ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Skyvo Direct Ajouter au panier
EUR 7,80
Dvd Overstocks UK Ajouter au panier
EUR 10,64
Expédition Express Ajouter au panier
EUR 13,33
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Fear Of A Black Planet

Public Enemy CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 8,46
Prix : EUR 8,41 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,05 (1%)
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 1 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Public Enemy

Discographie

Image de l'album de Public Enemy

Photos

Image de Public Enemy

Biographie

Alors qu'il donne un coup de main à livrer des meubles avec son père, Chuck D (né Carlton Ridenhour en 1960) peaufine son style, un mélange de critique sociale et politique posée sur des rythmiques percutantes formant l'ossature musicale de morceaux surpeuplés de sonorités diverses, pour le compte de Spectrum City. En compagnie de Flavor ... Plus de détails sur la Page Artiste Public Enemy

Visitez la Page Artiste Public Enemy
41 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Fear Of A Black Planet + It Takes a Nation of Million to Hold Us Back + Yo! Bum Rush The Show
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (25 février 2013)
  • Date de sortie d'origine: 1 janvier 2000
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Def Jam
  • ASIN : B0000024IE
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.712 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Contract on the world love jam
2. Brothers gonna work it out
3. 911 is a joke
4. Incident at 66.6 FM
5. Welcome to the terrordome
6. Meet the g that killed me
7. Pollywanacraka
8. Anti-nigger machine
9. Burn hollywood burn
10. Power to the people
11. Who stole the soul?
12. Fear of a black planet
13. Revolutionary generation
14. Can't do nuttin' for ya, man!
15. Reggie jax
16. Leave this off your fu*kin charts
17. B side wins again
18. War at 33 1/3
19. Final count of the collision between us and the damned
20. Fight the power

Descriptions du produit

Amazon.fr

Le troisième album de Public Enemy est aussi celui de la confirmation : il est strictement impossible de faire plus dansant et politique (à la fois) que ça. Toujours truffés de références au patrimoine culturel noir américain, les textes de Chuck D et les instrus de la Bomb Squad font mouche à chaque fois avec un impact rarement atteint dans l'histoire de "la musique de jeunes". De ''911 Is A Joke'' à ''Fight The Power'' en passant par un ''Burn Hollywood Burn'' réunissant Big Daddy Kane et Ice Cube, l'assaut surpuissant de P.E. ravage tout sur son passage (à commencer par les fachos). De l'esclavage aux abus de pouvoir et à l'intox' médiatique, pas un thème ne résiste au regard affûté du "terroriste lyrical" et à son analyse sans concession. 1989 fut l'année de Public Enemy et on comprend mieux pourquoi à l'écoute de ce cocktail à haute teneur en TNT. Au fait, si vous voulez savoir l'heure... regardez Flavor Flav, c'est lui qui a l'horloge. --José Guerreiro

Descriptions du produit

1990 bomb includes "911 Is A Joke" and "Welcome To The Terrordome".

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chuck D dans sa plus grnade forme 24 mai 2003
Par Un client
Format:CD
Cet album est le troisième du groupe public enemy. Cet album déborde de messages aux "peuples du ghetto", on aura pas besoin de traduire les titres "Fight the power" (qui fut un véritable carton!), et les turies "Welcome to the terrordome", "911 is joke", etc.. Cet album est aussi très inovent pour l'époque de ce que l'on appelle "Le tecnho sound" de Public Enemy". Les musiques sont violentes, et les textes regorge de messages faisant appel à la réflexion. C'est tout simplement un grand classique du hiphop!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable 23 octobre 2003
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Après plus de 10 ans ce brulot est toujours aussi corrosif et n'a rien perdu de sa pertinence et de sa puissance.
Plus funky et varié musicalement que son immanquable complément 'It Takes a nation of millions to hold us back', il reste un album de référence, jamais égalé, et indispensable.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 stop to the white 23 mars 2008
Format:CD
Public enemy
Fear of a black planet
Yeeeeeeeeeeeeee hhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!! un peu à la manière de la révolution punk, Chuck d et le bouffon Flavor flav déboulent tout en nerf et dans l'urgence pour mettre le bordel , puis souffler un vent de panique sur la communautée blanche amerloque....
Punk n'est pas le bon mot qualifions les d'extremistes du son et de la tchatche, des textes au vitriole pour nous donner envie de redonner dare dare les rennes du pouvoir aux black, une déflagration sonore qui inscrit le hip hop au menu de la carte rock n rollesque de cette fin de siècle.
Cette tribut d'énervé s'affiche avec un contingent de fidèles limite sectaire, puis revet une image militaire qui n'est pas sans rappeller le mouvement des black panthers des 70's.
Pour les samples c'est l'équipe de la bomb squad qui tient les rennes.... Des bribes de funk sont noyées sous la masse sonore pseudo industrielle, des bruits de machines remplacent les samples doux et claquant de la soul funk, un univers froid et glaçant qui fout les boules.
A la hauteur du concept evoqué, la bande sonore de « peur d'une planète noire » jette les bases d'un hip hop véhiculant ressentiment politique et haine raciale, autrement dit le mouvement se radicalise au point de devenir une bête noire pour le Fbi et les ligues bien pensante du pays.
Who stole the soul, burn hollywood burn et welcome ton the terrordrome plonge l'auditeur dans une paranoia et une peur glaciale, la contre attaque sur la supprematie du monde blanc s'ouvre sur une plage contract on the world love jam.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?