Fakirs et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fakirs: Livre audio 1 CD ... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par legrandfleuve
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Fakirs: Livre audio 1 CD MP3 - 697 Mo - Suivi d'un entretien avec l'auteur CD audio – Livre audio, 10 septembre 2014


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
CD audio, Livre audio
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 19,50 EUR 10,44

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Fakirs: Livre audio 1 CD MP3 - 697 Mo - Suivi d'un entretien avec l'auteur + Angor: Livre audio 2 CD MP3 - 622 Mo + 598 Mo
Prix pour les deux : EUR 43,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Antonin Varenne

Après une maîtrise en philosophie, Antonin Varenne devient alpiniste du bâtiment puis charpentier, voyage en Islande, au Mexique... À l'âge de 33 ans, il publie son premier roman Le Fruit de vos entrailles (2006), suivi de Gâteau mexicain (2007). Avec Fakirs (2009), il reçoit le Grand Prix Sang d'encre et le Prix Michel Lebrun (2009). Son dernier roman, Le Mur, le Kabyle et le marin (2011), a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar/20 Minutes et le prix du polar francophone.

Jean-Michel Vovk

Jean-Michel Vovk né à Alger en 1961 est comédien, enseignant, réalisateur, scénariste. Après des études d'interprétation dramatique effectuées à l'Insas, et une quinzaine d'années passées sur les planches, il s'oriente vers le cinéma et la télévision pour lesquels il a joué dans une cinquantaine de films.

Revue de presse

« D’emblée tout y est : une intrigue tordue et pourtant parfaitement crédible qui mêle complot politique et perversité, un flic désabusé qui moisit dans son coin tout en essayant de sauver l’honneur dans un milieu totalement corrompu, une épidémie de suicides spectaculaires… » Le Monde des livres

« Antonin Varenne, nouveau pape du roman policier. » Le Point




Détails sur le produit

  • CD: 507 pages
  • Editeur : Audiolib (10 septembre 2014)
  • Collection : Suspense
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2356417761
  • ISBN-13: 978-2356417763
  • Dimensions du produit: 14 x 0,8 x 19 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 245.013 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né à Paris en 1973, Antonin Varenne quitte l'Université après une maîtrise de philosophie. Il vit à Toulouse, travaille en Islande et au Mexique. Revenu en France, il se consacre désormais à l'écriture.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas le 1 mai 2009
Format: Broché
"Fakirs" est dans la lignée des deux premiers romans d'Antonin Varenne, "Le fruit de vos entrailles" et "Le gâteau mexicain": une formidable intrigue complètement originale, des personnages très forts, et un plaisir de lecture que l'on trouve chez très peu d'autres auteurs contemporains. La meilleure lecture de l'année.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphanie le 7 août 2011
Format: Poche
Au premier coup d'oeil, la couverture et le résumé ne sont guère alléchants. Et pourtant, ce roman noir, plus que noir, est divinement impitoyable, juste et captivant. C'est l'histoire, d'un côté, d'un lieutenant et de son adjoint, deux bras cassés confinés au service des suicidés, et qui commencent à relever plusieurs cas suspects sans véritablement mettre un nom à ce malaise. C'est ainsi qu'ils font la connaissance d'un trappeur franco-américain, appelé à la rescousse pour régler les formalités administratives suite au décès de son ami, un fakir qui s'est vidé de son sang alors qu'il était en représentation. Une mort douteuse, donc. John commence à fourrer son nez dans les affaires louches de son pote, aidé de loin par le lieutenant Guérin, lui-même hanté par ses propres démons liés à une guerre des barbouzes. C'est tout simplement bluffant, ça se lit tout seul, le désespoir des uns faisant presque le bonheur des autres, parce qu'il ne faut pas se voiler la face, l'auteur dresse un portrait attachant de ses personnages, alors même qu'ils ne sont pas parfaits mais tout cabossés, avec des bleus partout. Ce n'est pas joli-joli, c'est au contraire insolite, sombre mais ça le fait. Cela coule tout seul, la fin est terrible mais parfaitement réussie, à sa façon l'auteur a su tirer son épingle du jeu, et ce serait mentir que de ne pas reconnaître qu'on savoure davantage la forme au fond de l'intrigue.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joachim TOP 500 COMMENTATEURS le 17 avril 2009
Format: Broché
C'est plus qu'un polar, c'est une plongée dans les zones les plus sombres de l'homme accompagnant une intrigue complexe et des personnages merveilleusement travaillés jusqu'à la dernière page, et d'une véritable patte quant à l'auteur. Un roman qui se démarque réellement des gros polars à couvertures flashy, quelque chose de construit, aboutit, bref un vrai bon roman.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Calli TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 octobre 2010
Format: Broché
Fakirs est un très bon polar qui vous transporte dans son propre univers : décalé, vaguement surréaliste et souvent drôle.
Les personnages de Fakirs sont très travaillés et ont tous un véritable relief : loufoques, désabusés ou abimés par la vie ils sont toujours attachants, fascinants même. Ils sont l'âme du roman. Bien sûr il y aussi une intrigue, originale et tordue, juste ce qu'il faut.
Rehaussé d'humour grinçant, le style est parfait.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par polar75 le 22 août 2009
Format: Broché
«Lambert se bouffait les ongles.» Prometteur, cet incipit, non? La suite de Fakirs, troisième polar d'Antonin Varenne, né en 1973 à Paris, ne déçoit pas. Il met en scène un certain commissaire Richard Guérin du 36, quai des Orfèvres - dont le jeune Lambert est justement l'adjoint -, aux prises avec une série de suicides plus déroutants les uns que les autres: un jeune type courant, nu, à contre-courant sur l'autoroute, avant de se faire réduire en bouillie par un poids lourd, comme le révélera une caméra de contrôle; un homme qui s'empale sur le squelette d'un cachalot suspendu au plafond de la Grande Galerie du Muséum d'histoire naturelle; et puis cet Américain, Alan Mustgrave, ce «fakir du Kansas» recouvert de piercings, qui excelle à se mutiler en public et se videra de son sang, délibérément semble-t-il, lors d'un ultime numéro dans un cabaret parisien, devant un public en extase, avide de sensations fortes. Des meurtres déguisés en suicides? Richard Guérin n'est pas loin de le penser. John Nichols, l'ami d'Alan, non plus. Ce thésard défroqué de psychologie comportementale, qui faisait des recherches sur les traumatismes de guerre, abandonne son «tipi de baba cool» dans le fin fond du Lot pour mener l'enquête à Paris. Au-delà de ce scénario morbide, Fakirs détonne par la densité et la singularité de ses personnages, de vrais écorchés vifs pour le coup.Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS le 20 février 2010
Format: Broché
Un lieutenant,Guérin,flanqué de son fidèle stagiaire, Lambert,tous deux honnis par le restant de leurs collègues, sont chargés d'enquêter sur les suicides. Loin de se plaindre de la situation , nos deux anti-héros barbotent la-dedans quasiment avec bonheur, ce qui ajoute encore à la répulsion des autres policiers.
La mort en direct d'un "fakir" américain qui donnait en spectacle ses souffrances sur une scène parisienne spécialisée dans le sado-maso va amener à paris un franco-américain retranché à la campagne dans un tipi, Alan Mustgrave. Fatalement les trajectoires des trois hommes vont se croiser , surtout quand Guérin et Lambert vont trouver des similitudes à toute une vague de suicides soigneusement mis en scène...
Ne vous fiez pas à la couverture ni à la quatrième de couv': Fakirs n'est pas du tout un énième roman policier glauque . Même s'il y est question de suicide, de torture, ce n'est jamais présenté de manière malsaine, l'auteur ayant le chic pour balancer, mine de rien , quelques assertions déroutantes: "Un chien peut-il faire interner son maître ? " ou donner à toute une liste de suicidés les identités d'auteurs de romans policiers ( Sylvie Granotier ou J. B Pouy, entre autres). Autant de clin d'oeils qui détendent- un peu -l'atmosphère.
Avec son son "Columbo", tout aussi dégarni que son ara Churchill, nanti d'un imperméable jaune , qui prend frénétiquement des notes et balance sa vérité au moment où on s'y attend le moins, Antonin Varenne nous donne un personnage paradoxalement falot et haut en couleurs. Beaucoup d'humanité et d'empathie dans un texte qui ne ménage pas ses rebondissements. Un grand bonheur de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?