undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Fin de l'Occident, naissance du monde et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fin de l'Occident, naissa... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Fin de l'Occident, naissance du monde Poche – 2 octobre 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,00
EUR 7,00 EUR 3,01

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Fin de l'Occident, naissance du monde + L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie + Pour sauver la planète, sortez du capitalisme
Prix pour les trois: EUR 20,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Après deux siècles de domination économique, l'Occident est progressivement rattrapé par le reste du monde. En ce début de XXIe siècle, les contraintes écologiques interdisent de généraliser à l'échelle du monde le niveau de vie occidental. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part, rendant ainsi inéluctable l'appauvrissement de l'Occident. Comment vivrons-nous cette évolution : en changeant nos sociétés pour nous adapter à ce nouveau monde ou en nous opposant au sens de l'histoire, au prix d'un déchaînement de la violence ? Récit des tribulations de l'humanité depuis son apparition sur Terre, cet essai propose une vision fondamentalement optimiste de l'avenir : oui, un nouveau monde est possible.

Biographie de l'auteur

Hervé Kempf est le journaliste d'environnement le plus réputé en France. Il est rédacteur en chef du site reporterre.net. Tous ses livres sont désormais des bestsellers. Parmi les plus récents : L'Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (Seuil, 2011) et Notre-Dame-des-Landes (Seuil, 2014).



Détails sur le produit

  • Poche: 150 pages
  • Editeur : Points (2 octobre 2014)
  • Collection : Points Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757846019
  • ISBN-13: 978-2757846018
  • Dimensions du produit: 17,8 x 0,8 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 122.371 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Hervé Kempf est l'un des journalistes d'environnement les plus réputés. Depuis près de vingt ans, il travaille à faire reconnaître l'écologie comme un secteur d'information à part entière, et a défriché nombre de dossiers sur le changement climatique, le nucléaire, la biodiversité ou les OGM. Après avoir fondé Reporterre, il a travaillé à Courrier International, à La Recherche, et maintenant au Monde. Il est l'auteur de « Comment les riches détruisent la planète » (Seuil, 2007, Points-essais, 2009), « Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » (Seuil, 2009) et « L'Oligarchie, ça suffit, vive la démocratie » (Seuil, 2011).

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 100 COMMENTATEURS le 18 avril 2013
Format: Broché
Le monde arrive-t-il à la fin d'un cycle, celui du progrès technique exponentiel, de la croissance sans fin et de la finance triomphante se repaissant de bulles spéculatives de plus en plus énormes et de plus en plus incontrôlées ? Oui, répond l'auteur, en ce début de XXIème siècle, l'humanité se trouve bien à un tournant de son existence. Les contraintes écologiques, le dérèglement climatique et l'épuisement des ressources et particulièrement celle des énergies fossiles non renouvelables ne permettront jamais que le niveau de vie de type occidental se généralise partout. Il faudra donc par la force des choses réduire l'empreinte écologique de chacun ainsi que l'écart sans cesse grandissant entre les riches et les pauvres. En clair, cela signifie que la paupérisation de l'Occident est en marche et n'est pas prête de s'arrêter.
Mais comment allons-nous nous adapter à cette évolution ? En changeant volontairement de mode de vie, en réduisant volontairement nos émissions de gaz à effet de serre, en gaspillant moins, en relocalisant nos productions, en donnant une part plus importante à l'agriculture biologique, c'est à dire en nous comportant intelligemment ou en nous opposant violemment à toute remise en question, au prix des pires troubles et des pires violences ? Cette étude géopolitique a le mérite de parfaitement poser le problème et de bien montrer les deux voies possibles. L'auteur, bien qu'un peu idéaliste bisounours à mon goût personnel, ne cache pas les immenses difficultés d'une évolution sereine.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par daniel clapin-pepin le 3 mars 2013
Format: Broché
Voici une lecture que je recommande fortement.

Face à une quelconque problématique *, l'efficacité de la recherche des solutions dépend directement de la bonne identification des véritables causes de ladite problématique : en 2013, l'une de ces grandes problématiques mondiales qui interpellent toute l'humanité actuelle et future du prochain siècle se dénomme « Le mur écologique » telle que Kempf nous la décrit avec brio dans son Chapitre 4.

En management environnemental **, j'ai souvent observé que les solutions « déduites » *** et suggérées ne sont que la répétition « inadéquate » **** de celles du passé, Kempf se distingue magistralement et, en guise d'illustration, qu'il me suffise ici de recopier la Table des matières du Chapitre 7 « Les chemins de la mutation » :

Page 91 => Des possessions matérielles au bien-être
Page 92 => Les trois axes du post-capitalisme
Page 96 => Abolir le chômage
Page 98 => L'agriculture, des millions d'emplois à créer
Page 102 => Les emplois de la sobriété intelligente
Page 104 => Du rationnement des biens matériels à l'abondance des biens communs
Page 107 => Abandonner le PIB
Page 111 => Remettre l'activité scientifique au service de l'intérêt général
Page 113 => Une bataille culturelle
Page 115 => La transition dans les pays de l'hémisphère Sud

----------------
* Soit un problème à la fois complexe, multidimensionnel et requérant donc une approche pluridisciplinaire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bernard TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 mars 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Hervé Kempf donne sa vision de la crise actuelle. Il analyse les raisons qui ont conduit le monde à la situation qui est jugée de plus en plus souvent comme critique et dangereuse. Le rôle de l'occident depuis la révolution industrielle, le pourquoi de sa domination, les changements en cours, notamment le rattrapage de certains pays émergents, les dangers que cela comporte dus à l'inévitable remise en cause de notre manière de vivre dispendieuse en énergie et gaspilleuse. Ce livre aide à la réflexion en présentant une vision des problèmes de nos sociétés et de leurs causes de manière très concrète et étayée par de nombreux observations et exemples.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par alaind le 26 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre m'a fait l'effet d'une révélation, alors qu'il ne m'a presque rien appris que je ne savais déjà...

Les faits mis en relation suscitent l'évidence : "bon sang mais c'est bien sûr !"

Un ouvrage concis, vite lu, facile à lire, clair, à lire, à relire à offrir à diffuser et à commenter.

C'est le deuxième que j'achète car j'ai déjà donné le premier et il y a des passages que je me languis de relire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Aristide France TOP 1000 COMMENTATEURS le 23 novembre 2013
Format: Broché
D’un côté, un constat implacable : il faut sortir du néolithique moderne fondé sur l’exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles (im)pensée sans égard à leur caractère nécessairement limité. Nous sommes entrés inexorablement dans une ère où, pression démographique mondiale et aspiration des pays émergents à consommer à l’égal de l’Occident obligent, ces carburants de l’économie – sans mauvais jeu de mots – ne seront (sans doute) plus jamais bon marché et où la facture entropique risque de s’avérer insupportable. Ce que Kempf appelle à juste titre le mur écologique, et vers lequel l’oligarchie capitaliste nous envoie nos fracasser en empêchant tout changement de nos paradigmes économiques fondées sur toujours plus de croissance.
Dans un second temps, nettement moins convaincant, le programme des réjouissances : organiser la transition vers une société de la sobriété, de la frugalité en remettant en cause le système oligopolistique (pas bien identifié), en réorientant la politique agricole vers une culture vivrière. A ce stade, le ton se fait impérieux, martial, pour tout dire embarrassant.

Même si je partage l’analyse d’un système économique à bout de souffle à force de ne pas prendre en compte la donne écologique (ceci ayant été à mon avis bien mieux démontré par Jeremy Rifkin dans la Troisième Révolution Industrielle (http://www.amazon.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?