Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Fantaisie Militaire
 
Agrandissez cette image
 

Fantaisie Militaire

7 janvier 1998 | Format : MP3

EUR 8,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:32
30
2
4:24
30
3
4:47
30
4
3:44
30
5
4:07
30
6
4:16
30
7
3:29
30
8
5:05
30
9
4:05
30
10
4:43
30
11
3:55
30
12
2:06

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 6 janvier 2009
  • Label: Universal Music Division Maison Barclay
  • Copyright: (C) 1998 Barclay
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 49:13
  • Genres:
  • ASIN: B0025GYFCQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.051 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien TOP 1000 COMMENTATEURS sur 30 janvier 2010
Format: CD
Dans la discographie d'Alain Bashung, mort l'année dernière d'un cancer, Fantaisie Militaire, sorti en 1998, tient une place mémorable. Ce disque, couronné par des Victoires de la Musique, obtiendra d'ailleurs, 7 ans après sa sortie (en 2005, donc), la Victoire de la Musique du meilleur album français de ces 20 dernières années. Consécration supplémentaire pour un disque unanimement reconnu comme monumental dès l'année de sa sortie, et qui est le joyau de la carrière de Bashung, immense chanteur. Enregistré au studio Miraval (vers Nice), Fantaisie Militaire bénéficie de la participation, entre autres, du guitariste Adrian Utley (de Portishead) ou de Rodolphe Burger (de Kat Onoma). Bashung a signé ou cosigné (plutôt) tous les titres de l'album avec Jean Fauque, excepté Samuel Hall, signé Burger et Olivier Cadiot.

Fantaisie Militaire est gorgé de splendides chansons ; en fait, des 12 chansons, de Malaxe à Angora, rien n'est à jeter ici, on tient 50 minutes de bonheur. Bien entendu, on n'oubliera pas de citer La Nuit Je Mens, sans doute la plus grande chanson de Bashung à être sortie en single (et qui cartonnera : le clip aura sa Victoire), ma chanson préférée de Bashung aussi. On m'a vu dans le Vercors/Sauter à l'élastique/Voleur d'amphores/Au fond des criques/J'ai fait la cour à des murènes/J'ai fait l'amour/J'ai fait le mort/T'étais pas née...
Lire la suite ›
3 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par philb TOP 500 COMMENTATEURS sur 25 juin 2011
Format: CD
"Fantaisie militaire", publié en 1998, justifie à lui seul la place d'Alain Bashung au sommet du rock français. Malgré quelques tubes sympathiques dans les années 70 et 80, il faut avouer que ses albums enregistrés à cette période n'ont pas très bien vieilli, en dépit d'un style original qui détonne dans le paysage français de l'époque. En 1991, Bashung change de stature avec "Osez Joséphine", single imparable qui fait un peu oublier les faiblesses de l'album du même nom, qui flirte parfois avec le cliché "rock de Nashville" et le manque d'inspiration (la moitié du disque est constitué de reprises). L'album suivant "Chatterton" lorgne vers des territoires plus aventureux et propose des titres plutôt originaux, même s'il manque le petit quelque chose qui fait la différence. En tout cas, rien ne laissait présager l'excellence de "Fantaisie militaire", que l'on peut qualifier d'album irréprochable. La production synthétise les climats rock et trip hop chers aux années 90, mettant en valeur des chansons qui conjuguent simplicité et ambition (Les Valentins et Joseph Racaille, le nec plus ultra de l'époque, sont aux manettes). Côté textes, la plume de Jean Fauque surpasse tout ce que Bashung a pu interpréter auparavant. Ajoutons à cela que le créateur de "Gaby" n'a jamais aussi bien chanté. Cela donne un album qui tutoie la perfection à chaque plage. Les trois chansons qui ouvrent ce festival (Malaxe, La nuit je mens et Fantaisie militaire) constituent sans doute la meilleure entrée en matière jamais entendue dans un disque de Bashung (et dans un disque français tout court).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Beauchne sur 2 novembre 2003
Format: CD
"Angora sois la soie, sois encore à moi" : telle est la dernière phrase que dit Bashung dans la magnifique 'Angora'. Rien que pour cette phrase et c'est peu, on devrait se procurer ce chef d'oeuvre. Une seule phrase de la poésie de Alain et Jean Fauque peut envouter l'écouteur. C'est comme cette enveloppe sonore qui plane le long des 4 minutes de 'Aucun Express' : une des plus belles musique écrite par l'ami depuis des lustres ! -Chatterton- annonçait -Fantaisie Militaire- qui de -Fantaisie Militaire- va donner -L'Imprudence-.
Durant les 50 minutes de ce disque, on découvre 'Malaxe', sublime ouverture. 'La nuit je mens', un joyau venu du ciel qui est d'ailleurs un grand tube. L'interprétation est grandiose, la musique émouvante, écoutez ces violons et cette guitare acoustique qui couvre presque la voix rauque et enchantée de Alain. On continu avec l'électrique 'Fantaisie Militaire' qui est un véritable morceau de bravoure avec cette petite pointe de folie qui donne de la chaleur à l'interprétation du chanteur. S'en suit des perles comme '2043', la sublime 'Mes prisons' et 'Ode à la vie' comme si Bashung attaqué les genres à la fourche qu'il mani de façon innatendue. 'Dehors' avec ses nappes de cordes et le méprisant 'Samuel Hall' : pendant 5 minutes ça bouge pas, toujours le même rythme. Ca peut être fatiguant et énivrant mais c'est là le charme ! L'énivrance c'est ce qu'il y a de plus beau.
Comme si Alain Bashung en pinçé pour la musique moderne, il fait une approche aux nouvelles tendances "trip Hop" (c'est comme ça que ça se dit) avec 'Au Pavillon des Lauriers' où l'imprudent se dit "Je veux rester fou".
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique