Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Ferrat Chante Aragon, Vol. 2
 
Agrandissez cette image
 

Ferrat Chante Aragon, Vol. 2

10 décembre 2007 | Format : MP3

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:10
30
2
4:29
30
3
3:04
30
4
2:55
30
5
3:04
30
6
4:21
30
7
3:57
30
8
3:11
30
9
3:34
30
10
2:49
30
11
3:11
30
12
4:08
30
13
4:09
30
14
3:53
30
15
3:30
30
16
7:33

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 14 novembre 1994
  • Label: Temey
  • Copyright: 1994 Temey
  • Durée totale: 1:01:58
  • Genres:
  • ASIN: B0024B06BG
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 23.146 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
10
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

32 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boawaks sur 13 février 2005
Format: CD
C'est un des tout meilleurs albums de Jean Ferrat. "16 nouveaux poèmes d'Aragon" dit la pochette. Nouveaux, nouveaux, ils s'étalent tout de même de 1948 à 1966, mais une fois de plus, le miracle opère, comme trente ans auparavant avec "Ferrat chante Aragon". Peu importe que la Poésie d'Aragon fleure bon l'utopie, ou plutôt la promesse de l'utopie, peu importe que certains vers soient complètement obsolètes (allez, un seul exemple, pourtant dans la plus belle chanson : "Lorsque la musique est belle, Tous les hommes sont égaux, Et l'injustice rebelle, Paris ou Santiago"), peu importe tout ce que l'on sait aujourd'hui d'Aragon - et d'Elsa. Ce qui compte, c'est que Jean Ferrat reussisse à mettre en musique l'inchantable (Qui vivra verra), à donner des pastels inattendus (Odeurs des myrtils), à remettre en scène le Chili du dictateur... Videla (1946-1952, incultes!) (Complainte de Pablo Neruda). Il alterne la fête (Chagall) et la nevrose parisienne (Les Feux) et arrive à donner après 40 ans de carrière une belle leçon de "chanson française" avec des orchestrations parfaites. Puis, finalement, il vous tirera les larmes, dans votre voiture, caché que vous êtes par le pare brise mouillé (Epilogue):
"Je vois tout ce que vous avez devant vous de malheur de sang de lassitude
Vous n'aurez rien appris de nos illusions rien de nos faux pas compris
Nous ne vous aurons à rien servi vous devrez à votre tour payer le prix
Je vois se plier votre épaule A votre front je vois le pli des habitudes"
Indispensable et Beau.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par philb TOP 500 COMMENTATEURS sur 6 juillet 2011
Format: CD
Le public et le métier semblent avoir redécouvert Jean Ferrat au lendemain de sa mort survenue en mars 2010. C'est à la fois surprenant et heureux. L'ermite ardéchois est un cas à part dans la chanson française, un modèle d'honnêteté et d'intégrité, qui n'a rien enregistré durant les quinze dernières années de sa vie, peut-être conscient d'avoir déjà tout dit et de n'être plus en phase avec l'époque. Même le grand Brel avait cédé à la tentation de revenir au disque un an avant sa mort. Le silence, n'en déplaise à certains, fut un acte de résistance très fort de la part de Ferrat, face à une industrie du disque à la dérive et à un monde devenu trop complexe à analyser. Ainsi, Ferrat 95 (sorti en fait fin 94) est le dernier enregistrement de Jean Ferrat, qui se fait l'interprète de Louis Aragon pour tirer sa révérence. On connaît l'affection de Jean pour l'auteur des "Yeux d'Elsa". Leur rencontre a déjà accouché de quelques chefs-d'oeuvre historiques (Aimer à perdre la raison, Que serais-je sans toi, Heureux celui qui meurt d'aimer, Au bout de mon âge).
Ici, ces 16 nouveaux poèmes d'Aragon (sous-titre de l'album) sonnent un peu comme le bilan d'une oeuvre et d'une vie (celles de Ferrat et d'Aragon en même temps). Les textes racontent un siècle d'espoir, de combat, d'amour et d'amitié, comme autant de rêves fracassés contre la dure réalité du Stalinisme, dont le dernier titre "Epilogue", dresse le constat amer et donne au recueil une tonalité assez pessimiste.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. André TOP 100 COMMENTATEURS sur 6 mai 2010
Format: CD
Un superbe album de 16 tîtres, entièrement consacrés à Aragon. Dernier album de Ferrat, enregistré en 1995. Certes, aucun de 16 titres n'a eu le succès de certaines chansons (que serais-je sans toi ? par exemple) du précédent album que le chanteur avait consacré au poète. Néanmoins, bien que les chansons se laissent apprivoiser moins rapidement, le tout forme un ensemble harmonieux, homogène, de très grande qualité. A écouter sans modération.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par S. Serge sur 23 mars 2010
Format: CD
Texte, orchestration, mélodie et voix évidemment, tout y est : une très belle œuvre.

Je le possède depuis sa sortie, je l'ai écouté des dizaines et dizaines de fois puis suis passé à d'autres choses ; je l'ai réécouté suite à la disparition du Maître et là, wouf ! Quel bonheur esthétique profond j'ai ressenti ! Vraiment toujours aussi gratifiant. C'est franchement bon, quoi ! Huit titres passés sur MP3 plus une quinzaine de ses grands succès (avec quelques autres, tels Polnareff, Brel ou Aznavour, ce grand homme ne se déplaçait jamais pour jouer petit, ni même moyen : rare et précieux), et c'est reparti pour longtemps...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
la rencontre du poète et de l'artiste nous fait aimer la poésie - on adore écouter ces textes magnifiques avec de superbes musiques
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Bien sûr déja bien connu mais toujours le même plaisir à écouter Ferrat chanter ARAGON

evidemment à acheter sans hésitation
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?