undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles14
4,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Encore un chef d'oeuvre qui appartient à l'histoire du rock, ou plutôt de la musique. Tout a déjà été dit, sur le tube planétaire qu'il contient. Mais il ne faudrait pas ommettre les autres compositions qui sans "All Right now" auraient elles aussi été des tubes mémorables. Rien à ajouter sur le fait que Bad Co, Foreigner, Led Zep et de multiples autres groupes doivent beaucoup à ce disque. Alors ? Simplement remercier la maison de disque pour cette MAGNIFIQUE réédition : son nickel remasterisé (mais qui ne modifie en rien le son 70ties), les bonus (géniaux, originaux, et rarement entendus avant), et le très beau livret accompagnateur ! Voilà enfin des maisons de disques qui ont compris comment relancer la vente du CD original ! BRAVO .
22 commentaires|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2007
Même s'il n'est pas parfait au niveau des compositions (mais aucun album studio de Free ne l'est de A à Z), « Fire and Water » est un chef-d'oeuvre de STYLE. Ça y est, après deux premiers disques de blues-rock plus traditionnel, cette fois le groupe a vraiment trouvé son identité, une façon de composer et d'interpréter ses morceaux qui n'appartient qu'à lui. Surtout, Free a trouvé un son, LE son. Rarement en effet dans l'histoire du rock, groupe n'aura sonné aussi magnifiquement, majestueusement, mélodiquement. Comme chez les Doors mais dans un tout autre style, les musiciens de Free ne jouent pas compact : il y a un espace immense entre chaque instrument, un peu comme si chacun d'eux jouait en solo de son côté. Et ça s'entend. Ça s'entend d'autant mieux d'ailleurs que les musiciens sont dans une forme impériale : le batteur Simon Kirke est plus subtil que jamais, Andy Fraser part dans un authentique et faramineux solo de basse (parallèlement au solo de guitare) sur le monstrueux « Mister Big », et surtout, le guitariste Paul Kossof est véritablement au top du top, embellissant les chansons d'interventions d'une beauté et d'un feeling absolus. Et c'est ce style affirmé, unique, somptueux qui permet de faire passer même les compositions moins abouties comme « Remember » ou « Don't say you love me ». Heureusement, des compositions moyennes, le disque n'en comporte que très peu. Bien au contraire même, la plupart des meilleures chansons du groupe sont ici alignées en rang d'oignon : il y a la majesté absolue de « Fire and water », « Oh I wept », la ballade à la beauté fatale, le merveilleux « Heavy Load », ses petits accords de piano et ses parties de guitare exceptionnelles. Il y a évidemment l'hymne « All right now », placé en toute fin de disque tellement, malgré toutes ses qualités, il dénote totalement par rapport à la cohérence du reste de l'album. Et puis il y a THE morceau, l'infernal « Mr Big » qui, en plus de sa rythmique groovy et de sa mélodie imparable, part dans l'un des solos (en fait comme on l'a déjà dit, un double solo guitare / basse) les plus extraordinaires de toute l'histoire du rock ! Vraiment, « Fire and Water » est la quintessence d'un style, le point d'orgue de la collaboration de trois musiciens et d'un chanteur exceptionnels. L'une des choses qui frappent le plus à l'écoute de ce disque, c'est à quel point, alors que le groupe est toujours rangé dans cette catégorie, il ne s'agit ABSOLUMENT PAS d'un album de hard rock. A part « All right now », il n'y a même pas un seul vrai rock, Free se faisant plutôt ici le chantre du mid-tempo moite, groovy et sexuel. Un disque INDISPENSABLE à toute discothèque rock qui se respecte.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2007
FREE,pour beaucoup,le groupe du megatube ici inclus"alright now"...D'accord,morceau d'une efficacité diabolique,digne des meilleurs du Zep ou de Skynyrd(qui considérait FREE comme des dieux,soit dit en passant),mais il serait navrant de passer à côté des autres pépites que recèle ce cd magnifiquement remastérisé.Surtout,il permet d'apprécier,à quel point ces musiciens chaleureux jouaient bien,sans aucune ostentation ,aucune frime...Tout est à sa place"together" disent les anglais,le drumming de Kirke est sublime,lourd & swing à la fois(qui a dit John Bonham?),la basse de Fraser assure en douceur,la voix de Rodgers se passe de commentaires et,last but not least,les parties de guitare de Kossof à graver au burin,gorgées de feeling...
Quand on pense que certains considérent White Stripes ou Strokes comme l'avenir du rock...No comment,écoutez ce disque,c'est tout!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lorsque je lis les commentaires de Fire and Water, je me demande si les gens ont bien les oreilles en face des trous ! Alors dans cet album, Free aurait trouvé LE son ?

J'aime bien Free, surtout pour Paul Rodgers ( une des plus belle voix du rock ), pour Kossof aussi et pour avoir pas mal influencé Lynyrd Skynyrd. Mais bon sang, cet album souffre d'un manque total de production: Free a dû vraiment se retrouver livré à lui-même en studio ( normal vu le nom du groupe, me direz-vous!). Je n'imagine pas qu'un producteur digne de ce nom ait pu accepter un tel manque de dynamique et surtout ces parties de basse indigentes.

Bon, Andy Fraser a une excuse, il joue sur une Gibson EB3 short scale, un ratage parmi tant d'autres dans la gamme de basses du luthier américain. Le son est caverneux, pâteux, une horreur! Il y en a encore aujourd'hui pour s'extasier sur le solo de basse de Mr Big... à sa décharge, Andy Fraser était bien jeune à l'époque et comme il composait, l'indulgence devait être de mise.

N'empêche, ses lignes de basse ( ou leur absence plutôt ) ne font d' All Right Now qu'une demi-réussite, malgré le super groove de la batterie ( j'imagine bien ce qu'un Roger Glover aurait fait ici ). Le son de piano aussi dans Heavy Load est soufreteux, heureusement la voix magnifique de Paul Rodgers fait vite oublier ce détail de l'histoire.

Le son des bonus du premier CD est assez pourri, peut-être pour faire croire à l'excellence du mixage originel ? Les bonus du deuxième CD sont beaucoup plus intéressants, musicalement et historiquement, avec pas mal de versions alternatives étonnantes.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Andy Fraser
(3/7/1952 - 16/3/2015)

Ha ! Free ! Un des plus beaux fleurons d'un hard rock alors naissant, une formation, il faut le dire, bien doté avec un axeman plein de classe et de blues (un Paul Kossoff disparu beaucoup trop jeune), une voix gorgée de soul (Paul Rodgers, déjà bien rauque), et une section rythmique en guise d'impeccable soutien (l'excellent Simon Kirke, qui suivra Paul chez Bad Company, et l'ex-Bluesbreakers Andy Fraser qui nous a quitté en mars 2015 et n'avait alors que 18 printemps), ce groupe là est plus que prêt quand vient l'heure d'enregistrer son troisième opus, Fire and Water. En l'occurrence, et le présent opus ne fait pas exception, Free est l'un des (voir le) plus crédible héritiers de l'explosion blues que vit le Royaume Uni dans les années 60 parce qu'indéniablement c'est leur base, une base augmentée, modernisée, "hard-rockée" par un groupe qui, ne cherchant pas à réinventer la roue, se sert merveilleusement de tous ses attributs pour offrir sept chansons (dont l'énorme tube All Right Now) démontrant tout l'étendu de ses capacités. Parce que le tube, ici, n'est pas l'arbre qui cache la forêt et que, de beaux mid-tempo tels que Fire and Water, Remember et Mr. Big (et son gros solo... de basse) à des pistes plus mesurées telles que Oh I Wept, Heavy Load (avec Fraser au piano en plus de la basse) et Don't Say You Love Me, Free étale une classe roots absolument indéniable. Tel que, parfaitement remasterisé, le bonheur aurait été au rendez-vous mais, Deluxe oblige, moult additions sont ici proposées avec, sur la première galette après la tracklist d'origine, quelque juteuses sessions captées pour diverses cases de la grille de la BBC et, sur la seconde, de nouveaux mix, des alternate takes et quelque live pas piqués des vers mais pas le moindre inédit, c'est à noter. Du coup, l'écoute intégrale d'un trait est un peu fastidieuse et redondante (pas moins de 8 versions d'All Right Now par exemple) mais pas inintéressante pour autant en faisant tout de même, clairement, un objet plus destiné aux fans qu'à l'auditeur de passage. Mais l'album, ha !, l'album, ce Fire and Water passé de plein droit dans la légende, c'est un classique, le genre d'album dont ceux férus de (blues et/ou hard) rock ne pourront décemment pas se passer.

CD 1
1. Fire And Water 4:02
2. Oh I Wept 4:30
3. Remember 4:28
4. Heavy Load 5:22
5. Mr. Big 5:59
6. Don't Say You Love Me 6:05
7. All Right Now 5:37
Bonus
8. Fire And Water (BBC "Sounds Of The Seventies" Sessions 23/06/1970) 3:05
9. Mr. Big (BBC "Top Gear" Session 13/12/1969) 5:06
10. All Right Now (BBC "Sounds Of The Seventies" Sessions 23/06/1970) 5:29
11. Remember (BBC "John Peel Sunday Concert" 15/01/1970) 4:49
12. Mr. Big (BBC "John Peel Sunday Concert" 2/7/1970) 6:37
13. Don't Say You Love Me (BBC "John Peel Sunday Concert" 2/7/1970) 5:54
14. All Right Now (BBC "John Peel Sunday Concert" 2/7/1970) 5:08

CD 2
1. Fire And Water (US Album Mix) 3:43
2. Oh I Wept (New Stereo Mix) 4:31
3. Remember (New Stereo Mix) 4:30
4. Don't Say You Love Me (New Stereo Mix) 6:26
5. All Right Now (Songs Of Yesterday Version) 3:39
6. All Right Now (Single Version) 4:16
7. Fire And Water (Backing Track) 2:26
8. Fire And Water (Alternative Stereo Mix) 4:12
9. Fire And Water (Live At Croydon) 4:12
10. Don't Say You Love Me (Live At Croydon) 5:56
11. Mr. Big (Live In Croydon) 5:56
12. All Right Now (Live In Sunderland) 6:24
13. Mr Big (Live In Sunderland) 5:26
14. All Right Now (Video Mix 1) 4:28
15. All Right Now (Video Mix 2) 4:29
16. All Right Now (Video Mix 3) 4:45

Paul Rodgers ' vocals
Paul Kossoff ' guitars
Andy Fraser ' bass guitar, piano
Simon Kirke ' drums
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Et de trois ! Fire And Water, paru en 1970, est l'album par lequel Free prend son envol, porté qu'il est, par le succès planétaire qu'est All Right Now. Toutefois, ce dernier, placé en fin de liste, s'il est significatif de la production musicale du groupe anglais, ne constitue pas pour autant le meilleur titre de ce disque. Il y a mieux, c'est dire la qualité du produit. Le groovy Mr Big, par exemple, le langoureux Fire And Water, les ballades Heavy Load, Remember et Oh I Wept. Le rock est toujours aussi lourd avec des appétences soul. Avec une basse omniprésente (tenue par Andy Fraser, le surdoué), un chanteur (Paul Rodgers) doté d'un organe vocal gorgé de feeling, un batteur à la frappe lourde et froide (Simon Kirke) et un Paul Kossoff (malheureusement réfréné), pas assez mis en valeur à mon gré, sur un tempo essentiellement lent, empreint de mélancolie (comme Don't Say You Love Me), Free déroule calmement sept titres variés et posés invitant à une détente feutrée. Arrive alors All Right Now, le méga tube au refrain mémorable, au riff des plus simples, venant en soutien du chant de Rodgers... un million d'exemplaires écoulés en un mois, l'apothéose d'une carrière, la pièce maîtresse de Free. Tout est dit. C'est LE disque de Free.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2011
Un groupe d'une grande modernité 40 ans après! Free c'est un son inégalé, une ligne mélodique géniale et de très grands musiciens.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2014
délai et colis respectés
concernant le contenu du CD, je me souviens d'avoir acheté ke 45 tours il y a plus de 40 ans. aujourd'hui à l'écoute du cd, je plains ceux qui le connaissais depuis sa sortie. Je continue à le découvrir petit à petit dans une version remasterisée et si le tube ''all right now'' est un formidable morceau, les autres ne dépareillent pas dans la qualité même si ce dernier n'est pas représentatif de l'ensemble de l'album.
Quand on voit en plus à quel âge les 4 musiciens ont ''pondu'' cette petite mercveilleLes années 60 et 70 sont vraiment essentielles pour la musique rock et même la musique tout court
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2010
A mon sens, l'album parfait! Des morceaux d'anthologie, une interprétation sans faille, un tube qui déchire, un très joli son, que dire de plus?
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2014
Un tout grand album pour ceux qui comme moi aiment à la fois le rock et aussi ce sentiment "soul" qui l'anime. des morceaux que l'on connait un peu quand on écoute les hits des 70'. Un guitariste (Kossof) colossal mort trop tôt. au chant un des meilleurs chanteurs du blues et du rock(paul Rodgers qui pour moi surpasse Robert Plant dans une conjonction un peu similaire), et un bassiste tournoyant! je l'avais mais ici il est remasterisé avec des bonus..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)