Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Falla: El Sombrero de Tres Picos; La Vida Breve; El Amor Brujo
 
Agrandissez cette image
 

Falla: El Sombrero de Tres Picos; La Vida Breve; El Amor Brujo

5 juin 2000 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
1:39
2
5:05
3
3:38
4
4:05
5
3:15
6
6:59
7
6:01
8
6:09
9
7:13
10
2:31
11
1:31
12
2:17
13
2:55
14
3:50
15
0:56
16
1:37
17
4:41
18
2:46
19
1:26


Détails sur le produit

  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2000 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:08:34
  • Genres:
  • ASIN: B004H595FA
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 69.822 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 28 juin 2008
Format: CD
Ernest Ansermet fut un interprète historique de la musique de Manuel de Falla, dirigeant notamment la première représentation londonienne du "Sombrero de tres Picos" le 22 juillet 1919 au Théâtre Alhambra de Leicester Square, décoré et costumé par Picasso pour les Ballets Russes de Diaghilev.

« Une image épico-dramatique d'un morceau de vie espagnole » : c'est ainsi que le maestro helvète qualifiait ces mésaventures chorégraphiques du corregidor courtisant la jolie meunière, au dam de son époux.
C'est une autre histoire de jalousie que met en scène "El amor brujo", nous plongeant dans une Andalousie fantasmagorique : une bohémienne exorcise le spectre de son ancien amant par la célèbre « danse rituelle du feu ».

Ansermet avait déjà gravé "Le Tricorne" en mai 1952 avec la voix de Suzanne Danco.
Le présent disque réédite la version de 1961 avec la jeune Teresa Berganza et le même orchestre de la Suisse Romande : la vigueur rythmique et la caractérisation dramatique s'incarnent dans cette version pétulante, somptueusement flattée par les micros de Decca. Ce témoignage domine toujours hautement la discographie, même si l'on doit aussi entendre la mezzo madrilène sous la baguette étincelante de Seiji Ozawa à Boston (DG).

Berganza s'illustra aussi dans "L'Amour Sorcier" avec Garcia Navarro (DG) mais la suave prestation de Marina de Gabarain, captée en octobre 1955 à Genève, bénéficie ici d'une direction suprêmement attentive.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Julien Mosa on 19 avril 2007
Format: CD
Manuel de Falla vit le jour à Cadix le 23 novembre 1876. Son père était Andalou, sa mère Catalane. Tout jeune, Manuel de Falla eut une révélation : une symphonie de Ludwig van Beethoven. Cette audition éveilla sa vocation de compositeur. Il commenca dès l'âge de huit ans l'étude du piano avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, l'élève d'un pianiste de haut niveau, José Trago. Après avoir obtenu un prix de piano, il fut, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire de Madrid, où il eut pour professeur de composition Felipe Pedrell. A cette époque, il composa quelques "zarzuelas" (opérettes espagnoles), avant de prendre part à un concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts et pour lequel il composa son opéra "La vida breve" en 1904-1905 ; l'on peut considérer aujourd'hui cet opéra comme un exercice pour achever sa formation à l'instrumentation avec Felipe Pedrell (il s'agit de son seul "grand" opéra achevé). En 1907, il se rendit à Paris où il séjourna jusqu'en 1914 ; il se lia d'amitié durant cette période avec les compositeurs Claude Debussy, Maurice Ravel, Paul Dukas et Isaac Albeniz (qui l'influencèrent fortement et le marquèrent de leur empreinte), ainsi qu'avec le pianiste Ricardo Viñes, qui joua et créa ses "pièces espagnoles" ; c'est ce pianiste qui suggéra à Manuel de Falla de composer ses trois pièces pour piano et orchestre "Nuits dans les jardins d'Espagne".Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique