8 neufs & d'occasion à partir de EUR 24,99

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Fitzcarraldo
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Fitzcarraldo


Voir les offres de ces vendeurs.
2 neufs à partir de EUR 35,00 6 d'occasion à partir de EUR 24,99

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Klaus Kinski, Claudia Cardinale, José Lewgoy, Miguel Angel Fuentes, Paul Hittscher
  • Réalisateurs : Werner Herzog
  • Format : Couleur, Mono, Cinémascope, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : G.C.T.H.V.
  • Date de sortie du DVD : 18 mai 2004
  • Durée : 150 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • ASIN: B0001ZF5KO
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.437 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Nouveau master
Commentaire audio de Werner Herzog, Norman Hill et Lucki Stipetic (prod.)

Descriptions du produit

Description du produit

La historia de Fitzcarraldo es la historia de un sueño. La historia de un hombre enamorado de la ópera y la cultura que decidió llevar el arte a un lejano pueblo de la selva peruana. Una aventura muy costosa que le obligaría a explotar el caucho de una recóndita zona de la jungla, algo imposible sin un barco. El gran problema: ¿cómo trasladar un barco a través de las montañas? Aquí es donde una vez más, la ilusión y el genio humanos parecen ser la única esperanza... y el único peligro.

Synopsis

Brian Sweeney Fitzgerald a un rêve : construire, au coeur de la forêt amazonienne, un opéra, que viendraient inaugurer le grand Caruso et la tragédienne Sarah Bernhardt. En quête de mécènes, il trouve un riche exploitant qui accepte de lui céder un vieux bateau : avec un équipage de fortune, il part rejoindre Iquitos, au coeur d'un territoire peuplé uniquement d'indiens...

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Arribat TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 23 février 2010
Format: DVD
Tout dans ce film est dans la démesure d'une fiction qui dépasse la réalité mais aussi d'un tournage dont la réalité dépasse la fiction. Aucun autre acteur que Kinski ne pouvait rendre la démence de ces aventuriers à la bride relâchée qui se sentaient investis du droit naturel de disposer de leurs semblables pour suivre ce qui était parfois une simple lubie. Sur le tournage, Kinski comme à son habitude a passé son temps à injurier, sous le regard médusé des figurants amérindiens, quiconque n'était pas à la hauteur de son génie, c'est à dire le monde en générale et Herzog en particulier. C'est la folie de l'acteur rendu incontrôlable qui transparait tout au long du film et participe à son atmosphère.

Mais le vrai Fitzcarraldo était bien plus prosaïque. Baron du caoutchouc né d'un père américain et d'une mère péruvienne, il cherchait un raccourci pour transporter sa cargaison de latex sur Manaus en évitant le long trajet via Iquitos. Il finit par trouver un passage où il suffisait de quelques kilomètres de portage pour atteindre le Purus et son aller direct sur Manaus. Malheureusement ce n'était pas le Purus mais le Madre de Dios qui finissait par rejoindre le Madeira aux nombreuses cataractes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marc A. M. Lebatard le 13 octobre 2004
Format: DVD
Werner Herzog nous raconte ici une histoire fabuleuse, autre déclinaison d'Aguirre.
Son héros, passionné d'art lyrique, rêve de construire en pleine forêt, un opéra qui pourra accueillir le grand Caruso. Désargenté, il doit accepter les conditions posées par les mercantis du cru. Il s'en suit une aventure épique en pleine jungle qui ne lui rapportera rien, au terme d'un périple harassant.
Il y a du Don Quichotte dans Fitzcarraldo. Mais les moulins contre lesquels il combat en valent la peine. L'enjeu est à la gloire de l'art lyrique.
Herzog, appuyé par son caméraman et génial complice Thomas Mauch, nous livre des images d'une beauté confondante. Kinski donne au film une atmosphère obsédante.
Les derniers plans montrant le bateau à la dérive, sur fond de Verdi, sont bouleversants.
Dans cet univers onirique et tourmenté, la présence de la belle Claudia Cardinale apporte une note apaisante.
Voir et aimer Fitzcarraldo, c'est découvrir et aimer l'opéra.
A recommander aux amateurs d'art lyrique et aux romantiques en mal d'émotions intenses.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pachitea le 2 décembre 2011
Format: DVD
J'ai eu la mauvaise surprise de constater que ce DVD n'offrait que les versions anglaise ou allemande, langues que je parle fort mal ou pas du tou. Il serait important de faire figurer CLAIREMENT dans la présentation du produit les langues accessibles oralement dans le DVD proposé.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marc A. M. Lebatard le 14 octobre 2004
Format: DVD
Werner Herzog nous raconte ici une histoire fabuleuse, autre déclinaison d'Aguirre.
Son héros, passionné d'art lyrique, rêve de construire en pleine forêt, un opéra qui pourra accueillir le grand Caruso. Désargenté, il doit accepter les conditions posées par les mercantis du cru. Il s'en suit une aventure épique en pleine jungle qui ne lui rapportera rien, au terme d'un périple harassant.
Il y a du Don Quichotte dans Fitzcarraldo. Mais les moulins contre lesquels il combat en valent la peine. L'enjeu est à la gloire de l'art lyrique.
Herzog, appuyé par son caméraman et génial complice Thomas Mauch, nous livre des images d'une beauté confondante. Kinski donne au film une atmosphère obsédante.
Les derniers plan montrant le bateau à la dérive, sur fond de Verdi, sont bouleversants.
Dans cet univers onirique et tourmenté, la présence de la belle Claudia Cardinale apporte une note apaisante.
Voir et aimer Fitzcarraldo, c'est découvrir et aimer l'opéra.
A recommander aux amateurs d'art lyrique et aux romantiques en mal d'émotions intenses.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marc A. M. Lebatard le 13 octobre 2004
Format: DVD
Werner Herzog nous raconte ici une histoire fabuleuse, autre déclinaison d'Aguirre.
Son héros, passionné d'art lyrique, rêve de construire en pleine forêt, un opéra qui pourra accueillir le grand Caruso. Désargenté, il doit accepter les conditions posées par les mercantis du cru. Il s'en suit une aventure épique en pleine jungle qui ne lui rapportera rien, au terme d'un périple harassant.
Il y a du Don Quichotte dans Fitzcarraldo. Mais les moulins contre lesquels il combat en valent la peine. L'enjeu est à la gloire de l'art lyrique.
Herzog, appuyé par son caméraman et génial complice Thomas Mauch, nous livre des images d'une beauté confondante. Kinski donne au film une atmosphère obsédante.
Les derniers plans montrant le bateau à la dérive, sur fond de Verdi, sont bouleversants.
Dans cet univers onirique et tourmenté, la présence de la belle Claudia Cardinale apporte une note apaisante.
Voir et aimer Fitzcarraldo, c'est découvrir et aimer l'opéra.
A recommander aux amateurs d'art lyrique et aux romantiques en mal d'émotions intenses.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?