Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Falla : Noches en los jardines de España, La vida breve, El sombrero de tres picos
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Falla : Noches en los jardines de España, La vida breve, El sombrero de tres picos Super Audio CD


Prix : EUR 10,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
13 neufs à partir de EUR 9,65

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • Interprète: Teresa Berganza
  • Orchestre: Orchestre des Concerts Lamoureux, Orchestre de la Suisse Romande
  • Chef d'orchestre: Igor Markevitch, Ernest Ansermet
  • CD (25 septembre 2012)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Super Audio CD
  • Label: Praga Digitals
  • ASIN : B008L1VZRM
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 60.575 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Noches en los jardines de espana:I.en el generalife
2. II.danza lejana
3. III.en los jardines de la sierra de cordoba
4. La vida breve:interludio y danza no.1
5. El sombrero de tres picos:I.introduccion
6. II.la tarde
7. III.danza de la molinera
8. IV.las uvas
9. V.danza de los vecinos
10. VI.danza del molinero
11. VII.danza del corregidor
12. VIII.danza final

Descriptions du produit

Clara Haskil et Teresa Berganza au service de Manuel de Falla. L'art de FALLA est enraciné dans la tradition andalouse, une des plus pures et vivaces de la musique espagnole. Sa technique d'écriture est souvent conditionnée par des effets spécifiques qui magnifient le jeu et les sonorités de l'instrument-roi, à savoir la guitare qui accompagnait chants et danses ancestrales. Revivent ainsi la gravure des fameuses Nuits qu'en a laissée Clara Haskil (1895-1960) qui domine toujours une discographie moderne curieusement atone, et celle du Tricorne, chef-d'oeuvre intemporel (Londres, 1919), dont la splendeur profonde et les vibrations étranges ont trouvé en Teresa Berganza peut-être l'interprète la plus sobre et la plus authentique. Aussi séduisante dans les rôles successifs de Chérubin, Cendrillon, Zerline ou Carmen que dans le folklore espagnol (chansons populaires, zarzuelas), elle a trouvé en Ernest Ansermet un chef qui met en valeur la perfection d'une écriture à la netteté aussi savoureuse que tranchante. Concentré en seul programme, l'essence même de la musique orchestrale espagnole qui imposera ensuite son propre classicisme, Ravel et Stravinsky, dans le Concerto avec clavecin (commande de Wanda Landowska) et les Tréteaux de Maître Pierre.

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rene Beudin le 24 février 2013
Achat vérifié
C'est un disque ancien mais qui devait être sans faute remis sur le marché. Même si l'on a connu des versions plus nerveuses d'El sombrero. Markevitch reste un grand chef et l'on devrait rééditer d'autres merveilles qu'il avait enregistrées (comme Lili Boulanger) et qui se sont eloignées dans l'oubli.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Pierre Pister le 5 mai 2013
Ce CD PRAGA, récemment édité, risque de prêter à confusion. Il s'agit de deux enregistrements parus sous deux labels différents en 1960-61 et tombés dans le domaine public. Les Nuits de Clara Haskil et Markevitch sont parues chez Phillips, couplées avec le 2ème concerto de Chopin. Le Tricorne, signé par Ansermet avec Berganza, est un des fleurons du catalogue Decca et la gravure de référence de l'aeuvre.
Cette réédition relève du tripatouillage et la mention SACD ne doit pas faire illusion. L'idéal est de se procurer ces enregistrements sous le label d'origine (ou d'aller voir du côté du label audiophile japonais « ESOTERIC »).

Jean-Pierre PISTER
Vice-président du Cercle Lyrique de Metz
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?