• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fils d'Heliópolis a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par neufoudoccaz
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: -
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Fils d'Heliópolis Poche – 19 août 2010

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres 10/18 achetés = 1 livre offert*

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 19 août 2010
EUR 18,00
EUR 8,00 EUR 1,37
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,75

Promotion 10/18

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Fils d'Heliópolis + Le Voyage de Nina
Prix pour les deux : EUR 30,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ludo est né à Héliopolis, l'une des nombreuses favelas de Sao Paolo, où misère et violence sont omniprésentes. Il aurait fatalement continué à pousser parmi les mauvaises herbes, s'il n'avait été adopté par Zé Carnicelli, un magnat brésilien, directeur général de la chaîne de supermarchés MaxiMarket. Le voilà installé dans sa fazenda, où il grandit auprès de sa mère promue cuisinière. Entre les souvenirs d'enfance à Héliopolis et le présent de sa nouvelle vie privilégiée dans la métropole brésilienne, Ludo vit son existence en mode grand écart. Ni tout à fait d'en haut, ni tout à fait d'en bas, écartelé entre deux univers inconciliables, son vertige résonne sur fond de croissance économique débridée. Roman multicolore, tout de bruit et de fureur Héliopolis retrace l'itinéraire d'un homme en colère poursuivi par son passé.

Biographie de l'auteur

Né en 1976, James Scudamore a vécu entre le Japon, le Brésil et l'Angleterre. Après le succès de The Amnesia Clinic qui a reçu en 2007 le Somerset Maugham Award, son deuxième roman, Fils d'Heliopolis, a été longlisté pour le Man Booker Prize. Il vit aujourd'hui à Londres. www.jamesscudamore.com



Détails sur le produit

  • Poche: 297 pages
  • Editeur : 10 X 18 (19 août 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264050454
  • ISBN-13: 978-2264050458
  • Dimensions du produit: 22,1 x 2,7 x 13,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 608.162 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Archangela TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 novembre 2010
Format: Poche Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Héliopolis est une des nombreuses favelas de Sao Paulo. Ludo, notre héros, aurait sûrement grandi avec la vermine du quartier si Zé Carnicelli ne l'avait pas adopté quand il n'était encore qu'un enfant. Grâce à la fortune de cette femme et à l'éducation, il est devenu un homme bien et cultivé. Mais c'est là que sa recherche d'identité va poser problème. Ludo a du mal à s'enfermer dans sa vie dorée, mais il ne se sent plus parmi les siens dans les favelas. Durant tout le roman, nous allons essayer de répondre avec lui à ses questions.

Ce roman se veut réaliste et direct, l'auteur ne cherche pas à enjoliver les choses ou à faire de Ludo un héros de roman au sens commun du terme. Quelques passages feront peut-être faire la grimace à certains mais ce roman est très fort et vaut la peine d'être lu.

Se lit très rapidement.........
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Creative COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 1 décembre 2010
Format: Poche Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Le livre a été selctionné par the Man Booker prize, cela ne nous empèche pas d'être..."déçus" par la brièveté de ses 300 pages tellement le réalisme et l'effet d'imersion du récit est grand.
L'histoire se déroule à Sao Paulo, une ville de grands contrastes, où la classe myenne n'éxiste pas, laissant un gouffre abismal entre riches et pauvres. Entre le développement du carractère principal, le rythme et la qualité de l'écrit, et les retournement les plus improbables, on est trés vite pris et on a beaucoup de mal à lacher le livre, qu'on trouvera imanquablement trop court. Et tout aussi imanquablement nous amènera à nous poser des questions sur "notre" passivité, et sur ce qui nous pousse à l'action.
En définitive c'est un drame humain qui pourrait être universel et qui est certainement grandement bien écrit. J'adore.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Arribat TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 septembre 2010
Format: Poche Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Une histoire banale de paternité aléatoire dans un Brésil où le métissage est né en partie des droits de cuissage que les maîtres s'autorisaient sur leurs esclaves. Un gamin adopté qui passe des favelas aux cités fortifiées pour riches. Mais un gamin adopté trop tôt pour apprécier vraiment sa chance, et d'ailleurs est-ce vraiment une chance. Qui suis-je d'où viens-je où va-je, petites interrogations désœuvrées de ventre bien remplis et sans grand attrait.
Ce n'est donc pas l'histoire qui fait l'intérêt du livre mais son arrière plan qui très vite joue les premiers rôles en nous entrainant dans cet affrontement brutal riche-pauvre qu'offre souvent les mégalopoles brésiliennes et que concrétise ces immeubles grand standing avec piscines et vue directe sur la favela locale qui s'épanche en eaux usées à deux pas de leur voisins comme un chien qui pisserait sur ses maîtres.

Contrairement à la vision manichéenne à laquelle ou pourrait s'attendre l'auteur nous offre une sorte de parabole du riche et du pauvre dont le pauvre serait l'avenir de l'homme. Lui seul en effet sait se satisfaire de peu pour fabriquer sa maison avec quelques planches et tôles de récupération. Lui seul arrive à survivre dans une jungle où personne ne vient lui servir de bonne et tout écart le met en ligne de mire des vigiles escadrons de la mort ou gangs locaux.
Face à lui le riche incapable de se torcher sans l'aide d'une bonne sera fort dépourvu quand la bise viendra.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Framboise VOIX VINE le 9 novembre 2010
Format: Poche Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Le livre est bien écrit, les descriptions sur les conditions de vie des pauvres et les privilèges des riches sont criantes de vérité tout en restant un livre facile à lire, malheureusement le personnage central de Ludo est désespérant
Au lieu de profiter de la vie en se félicitant d'avoir échappé à la misère des ruelles pauvres de la ville de Sao Paulo, grâce à son adoption et d'avoir de ce fait bénéficié d'une enfance heureuse, d'une éducation et d'une bonne situation, il se lamente tout le long du livre et traîne son marasme alors qu'il a tout pour être heureux
A lui de donner un sens à sa vie soit à vivre une vie futile de nanti soit une vie riche d'aide et de partage avec les autres qui en ont tant besoin au lieu de se plaindre et d'errer à côté de sa vie
C'est ce côté des choses que je n'ai pas apprécié dans ce livre comme on dit vulgairement de "cracher dans la soupe" alors que tout le monde n'a pas la chance de pouvoir choisir sa vie comme lui
Personnellement, comme vous pouvez le constater, le fils d'Heliopolis m'a plutôt agacé
FL
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par channe.jeff TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 21 janvier 2011
Format: Poche Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Je suis allée vers ce livre par curiosité, sans enthousiasme débordant. Puis assez rapidement, je me suis attaché à Ludo, ce fils né dans une favela mais adopté par une riche famille. "Adopté" sans les papiers, mais dont l'adoption, même si elle est concrétisée plus tard, très tard en fait, ne fait pas oublier son passé. Non pas que la famille ne lui témoigne d'intérêt pour son confort matériel, son éducation, ne lui adresse pas quelques signes d'affection, mais il reste une pièce "raccrochée" à la famille. Seule la fille de la maison adore ce frère qui n'en est pas tout à fait un. La preuve, elle en fera son amant. Ludo, ce fils à la situation "bancale" dans cette famille richissime sait qu'il peut compter sur l'amour indéfectible de sa mère biologique, mais il ressent le malaise de son existence. Etre né quelque part, dans cet endroit particulier, la favela, est une marque de naissance indélébile. De sa mère biologique, la mère nourricière, nous partageons les saveurs, les parfums de la cuisine, sa façon à elle de dire "je t'aime" et "merci". Merci de quoi se demande Ludo, d'être la servante corvéable à merci de la famille, presque esclave, toujours avec une colère rentrée... Merci d'avoir subtilisé mon fils pour lui offrir une belle vie mais de me le rappeler sans arrêt... Ludo veut découvrir ce qui se cache derrière cette naissance, ce père dont sa mère n'a jamais voulu rien dire, sinon par inadvertance, le fait qu'il est né le même jour que lui.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?