Fields of the Nephilim

Les clients ont également acheté des articles de

The Sisters of Mercy
White Zombie
Echo & the Bunnymen

Top albums (Voir les 32)


CD: €25.00
CD: €12.96  |  MP3: €9.99
CD: €13.00
CD: €15.96  |  MP3: €9.99
CD: €21.00
CD: €12.96  |  MP3: €9.99
CD: €13.74  |  MP3: €7.99
CD: €12.00  |  MP3: €13.98
CD: €12.96  |  MP3: €9.99
Voir les 32 albums de Fields of the Nephilim

Fields Of The Nephilim : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 136
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Fields of the Nephilim
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Fields of the Nephilim est crée en 1984 à Stevenage (Hertfordshire) par le chanteur Carl McCoy. Le nom du groupe fait référence aux nephilims, créatures biblique mi anges-mi humains. Musicalement Fields of the Nephilim marche à grand pas sur les traces de The Sister of Mercy et Bauhaus. Son rock gothique taquine aussi bien le hard rock, le rock psychédélique, que le folk, avec une tonalité sombre et épique propre au genre. La formation de départ de Fields of the Nephilim se compose de Gary Whisker (saxophone), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), et Alexander "Nod" Wright (batterie). ... Lire la suite

Fields of the Nephilim est crée en 1984 à Stevenage (Hertfordshire) par le chanteur Carl McCoy. Le nom du groupe fait référence aux nephilims, créatures biblique mi anges-mi humains. Musicalement Fields of the Nephilim marche à grand pas sur les traces de The Sister of Mercy et Bauhaus. Son rock gothique taquine aussi bien le hard rock, le rock psychédélique, que le folk, avec une tonalité sombre et épique propre au genre. La formation de départ de Fields of the Nephilim se compose de Gary Whisker (saxophone), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), et Alexander "Nod" Wright (batterie). Gary Whisker est remplacé par le guitariste Peter Yates, après la sortie du EP Burning the Fields en 1985.

La particularité de Fields of the Nephilim est de créer un véritable univer ou s'entremêlent magies, légendes, religions, et western spaghetti. Le tout assaisonné d'une attitude rock 'n' roll sans faille. Le résultat est l'émergence rapide d'un culte pour Fields of the Nephilim, symbolisé par la première place des charts indépendants obtenu par Dawnrazor à sa sortie en 1987. La qualité artistique de Fields of the Nephilim va atteindre les sommets avec The Nephilim en 1988. Ce deuxième album se classe également à la quatorzième place des ventes anglaises, et constitue de ce point de vue le sommet de la carrière du groupe.

Elizium en 1980, est une suite parfaite à The Nephilim. Produit par rien moins que David Gilmour, Elizium est un sommet du rock gothique qui tutoie lui aussi le haut des charts. Des différents artistiques et financiers éclatent ensuite entre Carl McCoy et le reste du groupe, qu'il quitte après la sortie de l'album live Earth Inferno en 1991. Les musiciens continuent de leur côté sous le nom de Rubicon, tandis que Carl McCoy forme Nefilim qui sort l'album Zoon en 1996. L'année suivante est celle de la reprise de contacts entre les deux entités qui acceptent de collaborer ensemble. Fallen sort en 2002 sous la pression de leur label. De fait, l'album n'a pas l'ampleur habituelle des enregistrements du groupe, certaines chansons n'étant pas achevées. 

Désormais incarné par le seul Carl McCoy comme membre originel, Fields of the Nephilim sort enfin un véritable nouvel album en 2005 avec Mourning Sun. La splendeur retrouvée démontre à posteriori la prééminence de Carl McCoy dans l'inspiration de Fields of the Nephilim. Composé de trois CDs, le coffret Ceromonies en mars 2012 permet de jeter un ample regard sur un groupe à nul autre pareil. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Fields of the Nephilim est crée en 1984 à Stevenage (Hertfordshire) par le chanteur Carl McCoy. Le nom du groupe fait référence aux nephilims, créatures biblique mi anges-mi humains. Musicalement Fields of the Nephilim marche à grand pas sur les traces de The Sister of Mercy et Bauhaus. Son rock gothique taquine aussi bien le hard rock, le rock psychédélique, que le folk, avec une tonalité sombre et épique propre au genre. La formation de départ de Fields of the Nephilim se compose de Gary Whisker (saxophone), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), et Alexander "Nod" Wright (batterie). Gary Whisker est remplacé par le guitariste Peter Yates, après la sortie du EP Burning the Fields en 1985.

La particularité de Fields of the Nephilim est de créer un véritable univer ou s'entremêlent magies, légendes, religions, et western spaghetti. Le tout assaisonné d'une attitude rock 'n' roll sans faille. Le résultat est l'émergence rapide d'un culte pour Fields of the Nephilim, symbolisé par la première place des charts indépendants obtenu par Dawnrazor à sa sortie en 1987. La qualité artistique de Fields of the Nephilim va atteindre les sommets avec The Nephilim en 1988. Ce deuxième album se classe également à la quatorzième place des ventes anglaises, et constitue de ce point de vue le sommet de la carrière du groupe.

Elizium en 1980, est une suite parfaite à The Nephilim. Produit par rien moins que David Gilmour, Elizium est un sommet du rock gothique qui tutoie lui aussi le haut des charts. Des différents artistiques et financiers éclatent ensuite entre Carl McCoy et le reste du groupe, qu'il quitte après la sortie de l'album live Earth Inferno en 1991. Les musiciens continuent de leur côté sous le nom de Rubicon, tandis que Carl McCoy forme Nefilim qui sort l'album Zoon en 1996. L'année suivante est celle de la reprise de contacts entre les deux entités qui acceptent de collaborer ensemble. Fallen sort en 2002 sous la pression de leur label. De fait, l'album n'a pas l'ampleur habituelle des enregistrements du groupe, certaines chansons n'étant pas achevées. 

Désormais incarné par le seul Carl McCoy comme membre originel, Fields of the Nephilim sort enfin un véritable nouvel album en 2005 avec Mourning Sun. La splendeur retrouvée démontre à posteriori la prééminence de Carl McCoy dans l'inspiration de Fields of the Nephilim. Composé de trois CDs, le coffret Ceromonies en mars 2012 permet de jeter un ample regard sur un groupe à nul autre pareil. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Fields of the Nephilim est crée en 1984 à Stevenage (Hertfordshire) par le chanteur Carl McCoy. Le nom du groupe fait référence aux nephilims, créatures biblique mi anges-mi humains. Musicalement Fields of the Nephilim marche à grand pas sur les traces de The Sister of Mercy et Bauhaus. Son rock gothique taquine aussi bien le hard rock, le rock psychédélique, que le folk, avec une tonalité sombre et épique propre au genre. La formation de départ de Fields of the Nephilim se compose de Gary Whisker (saxophone), Tony Pettitt (basse), Paul Wright (guitare), et Alexander "Nod" Wright (batterie). Gary Whisker est remplacé par le guitariste Peter Yates, après la sortie du EP Burning the Fields en 1985.

La particularité de Fields of the Nephilim est de créer un véritable univer ou s'entremêlent magies, légendes, religions, et western spaghetti. Le tout assaisonné d'une attitude rock 'n' roll sans faille. Le résultat est l'émergence rapide d'un culte pour Fields of the Nephilim, symbolisé par la première place des charts indépendants obtenu par Dawnrazor à sa sortie en 1987. La qualité artistique de Fields of the Nephilim va atteindre les sommets avec The Nephilim en 1988. Ce deuxième album se classe également à la quatorzième place des ventes anglaises, et constitue de ce point de vue le sommet de la carrière du groupe.

Elizium en 1980, est une suite parfaite à The Nephilim. Produit par rien moins que David Gilmour, Elizium est un sommet du rock gothique qui tutoie lui aussi le haut des charts. Des différents artistiques et financiers éclatent ensuite entre Carl McCoy et le reste du groupe, qu'il quitte après la sortie de l'album live Earth Inferno en 1991. Les musiciens continuent de leur côté sous le nom de Rubicon, tandis que Carl McCoy forme Nefilim qui sort l'album Zoon en 1996. L'année suivante est celle de la reprise de contacts entre les deux entités qui acceptent de collaborer ensemble. Fallen sort en 2002 sous la pression de leur label. De fait, l'album n'a pas l'ampleur habituelle des enregistrements du groupe, certaines chansons n'étant pas achevées. 

Désormais incarné par le seul Carl McCoy comme membre originel, Fields of the Nephilim sort enfin un véritable nouvel album en 2005 avec Mourning Sun. La splendeur retrouvée démontre à posteriori la prééminence de Carl McCoy dans l'inspiration de Fields of the Nephilim. Composé de trois CDs, le coffret Ceromonies en mars 2012 permet de jeter un ample regard sur un groupe à nul autre pareil. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page