superiority over another in a world of equals.
I do not want to tell much of the story, as the unfolding is part of the intrigue. However now that houses are fire proof the purpose of firemen is performing a service by burning books to maintain the happy social order.
Naturally one fireman goes awry after several emotional incidences that run counter to his carrier. This leads to all kinds of deviant things like reading. What are you doing now?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lawrance M. Bernabo on 25 mai 2005
Format: Relié
I am teaching "Fahrenheit 451" as the example of a dsytopian novel in my Science Fiction class, although it is certainly one of the most atypical of that particular type of narrative discourse. Compared to such heavy weight examples as George Orwell's "1984," Aldous Huxley's "Brave New World," Yevgeny Zamiatin's "We," Ray Bradbury's imaginative meditation on censorship seems like light reading. But the delicious irony of a world in which firemen start fires remains postent and the idea of people memorizing books so they will be preserved for future generations is compelling. Of course, there have been more documented cases of "book burning," albeit in less literal forms, since "Fahrenheit 451" was first published in 1953, so an argument can be made that while all the public debate was over how close we were the Orwellian future envisioned in "1984," it is Bradbury's little parable that may well be more realistic (especially in terms of the effects of television).
The novel is based on a short story, "The Fireman," that Bradbury published in "Galaxy Science Fiction" in 1951 and then expanded into "Fahrenheit 451" two years later. However, those who have studied Bradbury's writings caw trace key elements back to a 1948 story "Pillar of Fire" and the "Usher II" story from his 1950 work "The Martian Chronicles." Beyond that, there is the historical record of the Nazis burning books in 1933. The story is of a future world in which everyone understands that books are for burning, along with the houses in which they were hidden.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?