ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 2,50
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Femmes au Quotidien de 1750 a Nos Jours (Ne) (les) [Broché]

Marie-Odile Mergnac
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix : EUR 15,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 25 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,50
Vendez Femmes au Quotidien de 1750 a Nos Jours (Ne) (les) contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Introduction

On lit souvent des propos du genre «La femme au XIXe siècle était comme ci, celle du XVIIIe siècle comme ça...». Or, il n'y a pas une femme, mais des femmes. Lorsqu'on en parle au singulier, c'est qu'on évoque seulement celle qui a laissé des écrits, publié des mémoires, bref la femme issue de la noblesse ou de la haute bourgeoisie, la femme lettrée, femme de lettres parfois. Comme ces dictionnaires qui mettent des vignettes sur les costumes du Moyen Age à nos jours et qui ne dessinent que des costumes de cour : les petits écoliers sont persuadés, en toute bonne foi, que leur aïeule portait sous Louis XIV une haute perruque poudrée garnie de perles et de plumes ainsi qu'une vaste robe à cerceaux. Combien de femmes étaient habillées ainsi en réalité ? Une toute petite minorité. La minorité qu'on appelait à la Belle Époque «le monde» ou «la société», comme s'il n'existait rien en dehors d'elle.

Aussi cet ouvrage analyse la vie des femmes en deux temps.
° D'abord selon le milieu dans lequel elles sont nées : depuis la fillette abandonnée à la naissance (qui connaît donc un bien mauvais départ dans l'existence) jusqu'à celle née dans l'aristocratie, en passant par la fille de paysan, la fille d'ouvrier, la fille d'artisan... Ce qui introduit néanmoins un autre biais, puisque le découpage présente ces catégories de façon égale alors qu'elles ne l'étaient pas numériquement. En 1 750, la fillette née dans la paysannerie représente ainsi plus de sept cas sur dix. C'est elle qui, jusqu'au XXe siècle, est véritablement représentative de la place de la femme dans la société. Il faut le garder en mémoire en lisant les pages qui la concernent. Il faut en même temps se souvenir que, même sous l'Ancien Régime, ces catégories n'étaient pas étanches ; le passage de l'une à l'autre était possible. L'ascension sociale existait, même si elle se réalisait souvent sur plusieurs générations, la chute aussi : il suffisait d'un veuvage précoce, d'une guerre, d'une série de coups durs... Hier comme aujourd'hui, les catégories ne se dressent pas les unes contre les autres mais s'imbriquent, en une multitude de nuances.
° Ensuite selon leur date de naissance. Si la catégorie sociale joue un rôle, la génération dans laquelle naît une femme en joue également un. Non seulement parce que les techniques évoluent, les modes de vie se transforment, mais aussi parce que des événements majeurs peuvent frapper de la même façon toutes les femmes d'une même génération. La Révolution ou les deux guerres mondiales par exemple ont touché l'ensemble de la population et ont pu marquer les destins ou les comportements autant, parfois davantage, que le milieu social. Le livre ne regarde donc pas les femmes globalement, d'hier à aujourd'hui, mais époque par époque, en fonction de leur année de naissance, les années 1750, 1800, 1850, 1900 et 1930 ayant été choisies comme point de départ. Au fil du temps aussi, certaines catégories qui n'existaient pas font leur apparition : les ouvrières à partir de 1850, les fonctionnaires au XXe siècle, etc. Ce livre a choisi de s'arrêter aux femmes nées en 1930, les mutations de la société et des modes de vie s'accélérant encore par la suite.

Pour chacune de ces périodes et pour chaque type de femme étudié, deux chapitres sont rédigés : un sur l'enfance, une période qui me semble essentielle parce qu'elle construit la personnalité et les goûts, l'autre sur l'âge adulte. Chacun de ces chapitres se présente sous forme d'une double page. La page de gauche dresse une synthèse, la page de droite donne un récit de vie, un portrait de femme, qui permet au lecteur de mieux comprendre les évolutions, les différences ou les ressemblances d'une catégorie à l'autre. Ces courtes biographies ont été bâties à partir des innombrables généalogies que j'ai eu l'occasion d'étudier, mais aussi à partir des mémoires laissées par celles qui savaient écrire, ou des témoignages oraux (anonymes) rassemblés pour cet ouvrage.

Présentation de l'éditeur

On lit souvent des propos du genre «La femme au XIXe siècle était comme ci, celle du XVIIIe siècle comme ça...». Or, il n'y a pas une femme, mais des femmes. Lorsqu'on en parle au singulier, c'est qu'on évoque seulement celle qui a laissé des écrits, publié des mémoires, bref la femme issue de la noblesse ou de la haute bourgeoisie, la femme lettrée, femme de lettres parfois. Comme ces dictionnaires qui mettent des vignettes sur les costumes du Moyen Âge à nos jours et qui ne dessinent que des costumes de cour : les petits écoliers sont persuadés, en toute bonne foi, que leur aïeule portait sous Louis XIV une haute perruque poudrée garnie de perles et de plumes ainsi qu'une vaste robe à cerceaux. Combien de femmes étaient habillées ainsi en réalité ? Une toute petite minorité. La minorité qu'on appelait à la Belle Époque «le monde» ou «la société», comme s'il n'existait rien en dehors d'elle.

C'est tout le mérite de cet ouvrage de tenter d'aborder, époque par époque, les différentes conditions féminines. Synthèses et portraits issus de généalogies ou d'interviews se succèdent pour approcher au mieux et de façon très vivante, la multiplicité des parcours. Une approche originale qui permet une véritable compréhension du passé.

Marie-Odile Mergnac, généalogiste et historienne, dirige la collection de guides de généalogie des Éditions Autrement et la revue hebdomadaire Généalogie facile des Éditions Hachette. Elle est auteur ou coauteur de nombreux livres sur la vie quotidienne autrefois, comme Bébés d'hier ou Le mariage et ses rites d'hier à aujourd'hui.

Détails sur le produit

  • Broché: 144 pages
  • Editeur : Archives et Culture (15 avril 2011)
  • Collection : Vie d'Autrefois
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2350771849
  • ISBN-13: 978-2350771847
  • Dimensions du produit: 23,8 x 16,6 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 492.265 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4.0 étoiles sur 5 Role de la femme dans la societe 13 juin 2011
Par LILOU
Articles succints donnant des infos précises sur les époques catégorie par catégorie.
Ces catégories sociales changent et se diversifient au fur et à mesure des siècles.
Intéressant de suivre l'évolution et pour la généalogie.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?